Wall Street clôture en hausse

 |  | 841 mots
Les marchés d'actions finissent la séance en hausse avant un week-end prolongé, ceux-ci étant fermés lundi en raison du Martin Luther King Day. Le marché a globalement bien répondu à une batterie de statistiques économiques, dont, pour commencer, l'indice des prix à la production, qui a reculé de 0.7% au cours du mois de décembre contre un repli de 0.1% attendu par les économistes. Hors alimentation et énergie, la baisse se limite à 0.1% contre une hausse de 0.2% pressentie par le marché. Par ailleurs, le Département du Commerce a fait savoir que les stocks des entreprises avaient progressé de 1% au cours du mois de novembre contre une hausse de 0.4% attendue par les opérateurs. Peu avant l'ouverture des indices, la Réserve Fédérale américaine a annoncé que la production industrielle avait progressé de 0.8% au cours du mois de décembre et que le taux d'utilisation des capacités de production est également en hausse à 79.2%. Ces deux chiffres sont bien meilleurs que les estimations du marché, qui tablait sur une appréciation de la production de 0.4% et un taux d'utilisation de 78.8%. Ces bonnes nouvelles en provenance de l'économie soutiennent le dollar, qui repart à la hausse.Le Dow Jones clôture en hausse de 0.50% à 10 558 points. Le Nasdaq Composite s'adjuge 0.84% à 2 087.91 points. L'indice élargi S&P 500, de son côté, gagne 0.60% à 1 184.51 points.Du côté des valeurs, on retiendra Sun Microsystems, qui clôture en baisse de 7.86% à 4.22 dollars. L'équipementier de réseaux a publié ses résultats pour le deuxième trimestre. Le chiffre d'affaires est en baisse et inférieur aux prévisions des analystes à 2.84 milliards de dollars contre 2.89 milliards l'année dernière à la même époque et 2.93 milliards de dollars escomptés par les investisseurs. Le fabricant renoue avec les bénéfices, qui ressortent à 19 millions de dollars contre une perte de 125 millions de dollars il y a un an. Hors éléments exceptionnels, le bénéfice par action s'établit à 1 penny, en ligne avec les attentes des opérateurs. Boeing finit la séance en hausse de 0.55% à 50.91 dollars. Le constructeur a annoncé qu'il va passer, sur le quatrième trimestre de l'exercice, une charge de 615 millions de dollars, ou 48 cents par action. Cette charge est liée à l'arrêt de la production de l'appareil de type 717 et aux surcoûts liés au développement de l'avion ravitailleur pour l'armée de l'air américaine, le 767.Dans le secteur des semi-conducteurs, Cree s'effondre de 26.20% à 25.88 dollars. Le fabricant de composants électroniques a publié des résultats en hausse mais inférieurs aux attentes des opérateurs. Le chiffre d'affaires pour le deuxième trimestre est en hausse à 97.5 millions de dollars contre 72.7 millions de dollars un an plus tôt. Les bénéfices sur la période sont en hausse à 25 millions de dollars contre 13 millions de dollars l'année dernière. Hors éléments exceptionnels, le bénéfice par action ressort à 28 cents contre 32 cents attendus par les marchés. Walt Disney finit la séance en hausse de 1.98% à 28.30 dollars. Le groupe profite des commentaires de Merrill Lynch. La maison de courtage revoit à la hausse ses estimations de bénéfice pour l'exercice 2005 de 1.23 à 1.26 dollar par action. Merrill Lynch relève, par ailleurs, sa recommandation sur le titre et passe de "neutre" à "achat" avec un objectif de cours à 12 mois à 35 dollars.Dans le secteur bancaire, Commerce Bancorp abandonne 4.71% à 59.51 dollars. La banque régionale a publié ses résultats pour le quatrième trimestre. Les revenus sont en hausse de 24% à 375 millions de dollars mais déçoivent un peu le marché, qui tablait sur un chiffre légèrement supérieur à 386 millions de dollars. Les bénéfices sont en hausse à 75 millions de dollars contre 56.6 millions de dollars il y a un an. Le bénéfice par action ressort à 88 cents, soit un penny de mieux que les prévisions des analystes.Enfin, du côté des valeurs Internet, Ask Jeeves s'adjuge 11.09% à 30.04 dollars. Pier Jaffray relève sa recommandation sur le titre et passe de "performance en ligne" à "surperformer". L'intermédiaire financier souligne que la société n'est pas qu'un moteur de recherche parmi d'autres mais que des études montrent qu'elle gagne plus de parts de marché et plus rapidement que ses concurrents. Sur le marché des changes, le dollar poursuit sa hausse après les commentaires du président George W. Bush, qui s'est engagé à s'attaquer aux déficits. Par ailleurs, le gouverneur de la Réserve Fédérale de Saint Louis, William Poole, souligne que la Fed pourrait accélérer son cycle de hausse des taux d'intérêt. L'euro clôture en baisse à 1.3101 contre 1.3207 la veille. La devise japonaise, de son côté, est hausse à 102.10 yens pour un dollar contre 102.49 jeudi.Sur les marchés obligataires, le taux se tendent après les commentaires de William Poole. Le deux ans finit la séance à 3.22% contre 3.17% la veille. Le 5 ans clôture à 3.71% contre 3.67% jeudi. Le 10 ans, de son côté, se tend de 3 points de base à 4.21%. De notre correspondant à New-York, Jean-François VouillotCopyright Invest

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :