Wall Street en baisse

 |  | 1089 mots
Lecture 5 min.
/>En l'absence de publications économiques, les opérateurs se sont concentrés sur l'actualité en provenance des entreprises avec, en particulier, la forte baisse du titre Apple Computer, qui chute de plus de 5% après avoir publié des résultats trimestriels décevants. Du côté des valeurs technologiques, Advanced Micro Devices est en forte baisse après avoir publié une hausse de ses résultats supérieure aux anticipations du marché. Dans le secteur pharmaceutique, Pfizer progresse de plus de 2% après une décision de justice validant le brevet du Lipitor. Par ailleurs, Alan Greenspan, qui s'exprimait devant la National Italian American Foundation, a souligné que la flexibilité du modèle américain permet à l'économie de mieux absorber les chocs et de rebondir.Le Dow Jones clôture en baisse de 0.35% à 10 216.91 points. Le Nasdaq Composite recule de 1.15% à 2 037.47 points. L'indice élargi S&P 500, de son côté, cède 0.61% à 1 177.68 points.Du côté des valeurs, on retiendra Apple Computer, qui recule de 4.54% à 49.25 dollars. Le fabricant informatique a publié pour le quatrième trimestre des résultats en forte hausse mais le chiffre d'affaires déçoit les opérateurs. Les revenus sur la période sont en hausse de 68% à 3.68 milliards de dollars mais en retrait par rapport aux 3.74 milliards de dollars escomptés par le marché. Les bénéfices progressent à 430 millions de dollars contre 106 millions de dollars un an plus tôt. Hors éléments exceptionnels, le bénéfice par action ressort à 38 cents, soit un penny de mieux que les prévisions des investisseurs. Pour le trimestre en cours, la marque à la pomme souligne qu'elle table sur des revenus de 4.7 milliards de dollars et sur un bénéfice par action de 46 cents. Dans le secteur des semi-conducteurs, Advanced Micro Devices finit la séance sur une chute de 12.50% à 21 dollars. Le fabricant de microprocesseurs a publié ses résultats pour le troisième trimestre. Le chiffre d'affaires est en hausse à 1.52 milliard de dollars contre 1.24 milliard de dollars l'année dernière à la même époque. Les bénéfices sont également en hausse à 76 millions de dollars, ou 18 cents par action, contre 44 millions de dollars, ou 12 cents par titre, un an plus tôt et 8 cents attendus, en moyenne, par les analystes. La marge brute du fabricant s'inscrit en hausse à 41% contre 39% le trimestre dernier et 40% il y a un an.Toujours dans le secteur des semi-conducteurs, Intel recule de 0.77% à 23.24 dollars. Prudential abaisse sa recommandation sur le numéro un mondial du secteur, passant de " Pondération en ligne " à " Sous-pondérer ", et revoit à la baisse son objectif de cours sur le titre de 31 à 20 dollars. L'intermédiaire estime que le fabricant de microprocesseurs doit faire face à de multiples challenges, dont une baisse des marges en raison de la concurrence d'AMD, qui devrait se matérialiser par une baisse de la croissance du chiffre d'affaires. Prudential revoit également en baisse ses estimations de bénéfice par action pour 2006 à 1.45 dollar contre 1.67 dollar auparavant.Harley-Davidson finit la séance sur une hausse de 2.85% à 46.90 dollars. Le fabricant de motos a vu ses bénéfices au troisième trimestre progresser à 265 millions de dollars contre 229 millions de dollars un an plus tôt. Ramené à une action, le bénéfice ressort à 96 cents contre 90 cents pressentis par les opérateurs. Le chiffre d'affaires sur la période progresse à 1.43 milliard de dollars contre 1.30 milliard de dollars l'année dernière. Dans le secteur de la santé, Medtronic s'inscrit en hausse de 3.63% à 54.79 dollars. L'équipementier médical a fait le point sur son activité et revoit à la hausse ses prévisions de résultats pour 2006, 2007 et 2008. Pour 2006, Medtronic table désormais sur un bénéfice par action de 2.18 à 2.23 dollars contre 2.10 à 2.15 dollars initialement prévus. En ce qui concerne les exercices 2007 et 2008, la société relève ses premières estimations de 8 cents à, respectivement, 2.45 à 2.55 dollars et 2.78 à 2.98 dollars. Dans le secteur de la distribution, Lowe's progresse de 0.52% à 61.40 dollars. Credit Suisse First Boston abaisse sa recommandation sur le titre et passe de " Surperformer " à " Neutre " et ramène son objectif de cours de 73 à 66 dollars. La banque d'affaires estime que la chaîne de magasins de bricolage pourrait souffrir de l'environnement macro-économique et des pressions inflationnistes ainsi que de la hausse des cours du pétrole et du gaz. Parallèlement, CSFB dégrade également Bed Bath & Beyond à " Neutre " pour les mêmes raisons. Le titre finit la séance sur un repli de 2.38% à 37.28 dollars.Dans le secteur automobile, Deutsche Bank revoit à la hausse sa recommandation sur General Motors et passe de " Vendre " à " Conserver ". La banque estime que le constructeur va devoir faire face à des difficultés sur les 2 années à venir mais que le marché en surestime l'impact. Le titre finit la séance sur une progression de 1.06% à 26.70 dollars. Enfin, dans le secteur pharmaceutique, Pfizer bondit de 2.22% à 24.84 dollars après que la justice aie validé le brevet principal du Lipitor jusqu'en 2011. La décision bloque donc les projets de Ranbaxy. Le laboratoire projetait, en effet, de mettre sur le marché une version générique de l'anticholestérol.Sur le marché des changes, le dollar clôture la séance en baisse alors que le président de la Réserve Fédérale n'a pas donné d'éléments sur l'évolution future des taux d'intérêts. La devise européenne finit la séance en hausse et repasse au-dessus de la barre des 1.20 à 1.2029 contre 1.1991 la veille. Même tendance pour la devise japonaise, qui progresse à 114.35 yens pour un dollar contre 114.51 mardi.Sur les marchés obligataires, les taux se tendent. Le 2 ans finit la séance à 4.23% contre 4.21% en fin de semaine dernière. Le 5 ans clôture à 4.31% contre 4.27% mardi. Le 10 ans, de son côté, se tend de 6 points de base à 4.45%.Le pétrole clôture la séance en hausse après la publication d'une étude par le Département de l'Energie, qui laisse sous-entendre que la facture énergétique des ménages devrait être en forte hausse cet hiver. L'agence précise les prix du gaz naturel et du pétrole devraient rester élevés au cours des prochains mois avec l'arrivée de l'hiver, alors que les stocks mondiaux sont serrés suite à la perte de capacité de production dans le golfe du Mexique en raison des ouragans Katrina et Rita. Le cours du baril WTI sur le New York Mercantile Exchange sur l'échéance novembre clôture en hausse, au-dessus de la barre des 64 dollars, à 64.12 dollars contre 63.53 dollars la veille.Jean-François Vouillot, à New York Copyright Invest

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :