Wall Street en baisse

 |  | 1029 mots
Les valeurs américaines finissent la séance en baisse. Le chiffre décevant de la croissance pour le premier silence a occulté les bons résultats des entreprises. Du côté des valeurs, Procter & Gamble, Exxon Mobil et Starbucks ont publié leurs résultats trimestriels, en attendant le tour de Microsoft, ce soir après la clôture. Sur le front de l'économie, le Département du Travail a annoncé que les inscriptions hebdomadaires au chômage ont augmenté de 21 000 à 320 000, en ligne avec les attentes du marché. Par ailleurs, le Département du Commerce a indiqué que le produit intérieur brut s'est inscrit en hausse de 3.1% au cours de premier trimestre contre 3.6% attendu par les économistes. L'économie américaine montre donc des signes de ralentissement et la croissance affiche sa plus faible progression depuis le premier trimestre 2003.Le Dow Jones clôture en baisse de 1.26% à 10 070.37 points. Le Nasdaq Composite abandonne 1.36% à 1 904.18 points au plus bas de l'année. L'indice élargi S&P 500, de son côté, concède 1.14% à 1 143.22 points.Du côté des valeurs, on retiendra Procter & Gamble, qui clôture en hausse de 0.86% à 53.99 dollars. Le géant des produits de grande consommation a publié ses résultats pour le troisième trimestre. Le chiffre d'affaires est en hausse à 14.29 milliards de dollars contre 13 milliards de dollars l'année dernière à la même époque. Les bénéfices sont en hausse à 1.72 milliard de dollars, ou 63 cents par action, contre 1.53 milliard de dollars, ou 55 cents par action, un an plus tôt et soit 2 cents de mieux que les prévisions des analystes. Le groupe en profite pour relever ses prévisions de bénéfice pour l'exercice et table désormais sur un bénéfice par titre de 2.64 à 2.65 dollars contre 2.61 à 2.64 dollars auparavant. Du côté des valeurs pétrolières, Exxon Mobil abandonne 4.08% à 56 dollars. Le numéro un mondial du secteur a publié des résultats en hausse mais inférieurs aux attentes. Les revenus pour le premier trimestre sont en hausse de 21% à 82.05 milliards de dollars. Les bénéfices progressent à 7.86 milliards de dollars contre 5.44 milliards de dollars il y a un an. Hors éléments exceptionnels, le bénéfice par action ressort à 1.15 dollar contre 1.20 dollar escompté par les investisseurs.Dans le secteur pharmaceutique, Bristol-Myers Squibb recule de 0.23% à 25.70 dollars. Le laboratoire a publié des résultats en baisse en raison de la forte concurrence des médicaments en version générique. Le chiffre d'affaires pour le trimestre clos au 31 mars est en baisse à 4.53 milliards de dollars contre 4.63 milliards l'année dernière. Les profits reculent à 612 millions de dollars contre 964 millions de dollars il y a un an. Hors éléments exceptionnels, le bénéfice par action est en ligne avec les projections du marché à 34 cents.Starbucks finit la séance sur une progression de 4.63% à 48.56 dollars. La chaîne de magasins spécialisés dans la distribution de produits à base de café a publié ses chiffres pour le deuxième trimestre. Les revenus sont en hausse de 22% à 1.5 milliard de dollars, tandis que les ventes à périmètre contant progressent de 7%. Les bénéfices s'établissent à 101 millions de dollars, ou 24 cents par action, contre 79 millions de dollars, ou 19 cents par titre, il y a un an et en ligne avec les prévisions des investisseurs. La firme basée à Seattle précise qu'elle va ouvrir 1 500 nouveaux points de vente cette année, dont 1 000 aux Etats-Unis, ce qui devrait se traduire par une progression de 20% du chiffre d'affaires par rapport à l'année dernière. Starbucks relève ses prévisions de bénéfice pour l'exercice en cours de 1.15 -1.17 dollar à 1.17-1.19 dollar. Dans le secteur de la construction, Pulte Homes cède 2.92% à 69.10 dollars. Le constructeur de maisons a fait état, pour le premier trimestre, d'une hausse de ses bénéfices à 218.2 millions de dollars, ou 1.66 dollar par action, contre 131.6 millions de dollars, ou 1.02 dollar par action, un an plus tôt et 1.43 dollar attendu par les opérateurs. Le chiffre d'affaires, de son côté, est en hausse de 26% à 2.55 milliards de dollars. Dans le secteur de l'assurance, Aetna recule de 1.56% à 71.32 dollars. L'assureur santé a publié des résultats en forte hausse en raison de la réduction de ses dépenses et de la hausse de ses tarifs. Les revenus pour le premier trimestre sont en hausse à 5.4 milliards de dollars contre 4.8 milliards de dollars l'année dernière à la même époque. Les bénéfices progressent à 424 millions de dollars contre 365.8 millions de dollars un an plus tôt. Hors éléments exceptionnels, le bénéfice ramené par titre ressort à 1.10 dollar, soit 3 cents de mieux que les anticipations des investisseurs. Aetna profite de cette publication pour relever ses prévisions pour l'exercice en cours et table désormais sur un bénéfice par titre de 4.52 à 4.57 dollars contre 4.38 à 4.45 dollars précédemment. Enfin, dans le secteur des logiciels, Microsoft finit la séance sur un repli de 2.16% à 24.45 dollars. Le numéro un mondial du secteur publiera, ce soir après la cloche, ses résultats pour le troisième trimestre. Les opérateurs tablent sur des revenus de l'ordre de 9.83 milliards de dollars et sur un bénéfice par action de 32 cents.Sur le marché des changes, le dollar clôture la séance en hausse malgré le chiffre décevant de la croissance américaine pour le premier trimestre. L'euro clôture en baisse à 1.2892 contre 1.2947 la veille. Même tendance pour la devise japonaise, qui s'inscrit en baisse, au-dessus de la barre des 106 yens pour un dollar, à 106.02 contre 105.88 mercredi.Sur les marchés obligataires, les taux se détendent après la publication du chiffre du produit intérieur brut. Le 2 ans finit la séance à 3.57% contre 3.63% la veille. Le 5 ans clôture à 3.83% contre 3.91% mercredi. Le 10 ans, de son côté, se détend de 6 points de base à 4.17%.Enfin, le pétrole s'inscrit finalement en hausse. Le cours du baril WTI sur le New York Mercantile Exchange sur l'échéance juin clôture en hausse, à 51.77 dollars contre 51.61 dollars la veille et après avoir touché un plus bas à 49.80 dollars.Jean-François Vouillot, à New York Copyright Invest

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :