Wall Street termine en hausse

 |  | 925 mots
Le Dow Jones clôture en hausse de 0.16% à 10 421.14 points, après avoir testé un plus bas annuel à 10 356.71 points dans la matinée. Le Nasdaq Composite progresse de 0.32% à 1 991.07 points. L'indice élargi S&P 500, de son côté, s'adjuge 0.27% à 1 176.12 points.Après avoir ouvert en baisse dans le sillage des nouveaux records historiques des cours du brut, les valeurs américaines clôturent finalement en hausse. Les opérateurs se sont montrés inquiets, en début de séance, de la nouvelle hausse des cours du brut, qui a testé de nouveaux plus hauts historiques. Les indices ont finalement retrouvé le chemin de la hausse en seconde partie de journée, les investisseurs en profitant pour effectuer des achats à bon compte. En l'absence de publications économiques, le marché s'est concentré sur l'actualité en provenance des entreprises avec, en particulier, le rachat d'Unocal par ChevronTexaco, tandis que Morgan Stanley est en hausse sur des rumeurs de rapprochement avec le britannique HSBC et que AIG progresse de plus de 4% après les commentaires positifs de Smith Barney et Morgan Stanley.Du côté des valeurs, on retiendra American International Group, qui clôture en hausse de 4.61% à 53.30 dollars. La compagnie d'assurance précise, dans une lettre adressée à ses actionnaires, que, suite à des tentatives de détournement d'informations et de documents dans son immeuble des Bermudes, elle avait averti les autorités américaines et qu'elle collaborait entièrement avec les services du procureur général de New York et de la SEC (Securities and Exchange Commission). Par ailleurs, Morgan Stanley relève sa recommandation sur le titre et passe de " Pondération en ligne " à " Surpondérer ", mettant en avant une valorisation attractive. La banque table sur un objectif de cours à 59 dollars. Smith Barney, de son côté, relève également sa recommandation sur la valeur et passe à " Achat ".Dans le secteur bancaire, Morgan Stanley finit la séance en hausse de 2.51% à 58.30 dollars. Selon l'Independent on Sunday, HSBC serait intéressé par Morgan Stanley. Le groupe bancaire britannique pourrait proposer 75 milliards de dollars pour prendre le contrôle de la banque d'affaires américaine. Du côté des valeurs pétrolières, Unocal clôture en baisse de 7.38% à 59.60 dollars. ChevronTexaco a annoncé le rachat d'Unocal pour un montant de 18 milliards de dollars en cash et actions. ChevronTexaco souligne qu'il reprendra également 1.6 milliard de dollars de dette. Le titre clôture la séance en baisse de 3.93% à 56.98 dollars.Dans le secteur de la distribution, Wal-Mart progresse de 0.86% à 49.41 dollars. Le numéro un mondial du secteur a fait état d'une croissance de ses ventes à périmètre constant de 4.2%. USB profite de cette annonce pour maintenir sa recommandation à " Achat " sur le titre, même si le chiffre est inférieur aux prévisions que le groupe avait initialement annoncées.Toujours dans le secteur de la distribution, Joseph A. Bank Clothiers est en hausse de 7.30% à 31.88 dollars. La chaîne de magasins de vêtements pour homme a publié ses résultats pour le quatrième trimestre. Le chiffre d'affaires est en hausse à 127.9 millions de dollars contre 100.9 millions de dollars un an plus tôt. Les ventes à périmètre contant sont, elles, en hausse de 9.4%. Les bénéfices progressent à 12.6 millions de dollars, ou 88 cents par action, contre 9.6 millions de dollars, ou 68 cents par titre, il y a un an et 84 cents attendus, en moyenne, par les analystes. Pour l'exercice à venir, le distributeur table sur un bénéfice par action de l'ordre de 2 à 2.05 dollars.Acuity Brands s'adjuge 2.78% à 27.75 dollars. L'équipementier électrique a publié des résultats trimestriels en baisse en raison des charges de restructuration liées à la suppression de 1 100 emplois. Le chiffre d'affaires pour le deuxième trimestre est en hausse de 3% à 505.1 millions de dollars. Les pertes sur la période s'établissent à 8.4 millions de dollars contre un bénéfice de 9.5 millions de dollars l'année dernière à la même époque. Hors éléments exceptionnels, le bénéfice par action ressort à 6 cents, alors que les analystes tablaient, en moyenne, sur une perte par action de 1 penny.Sur le marché des changes, le dollar clôture en hausse après les commentaires du président de la Réserve Fédérale de St Louis. William Poole estime qu'il existe un risque grandissant d'inflation pour l'économie américaine. La devise européenne finit la séance en baisse, sous la barre des 1.29, à 1.2853 contre 1.2907 en fin de semaine dernière. Même tendance pour la devise japonaise, qui s'inscrit en baisse, au plus bas depuis le 21 octobre dernier et au-dessus de la barre des 108 yens pour un dollar, à 108.22 contre 107.58 vendredi.Sur les marchés obligataires, les taux se détendent légèrement malgré les commentaires du président de la Réserve Fédérale de St Louis, qui laissent à penser que le rythme de hausse des taux pourrait se durcir.Le 2 ans finit la séance à 3.73% contre 3.74% la semaine dernière. Le 5 ans clôture à 4.12% contre 4.13% vendredi. Le 10 ans, de son côté, se tend de 1 point de base à 4.46%.Enfin, le pétrole finit la séance en baisse. Les opérateurs estiment que les capacités de raffinage aux Etats-Unis ne seront pas suffisantes pour répondre au pic de demande de la période estivale. Le cours du baril WTI sur le New York Mercantile Exchange sur l'échéance mai clôture en hausse à 57.01 dollars contre 57.27 dollars la veille et après avoir testé un plus haut historique à 58.28 dollars dans la matinée.Jean-François Vouillot, à New York Copyright Invest

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :