Léger rebond sans enthousiasme

 |  | 560 mots
Lecture 3 min.
La Bourse de Paris a retrouvé le chemin de la hausse ce mercredi. Pourtant, les statistiques américaines sont ressorties légèrement inférieures aux attentes: les ventes au détail d'août ont diminué de 2,1% le mois dernier aux Etats-Unis, contre une baisse de 1,2% attendue initialement, la production industrielle a augmenté de 0,1% le mois dernier contre une hausse de 0,3% attendue par les experts et les stocks de pétrole brut ont reculé de 6,6 millions d'euros contre une baisse plus mesurée de 1,4 million de barils anticipée par les analystes.A la clôture, le CAC 40 gagne 0,38% à 4.470 points dans un volume d'affaires relativement fourni avec 3,6 milliards d'euros échangés sur les valeurs de l'indice. A Londres, le Footsie prend 0,15% et à Francfort, le Dax avance de 0,19%. Pour le moment, l'échéance octobre sur le brut léger américain s'inscrit en hausse de 1,15 dollar à 64,25 dollars le baril. Le dollar cote 1,2291 pour 1 euro, contre 1,2267 hier soir, se maintenant ainsi autour de ses plus hauts de deux semaines grâce à la réduction du déficit commercial américain.En vue dans la matinée avec un gain de plus de 3%, Thales ne gagne finalement que 1,12% à 36,94 euros. Noël Forgeard, le co-président d'EADS, a déclaré au Figaro économie que l'éventuel rapprochement des deux groupes constitue un " sujet de réflexion ". Actionnaire de Thales à hauteur de 9,5%, Alcatel avance de 0,57% à 10,54 euros. Le groupe d'aéronautique de défense présentera ses comptes semestriels demain matin. EADS cède 0,75% à 27,79.La spéculation se poursuit autour des AGF. Le titre avance de 1,04% à 73,20 euros, niveau inédit depuis quatre ans, toujours porté par les spéculations de rachat des minoritaires de l'assureur français par sa maison-mère Allianz, qui détient 58,5% du capital.Bouygues recule de 1,74% à 36,06 euros. Le groupe de BTP et de communication a dégagé un bénéfice net de 384 millions d'euros au premier semestre, en hausse de 39%. Bouygues relève à nouveau son objectif de chiffre d'affaires annuel à 23,6 milliards d'euros, contre 23,1 milliards estimés en juin. Par ailleurs, des rumeurs, pourtant démenties, prêtent au groupe l'intention de lancer une offre sur Iliad. Ce dernier en bénéficie et gagne 5,09% à 42,10 euros.Suez grignote 0,50% à 24,06 euros. L'augmentation de capital de 2,4 milliards d'euros, liée au rachat des minoritaires d'Electrabel, commence ce mercredi pour s'achever le 27 septembre.A l'occasion de la présentation des résultats semestriels, le président du directoire de JCDecaux a apporté certaines précisions sur l'appel d'offres lancé par New York pour ses abribus et ses kiosques. Il a indiqué que parmi les cinq candidats qui avaient répondu à l'appel d'offres, trois ont été retenus pour un second tour dont Decaux, qui est associé pour l'occasion à NBC, de l'américain Van Wagner. Le titre en profite et progresse de 6,09% à 19,70 euros.Oberthur Card Systems gagne 0,92% à 7,67 euros. Le fabricant de cartes à puces a publié un bénéfice net de 16,1 millions d'euros au premier semestre, en hausse de 39,4%. Le groupe table sur une poursuite de la croissance au second semestre.Enfin, Carbone Lorraine abandonne 1,19% à 38,34 euros. Le fabricant de composants électriques a annoncé une progression de 40%, à 12,5 millions d'euros, de son bénéfice net semestriel. Le groupe indique que, " sauf dégradation des conditions économiques, la croissance des résultats sur le deuxième semestre devrait être encore supérieure à celle du premier (...) ".Johan Deschamps Copyright Invest

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :