Wall Street étend ses pertes

 |  | 640 mots
Sur le front de l'économie, le Département du Commerce a fait savoir que les commandes à l'industrie ont progressé de 1.2% au mois de novembre, enregistrant ainsi leur plus forte hausse depuis juillet dernier et contre une progression de 1% attendue par les économistes.Le Dow Jones clôture en baisse de 0.92% à 10 630.78 points. Le Nasdaq Composite recule de 2.06% à 2 107.86 points. L'indice élargi S&P 500, de son côté, cède 1.17% à 1 188.04 points.Du côté des valeurs, on retiendra Rayovac, qui bondit de 17.22% à 34.65 dollars. Le spécialiste des piles a annoncé le rachat de United Industries pour un montant de 1.2 milliard de dollars. Rayovac précise que le rachat de la société spécialisée dans le matériel d'entretien pour les jardins devrait avoir un impact légèrement positif sur ses résultats d'ici un an. Dans le secteur de la chimie, Eastman Chemical abandonne 8.92% à 52.19 dollars. Le groupe précise que ses bénéfices avant éléments exceptionnels pour le quatrième trimestre devraient s'établir sur le bas de ses prévisions, à savoir 42 à 63 cents par titre, en raison de la hausse du coût des matières premières et de l'énergie.Dans le secteur de la distribution, Rite Aid recule de 4.11% à 3.50 dollars. La chaîne de drugstores a publié ses données pour le mois de décembre et fait état d'une baisse de 3% de son chiffre d'affaires à 1.43 milliard de dollars. Les ventes à périmètre constant s'établissent, de leur côté, en repli de 2.7%.Du côté des valeurs Internet, Amazon.com finit la séance en retrait de 5.35% à 42.14 dollars. Le site marchant souffre des commentaires de Smith Barney, qui abaisse sa recommandation sur le titre et passe de "Conserver" à "Vendre". L'intermédiaire souligne qu'Amazon devrait souffrir de la concurrence des distributeurs classiques et devra dépenser plus en technologie et marketing afin de maintenir son avance sur le marché. Dans le secteur informatique, Dell est en baisse de 3.04% à 40.52 dollars. Raymond James abaisse sa recommandation sur le titre avançant une valorisation trop élevée. La maison de courtage passe d'"Achat fort" à "Sous-performer". Steel Technologies progresse de 0.22% à 27.87 dollars. La société spécialisée dans les aciers spécifiques a fait le point sur son activité et table, pour le premier trimestre, sur un chiffre d'affaires de 250 millions de dollars et sur un bénéfice par action de 1.10 dollar contre 96 cents anticipés par les analystes. Dans le secteur de la restauration, Yum Brands abandonne 1.32% à 46.20 dollars. Le groupe, qui exploite plusieurs enseignes de restaurants, souligne que son chiffre d'affaires global a progressé de 7% au cours du mois de décembre avant effet de change. Les ventes à périmètre comparable sont, elles, en progression de 3%.Enfin, dans le secteur automobile, les constructeurs ont annoncé leurs chiffres pour le mois de décembre. Ford Motors fait état, sur la période, d'une hausse de ses ventes aux Etats-Unis de 0.7% et d'une baisse de 4.4% pour l'ensemble de l'année 2004. General Motors, de son côté, voit ses ventes reculer de 6% sur le mois et 1% sur l'année. Ford finit la séance en baisse de 0.34% à 14.66 dollars, tandis que General Motors abandonne 1.02% à 39.89 dollars.Sur le marché des changes, le dollar poursuit sa hausse dans le sillage du bon chiffre des commandes à l'industrie. La devise européenne finit la séance en repli, sous la barre des 1.33, à 1.3268 contre 1.3473 la veille. Même tendance pour la devise japonaise, qui repasse au dessus de la barre des 104 yens pour un dollar à 104.68 contre 102.85 lundi. Sur les marchés obligataires, les taux se tendent alors que les opérateurs craignent le retour de l'inflation. Le deux ans finit la séance à 3.20% contre 3.09% la veille. Le 5 ans clôture à 3.72% contre 3.62% lundi. Le 10 ans, de son côté, se tend de 8 points de base à 4.29%.Jean-François Vouillot, à New York Copyright Invest

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :