Le CAC revient au contact des 4.500 points

 |  | 532 mots
Lecture 3 min.
Après un début de séance marqué par la stabilité, la Bourse de Paris a nettement accéléré la cadence. La forte progression de Suez et l'optimisme prévalant sur les marchés américains a conduit le CAC 40 à une encablure des 4.500 points. A la clôture, l'indice gagne ainsi 1,14%, à 4.491,65 points. Les volumes d'échanges s'établissent à près de 4 milliards d'euros dont 3,39 milliards d'euros sur l'indice. Ailleurs en Europe, le Dax gagne 1,48% tandis que le Footsie progresse de 0,32%. Sur le front du pétrole, le baril de WTI a ainsi inscrit un nouveau record dans les transactions électroniques ce matin, à 64,27 dollars. Il est actuellement revenu à 63,35 dollars très précisément. A l'origine de cette nouvelle poussée, les craintes persistantes de pénurie d'essence outre-Atlantique, mais surtout d'attentats en Arabie saoudite, premier producteur mondial de brut. Les Etats-Unis ont ainsi fermé leur ambassade dans le pays, ravivant les inquiétudes d'éventuelles ruptures d'approvisionnement en pétrole, au moment où les tensions se sont également ravivées avec l'Iran, pour sa part quatrième producteur de la planète. Les marchés de change sont beaucoup plus calmes, l'euro baissant légèrement à 1,2344 dollar.Au niveau statistique, la productivité non agricole des entreprises américaines a progressé de 2,2% au deuxième trimestre, a annoncé le Département du travail. Pour leur part, les analystes visaient une hausse de 2%. Par ailleurs, la hausse des coûts du travail a été de 1,3% au deuxième trimestre. Les analystes s'attendaient à une progression de 2,75%. Du côté des entreprises, le fait du jour concerne Suez et sa filiale Electrabel. Les deux entreprises vont fusionner. Suez devrait payer 11,2 milliards d'euros en titres et en numéraire pour racheter les parts détenues par les minoritaires dans sa filiale belge. Suez s'envole de 7%, à 23,54 euros. Electrabel prend près de 7%, à 416,3 euros.Plus forte hausse du CAC 40 et première pondération de l'indice, Total avance de 1,29% à 211,40 euros, dopée par les nouveaux records inscrits par le pétrole. Parmi les quelques publications du jour, Sopra a annoncé un chiffre d'affaires en hausse de 11% a premier semestre, à 360,5 millions. La SSII confirme ses objectifs annuels. Les facturations devraient ainsi dépasser les 730 millions d'euros pour l'ensemble des douze mois, avec une marge opérationnelle en progression. Le titre monte de 3,12% à 51,30 euros.Chez Gaz de France, la croissance du chiffre d'affaires a été proche de 20% au premier semestre, à 11 milliards d'euros. L'essentiel des facturations a été généré par le pôle fourniture d'énergie et de services (10,17 milliards d'euros, en hausse de 19%). Le titre avance de 0,61% à 27,97 euros.Euler Hermes abandonne 0,88% à 67,20 euros. Le chiffre d'affaires de la société a augmenté de 6,7% à 974,9 millions d'euros. Le groupe prévoit un ratio combiné d'environ 72% pour la période et se dit en ligne avec ses objectifs commerciaux.Goldman Sachs a abaissé son opinion sur Essilor International à " performance en ligne ", pour des raisons de valorisation. Le titre avance malgré tout de 0,76% à 60 euros. Infogrames perd 0,59% à 1,69 euro. L'éditeur de jeux vidéo est parvenu à différer à mi-décembre le paiement de la moitié de son échéance obligataire de 26,7 millions à fin juillet. L'autre moitié a été soldée.Olivier AubergerCoyright Invest

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :