Wall Street clôture en hausse

 |  | 827 mots
Les marchés d'actions américains clôturent en hausse après avoir longtemps hésité et testé de nouveaux plus bas annuels en première partie de journée. Sur le front de l'économie, le Département du Commerce a annoncé que le déficit commercial américain s'était creusé au mois de novembre au niveau record de 60.3 milliards de dollars contre 56 milliards de dollars en octobre et contre une contraction à 53.3 milliards de dollars escomptée par les analystes. Ce mauvais chiffre entraîne le dollar à la baisse. La devise américaine clôture, face à l'euro, au-dessus de la barre des 1.32. Par ailleurs, le pétrole repart à la hausse après la publication de statistiques mitigées. Les indices ont, ensuite, retrouvé le chemin de la hausse en deuxième partie de séance, en attendant la publication, ce soir, des résultats trimestriels d'Apple Computer.Le Dow Jones clôture en hausse de 0.58% à 10 617.78 points. Le Nasdaq Composite progresse de 0.62% à 2 092.53 points. L'indice élargi S&P 500, de son côté, s'adjuge 0.40% à 1 187.70 points.Du côté des valeurs, Intel finit la séance en hausse de 2.75% à 23.16 dollars. Le numéro un mondial des semi-conducteurs a publié, hier soir après la clôture, ses résultats trimestriels. Le chiffre d'affaires pour le quatrième trimestre est en hausse à 9.4 milliards de dollars contre 8.7 milliards de dollars l'année dernière à la même époque. Les bénéfices sont en baisse à 2.12 milliards de dollars contre 2.17 milliards de dollars un an plus tôt. Le bénéfice par action ressort à 33 cents contre 31 cents attendus, en moyenne, par les analystes. Pour ce qui est du trimestre en cours, le fabricant de microprocesseurs anticipe des revenus de l'ordre de 8.8 à 9.4 milliards de dollars. Dans le secteur des messageries, UPS (United parcel Services) abandonne 7.35% à 77.18 dollars. La société revoit à la baisse ses prévisions de bénéfices pour le quatrième trimestre en raison d'une baisse de son activité durant la dernière semaine de l'année 2004. UPS table désormais sur un bénéfice par action de 75 à 76 cents contre 83 à 87 cents initialement prévus et 85 cents par titre escomptés par les opérateurs. Credit Suisse First Boston en profite pour abaisser sa recommandation sur le titre et passe de "Surperformer" à "Neutre". Dans le secteur des biotechnologies, Myriad Genetics s'adjuge 13.77% à 24.95 dollars. Le laboratoire a annoncé qu'il débutait la phase III des essais cliniques du Flurizan chez des patients atteints de la maladie d'Alzheimer. L'étude sera menée auprès de 750 personnes dans 100 centres à travers les Etats-Unis. Boston Beer bondit de 13.40% à 23.53 dollars. Le brasseur profite des commentaires de Deutsche Bank. La banque relève sa recommandation sur le titre et passe de "Conserver" à "Achat", mettant en avant des volumes de ventes, qui devraient être supérieurs aux attentes pour le quatrième trimestre. L'intermédiaire revoit, par ailleurs, à la hausse ses prévisions de bénéfice par titre pour le quatrième trimestre à 86 cents et à 1.04 dollar pour l'exercice 2005 contre, respectivement, 82 et 95 cents auparavant. Dans le secteur de la construction, Hovnanian Enterprises cède 0.66% à 48.10 dollars. Le constructeur de maisons souligne que ses bénéfices seront inférieurs à ses prévisions pour le premier trimestre en raison des intempéries, qui ont touché la cote Ouest des Etats-Unis. Hovnanian Enterprises maintient, cependant, ses objectifs de bénéfice pour l'ensemble de l'exercice 2005 à 6.50 dollars par action.Enfin, dans le secteur informatique, Apple Computer finit la séance en hausse de 1.39% à 65.46 dollars. Le fabricant d'ordinateurs publiera, ce soir, ses résultats pour le premier trimestre. Le marché attend un chiffre d'affaires de 3.17 milliards de dollars pour un bénéfice par action de 48 cents.Sur le marché des changes, le dollar étend ses pertes après la publication du déficit commercial américain, qui, pour le mois de novembre, est ressorti nettement au-dessus des attentes des opérateurs. La devise européenne finit la séance en forte hausse, au-dessus de la barre des 1.32, à 1.3264 contre 1.310 la veille. Même tendance pour la devise japonaise, qui repasse sous le seuil des 103 yens pour un dollars, à 102.40 contre 103.36 mardi. Sur les marchés obligataires, le taux sont stables. Le deux ans finit la séance à 3.20% contre 3.21% la veille. Le 5 ans clôture à 3.70% contre 3.72% mardi. Le 10 ans, de son côté, se détend de 2 point de base à 4.23%. Enfin, le pétrole clôture en hausse après la publication de statistiques économiques mitigées. Le Département de l'Energie a, en effet, annoncé pour la troisième semaine consécutive une baisse des stocks de brut tandis que les réserves de fuel domestique et de produits distillés augmentent. Le prix du baril WTI sur le New York Mercantile Exchange sur l'échéance février clôture en hausse, au-dessus de la barre des 46 dollars, à 46.37 dollars contre 45.68 dollars la veille et après avoir testé un plus haut en séance à 46.60 dollars.Jean-François Vouillot à New YorkCopyright Invest

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :