Nouvelle hausse à Wall Street

 |  | 1186 mots
Lecture 6 min.
/>Les marchés d'actions clôturent en hausse au terme d'une séance sans grand relief. Les investisseurs ont dû composer avec la révision à la baisse du chiffre de la productivité pour le deuxième trimestre, le Beige Book de la Réserve Fédérale et les commentaires du président de la Réserve Fédérale de Chicago, qui se dit inquiet des pressions inflationnistes. Du côté de l'actualité des entreprises, Hewlett-Packard, McDonald's et J.P. Morgan profitent de changements de recommandation, tandis qu'Albertson's est en baisse après avoir publié ses résultats trimestriels. Sur le front de l'économie, le Département du Travail a fait savoir que la productivité non agricole avait progressé de 1.8% en rythme annuel au cours du deuxième trimestre contre 2.2% en première lecture et une révision à la baisse à 2.1% attendue par les économistes. Par ailleurs, le coût unitaire de la main d'oeuvre a augmenté de 2.5% sur la même période, enregistrant sa plus forte progression depuis le troisième trimestre 2000. Les opérateurs tablaient, en moyenne, sur une révision à la hausse à 1.5% contre 1.3% précédemment annoncé. Enfin, en début d'après-midi, la Réserve Fédérale a publié son Beige Book et souligne que l'activité économique s'est améliorée au cours des mois de juillet et août et, ce, malgré les prix élevés des matières premières. La banque centrale précise, néanmoins, que la hausse des prix à la consommation hors énergie est restée relativement modeste. Par ailleurs, le président de la Réserve Fédérale de Chicago a souligné que les risques d'inflation à court terme se sont accrus après le passage de l'ouragan Katrina mais qu'il est pour le moment difficile d'évaluer les conséquences d'une telle catastrophe sur l'économie américaine. Michael Moskow se dit préoccupé par la hausse de l'inflation mais estime que la Fed répondra en conséquence afin d'assurer la stabilité des prix.Le Dow Jones clôture en hausse de 0.42% à 10 633.50 points. Le Nasdaq Composite progresse de 0.24% à 2 172.03 points. L'indice élargi S&P 500, de son côté, s'adjuge 0.24% à 1 236.36 points.Du côté des valeurs, on retiendra Albertson's, qui clôture en baisse de 1.15% à 23.13 dollars. La chaîne d'épiceries a publié ses résultats pour le deuxième trimestre et vu ses bénéfices progresser à 107 millions de dollars contre 104 millions de dollars un an plus tôt. Ramené à une action, le bénéfice à périmètre égal ressort à 30 cents contre 34 cents pressentis par les investisseurs. Le chiffre d'affaires sur la période est stable à 10.19 milliards de dollars contre 10.17 milliards de dollars l'année dernière à la même époque. Le distributeur en profite pour confirmer ses objectifs de bénéfice pour l'ensemble de l'exercice entre 1.37 et 1.47 dollar.Toujours dans le secteur de la distribution, Neiman Marcus progresse de 0.43% à 99.22 dollars. La chaîne de grands magasins haut de gamme a publié ses résultats pour le deuxième trimestre. Le chiffre d'affaires est en hausse à 851.4 millions de dollars contre 784.5 millions de dollars enregistrés il y a un an. Les bénéfices progressent à 34.3 millions de dollars, ou 69 cents par action, contre 20.6 millions de dollars, ou 42 cents par titre, il y a un an.Dans le secteur informatique, Electronics for Imaging bondit de 11.77% à 23.08 dollars. Le spécialiste des solutions d'impression revoit à la hausse ses prévisions de résultats pour le troisième trimestre. La société table désormais sur des revenus de 137 à 139 millions de dollars et sur un bénéfice par action pro forma de 30 à 32 cents contre, respectivement, 126 à 128 millions de dollars et 21 à 23 cents initialement prévus. Electronics for Imaging précise que ses résultats pour le quatrième trimestre seront du même ordre que ceux du troisième trimestre. Merrill lynch en profite pour relever sa recommandation sur le titre et passe de " Neutre " à " Achat ".Toujours dans le secteur informatique, Hewlett-Packard s'adjuge 0.77% à 27.46 dollars. UBS relève sa recommandation sur le titre et passe de " Neutre " à " Achat ". La banque d'affaires estime que le plan de réduction des coûts mené par le nouveau management devrait permettre de générer des profits supplémentaires.Dans le secteur des semi-conducteurs, Altera chute de 7.75% à 20.11 dollars. Le fabricant de microprocesseurs a fait le point sur son activité et maintient ses prévisions de chiffre d'affaires pour le troisième trimestre entre 288.4 et 294.1 millions de dollars. Mais le fabricant déçoit les investisseurs en annonçant que sa marge brute devrait s'inscrire en-dessous de ses prévisions entre 66% et 67% contre 68% à 69% initialement pressenti.Dans le secteur bancaire, J.P. Morgan finit la séance sur une hausse de 0.93% à 34.89 dollars. La banque profite des commentaires de Piper Jaffray, qui relève sa recommandation sur le titre et passe de " Performance en ligne " à " Surperformer ". L'intermédiaire souligne que les réductions de dépenses liées à la fusion avec Bank One devraient se poursuivre et que les résultats liés aux activités de marchés de capitaux devraient s'inscrire en hausse sur la seconde partie de l'année 2005. Andrew Collins, l'analyste couvrant la valeur, estime que les revenus de trading devraient progresser à 1.2 milliard de dollars au troisième trimestre contre 614 millions de dollars le trimestre dernier. L'analyste table sur un objectif de cours sur le titre à 39 dollars. Enfin, dans le secteur de la restauration, McDonald's progresse de 3.18% à 33.70 dollars. Bear Stearns relève sa recommandation sur le titre et passe de " Performance en ligne " à " Surperformer ". La banque d'affaires estime que le flux d'information pour le groupe devrait être positif à court terme avec, entre autre, la publication du chiffre d'affaires vendredi et la possible annonce d'une hausse du dividende.Sur le marché des changes, le dollar clôture en hausse. Les investisseurs estiment que la Réserve Fédérale devrait envoyer des signaux au marché sur son intention de poursuivre le cycle de hausse des taux. La devise européenne finit la séance en baisse à 1.2417 contre 1.2477 la veille. Même tendance pour la devise japonaise, qui clôture en baisse et repasse au-dessus de la barre des 110 yens pour un dollar à 110.09 yens pour un dollar contre 109.70 mardi.Sur les marchés obligataires, les taux se tendent après l'annonce d'une hausse supérieure aux attentes du coût unitaire de la main d'oeuvre, ce qui a pour conséquence de réveiller les craintes inflationnistes, et après les commentaires du président de la Réserve Fédérale de Chicago, qui entrevoit une accélération de la hausse des prix. Le 2 ans finit la séance à 3.85% contre 3.80% la veille. Le 5 ans clôture à 3.94% contre 3.90% mardi. Le 10 ans, de son côté, se tend de 5 points de base à 4.14%.Enfin, le pétrole poursuit sa tendance et finit la séance en baisse. Le cours du baril WTI sur le New York Mercantile Exchange sur l'échéance octobre clôture en repli et se maintient sous de la barre des 65 dollars à 64.37 dollars contre 65.96 dollars la semaine dernière.Jean-François Vouillot, à New York Copyright Invest

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :