Wall Street en baisse

 |  | 861 mots
Lecture 4 min.
Les marchés d'actions américains clôturent la séance en baisse. En l'absence de publications économiques, les administrations américaines étant fermé en raison de Colombus Day, les investisseurs se sont concentrés sur l'actualité en provenance des entreprises avec la chute de plus de 70% de Delphi, qui a déposé son bilan et entraîne dans son sillage tout le secteur, dont, en particulier, General Motors, qui cède près de 10%. Dans le secteur de la défense, Northrop Grumman abaisse ses prévisions de bénéfice pour 2005 en raison des dégâts occasionnés par Katrina et Rita. Xilinx plonge de 16% après avoir abaissé ses prévisions pour le deuxième trimestre.Le Dow Jones clôture en baisse de 0.52% à 10 238.76 points. Le Nasdaq Composite recule de 0.55% à 2 078.92 points. L'indice élargi S&P 500, de son côté, cède 0.72% à 1 187.33 points.Du côté des valeurs, on retiendra Delphi, qui plonge de 70.57% à 33 cents. L'équipementier s'est placé, samedi, sous la protection de la loi sur les faillites, plus communément appelée Chapter 11.Dans le sillage de la baisse de Delphi, General Motors cède 9.93% à 25.48 dollars. Le constructeur automobile pourrait souffrir de la faillite de l'équipementier. GM, ancienne maison mère de Delphi, a pris plusieurs engagements en cas de faillite de son premier équipementier. Par ailleurs, Banc of America abaisse sa recommandation sur le titre et passe de " Neutre " à " Vendre ". La banque estime que la probabilité de faillite du constructeur a progressé de 10% à 30% en raison de ses engagements vis-à-vis de Deplhi. Banc of America baisse également son objectif de cours sur le titre de 32 à 18 dollars.Dans le secteur de la défense, Northrop Grumman recule de 1.05% à 53.48 dollars. Le groupe a fait le point sur son activité et abaisse ses prévisions de résultats en raison des dégâts occasionnés par les ouragans Karina et Rita. Northrop Grumman souligne que les dommages occasionnés par les ouragans s'élèvent à 1 milliard de dollars et se traduiront par une charge de 25 à 30 cents par action sur le troisième trimestre. Le groupe abaisse donc ses prévisions pour 2005 entre 3.55 et 3.65 dollars par titre contre 3.90 à 4 dollars auparavant. En ce qui concerne 2006, Northrop Grumman précise que ses revenus devraient être de l'ordre de 32 milliards de dollars pour un bénéfice par action de 4.10 à 4.30 dollars. Dans le secteur des semi-conducteurs, Xilinx décroche de 16.04% à 22.77 dollars. Le fabricant de circuits intégrés revoit à la baisse ses prévisions de chiffre d'affaires pour le deuxième trimestre. Xilinx table désormais sur une baisse séquentielle de son chiffre d'affaires de l'ordre de 1% à 2% contre une évaluation comprise entre 0% et 4% initialement escomptée. Dans le secteur de la construction, Dominion Homes plonge de 16.12% à 12.23 dollars. Le constructeur a annoncé que ses résultats pour le troisième trimestre seraient inférieurs aux attentes du marché en raison de ventes plus faibles que prévu. Dominion Homes a annoncé avoir vendu 433 maisons sur la période contre 598 maisons un an plus tôt, soit une baisse de l'ordre de 28%. Le chiffre d'affaires sur la période devrait ressortir en baisse de 25% à 81.8 millions de dollars. Dans le secteur des céréales, Kellogg finit la séance en hausse de 0.07% à 45.64 dollars. Le géant des céréales profite des commentaires de Morgan Stanley, qui souligne la politique agressive de réinvestissement du groupe dans des secteurs à croissance. L'intermédiaire relève sa recommandation sur le titre et passe de " Pondération en ligne " à " Surpondérer ".Dans le secteur informatique, International Business Machines progresse de 0.93% à 81.25 dollars. Citigroup relève sa recommandation sur le titre soulignant que le groupe gagne des parts de marché sur le secteur des serveurs. Citigroup passe de " Conserver " à " Achat ".Enfin, Alcoa clôture en baisse de 1.65% à 22.66 dollars. Le géant de l'aluminium lancera, ce soir, la période des publications de résultats pour le troisième trimestre. Les opérateurs tablent sur un chiffre d'affaires de 6.61 milliards de dollars et sur un bénéfice par action de 29 cents.Sur le marché des changes, le dollar clôture la séance en hausse. La devise européenne finit la séance en baisse, les opérateurs estimant que le gouvernement de coalition allemand emmené par Angela Merkel aura bien du mal à faire passer ses réformes destinées à tonifier la première économie européenne. L'euro finit la séance en baisse, sous la barre des 1.21, à 1.2060 contre 1.2122 en fin de semaine dernière. Même tendance pour la devise japonaise, qui clôture en repli au-dessus de la barre des 114 yens pour un dollar à 114.13 contre 113.81 vendredi.Sur les marchés obligataires, pas de cotation en raison de Colombus Day.Le pétrole clôture la séance en baisse pour la sixième fois en sept séances. Les opérateurs soulignent que la hausse des cours pourrait limiter la consommation donc la demande. Le cours du baril WTI sur le New York Mercantile Exchange sur l'échéance novembre clôture en hausse, sous la barre des 62 dollars, à 61.80 dollars contre 61.84 dollars la semaine dernière.Jean-François Vouillot, à New York Copyright Invest

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :