Wall Street en hausse

 |  | 1204 mots
Lecture 6 min.
Les marchés américains clôturent la séance en hausse. Les investisseurs se sont concentrés sur les différentes statistiques économiques publiées avec, en particulier, le chiffre décevant des ventes au détail. Mais ce qui a surtout retenu l'attention du marché, c'est l'annonce du relèvement de 25 points de base du taux des Fed Funds à 4.25% par la Réserve Fédérale.Du côté de l'actualité des entreprises, Lehman Brothers est orienté à la baisse après avoir publié ses résultats pour le quatrième trimestre, tout comme Best Buy , qui chute de près de 10% après avoir publié des chiffres inférieurs aux attentes pour le troisième trimestre. Dans le secteur automobile, General Motors perd plus de 2% alors que Standard & Poor's abaisse la note de la dette du constructeur. Enfin, dans le secteur de l'énergie, ConocoPhillips annonce le rachat de Burlington Resources pour 35.6 milliards de dollars.Sur le front de l'économie, le Département du Commerce a annoncé une hausse de 0.3% des ventes au détail pour le mois de novembre contre une progression de 0.5% attendue par les économistes. Hors automobile, les ventes reculent de 0.3% alors que les marchés tablaient sur une stabilité. Peu après l'ouverture du marché, le même Département a annoncé une hausse des stocks des entreprises de 0.3% contre 0.5% attendu par les intervenants.En début d'après-midi, la Réserve Fédérale a annoncé qu'elle relevait pour la treizième fois consécutive de 0.25% le taux de ses Fed Fund à 4.25%. La Fed change son discours et retire de son communiqué la mention " accommodante " ce qui laisse entrevoir que le cycle de hausse des taux touche bientôt à sa fin. Le comité de politique monétaire souligne, d'autre part, que d'autres hausses devraient être nécessaires afin de conserver un équilibre entre une croissance économique soutenue et la stabilité des prix. En ce qui concerne les prix la Fed estime que l'inflation est restée relativement basse ses derniers mois et que les anticipations à long terme restent pour le moment contenues.Le Dow Jones clôture en hausse de 0.52% à 10 823.72 points. Le Nasdaq Composite progresse de 0.18% à 2 265 points. L'indice élargi S&P 500, de son côté, s'adjuge 0.56% à 1 267.43 points.Du côté des valeurs, on retiendra ConocoPhillips, qui annonce le rachat de Burlington Resources pour 35.6 milliards de dollars en cash et actions. Chaque actionnaire de Burlington Resources recevra 46.5 dollars et 0.7214 action ConocoPhillips. L'ensemble ainsi créé sera le numéro un américain de la production de gaz naturel. ConocoPhillips finit la séance sur une repli de 4.33% à 58.20 dollars, tandis que Burlington Resources progresse de 4.33% à 86.07 dollars.Procter & Gamble finit la séance sur une hausse de 2.81% à 58.51 dollars. Le géant des produits de grande consommation a fait le point sur son activité et affine ses prévisions de résultats pour son deuxième trimestre. Le groupe table désormais sur une hausse de ses revenus de l'ordre de 25 à 26% et sur un bénéfice par action de 68 à 69 cents contre, respectivement, 23 à 26% et 66 à 69 cents initialement prévus. Du côté des valeurs financières, Lehman Brothers clôture en hausse de 0.26% à 128.50 dollars. La banque d'affaires a publié, ce matin avant l'ouverture, ses résultats pour le quatrième trimestre. Les revenus sont en hausse à 3.69 milliards de dollars contre 2.88 milliards de dollars l'année dernière à la même époque. Les bénéfices progressent à 832 millions de dollars, ou 2.76 dollars par action, contre 585 millions de dollars, ou 1.96 dollar par titre, il y a un an. Les analystes tablaient, en moyenne, sur des revenus de 3.65 milliards de dollars pour un bénéfice ramené à une action de 2.64 dollars.Dans le secteur du tourisme, Sabre Holdings bondit de 6.39% à 23.47 dollars. Le groupe spécialisé dans les services liés aux voyages a indiqué que ses revenus pour l'exercice 2006 devraient approcher les 3 milliards de dollars pour un bénéfice par action de 1.20 dollar. A périmètre constant, le bénéfice ramené à une action devrait ressortir à 1.70 dollar, nettement au-dessus des 1.59 dollars anticipés par les intervenants. Dans le secteur de la restauration, CKE Restaurants finit la séance sur une progression de 7.09% à 13.90 dollars. Le groupe, qui opère plusieurs chaînes de restauration rapide, a publié ses résultats pour le troisième trimestre. Les revenus sont en baisse à 344.1 millions de dollars contre 348.9 millions de dollars un an plus tôt. Les bénéfices sont, eux, en hausse à 15.8 millions de dollars, ou 23 cents par action, contre 13.1 millions de dollars, ou 20 cents par action, enregistrés il y a un an et 21 cents attendus, en moyenne, par les analystes. CKE Restaurants indique, par ailleurs, que ses ventes à périmètre comparable ont progressé de 0.3% au mois de novembre à 93 millions de dollars.Dans le secteur automobile, General Motors recule de 3.25% à 22.30 dollars. L'agence de notation Standard & Poor's a annoncé, lundi soir, qu'elle abaissait la notation de la dette du constructeur automobile de deux crans à B, soit un statut de junk bond, avec une perspective négative pour l'avenir.Dans le secteur de la distribution, Best Buy chute de 11.84% à 43.94 dollars. La chaîne de magasins spécialisés dans les produits électroniques a publié, pour le troisième trimestre, des résultats inférieurs aux attentes. Le chiffre d'affaires est en progression à 7.34 milliards de dollars contre 6.65 milliards de dollars l'année dernière. Les ventes à périmètre comparable sur la période progressent, elles, de 3.3%. Les bénéfices sont en hausse à 138 millions de dollars, ou 28 cents par action, contre 125 millions de dollars, ou 25 cents par titre, il y a un an et 30 cents par action pressentis par les investisseurs. Sur le marché des changes, le dollar s'inscrit en hausse après l'annonce de la hausse des taux d'intérêts part la Réserve Fédérale. La devise européenne finit la séance en repli à 1.1960 contre 1.1952 la veille. La devise japonaise de sont coté, clôture en baisse à 119.93 contre 119.72 lundi.Sur les marchés obligataires, les taux se détendent légèrement après l'annonce du relèvement des taux part la Fed et le changement de discours de cette dernière. Le 2 ans finit la séance à 4.42% contre 4.43% la semaine dernière. Le 5 ans clôture à 4.43% contre 4.46% lundi. Le 10 ans, de son côté, se détend de 2 points de base à 4.53%. Enfin, le pétrole clôture en hausse. L'agence Internationale de l'Energie a publié un rapport et relève ses prévisions de demande de pétrole brut pour 2006 de 130 000 à 1.79 million de barils jour. L'agence précise que la demande s'est légèrement ralentie sur la seconde partie de l'année 2005 en raison, entre autre, de phénomènes climatiques. L'AIE indique, par ailleurs, que la demande devrait rester relativement robuste entre 2007 et 2010, entre 1.8 et 2 millions de barils jour. Le cours du baril WTI sur le New York Mercantile Exchange sur l'échéance janvier clôture en hausse, au-dessus de la barre des 61 dollars le baril, à 61.37 dollars contre 61.30 dollars la veille. Le gaz naturel clôture également en hausse à 15.45 dollars après avoir touché un nouveau plus haut historique à 15.65 dollars plus tôt dans la journée.Jean-François Vouillot, à New YorkCopyright Invest

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :