Wall Street en ordre dispersé

 |  | 1108 mots
Lecture 5 min.
Les marchés d'actions américains clôturent la séance en ordre dispersé. Les investisseurs ont dû conjuguer avec la publication de nombreux résultats trimestriels en provenance des entreprises, une baisse de l'indice de confiance du consommateur et un signal fort en provenance de la Banque Centrale chinoise, qui souligne qu'il n'y aura pas de nouvelle réévaluation de sa devise prochainement. Sur le front de l'économie, le Conference Board a fait savoir que son indice de confiance du consommateur s'était inscrit en baisse au mois de juillet à 103.2 contre 106.2 au mois de juin et une baisse moins prononcée à 105.9 attendue par les économistes.Le Dow Jones clôture en baisse de 0.16% à 10 579.77 points. Le Nasdaq Composite progresse de 0.43% à 2 175.99 points. L'indice élargi S&P 500, de son côté, progresse de 0.17% à 1 231.16 points.Du côté des valeurs, on retiendra Verizon Communications, qui clôture en hausse de 0.32% à 34.13 dollars. L'opérateur téléphonique a publié ses résultats pour le deuxième trimestre. Les revenus sont en hausse à 18.6 milliards de dollars contre 17.8 milliards de dollars l'année dernière à la même époque. Les profits sont en hausse à 2.1 milliards de dollars contre 1.8 milliard de dollars un an plus tôt. Hors éléments exceptionnels, le bénéfice par action ressort à 63 cents, soit un penny de moins que les estimations des investisseurs. Dans le secteur de la défense, Lockheed Martin finit la séance sur une hausse de 2.37% à 63.99 dollars. Le groupe a enregistré, pour le deuxième trimestre, une hausse de ses bénéfices à 461 millions de dollars, ou 1.02 dollar par action, contre 296 millions de dollars, ou 66 cents par titre, il y a un an. Le chiffre d'affaires sur la période progresse de 6% à 9.3 milliards de dollars. Hors éléments exceptionnels, le bénéfice par action s'établit à 96 cents contre 83 cents pressentis par les opérateurs. Le groupe en profite pour relever ses prévisions pour l'exercice 2005 et table désormais sur un bénéfice par action de 3.60 à 3.75 dollars contre 3.35 à 3.55 dollars initialement prévus.Dans le secteur des semi-conducteurs, Texas Instruments s'adjuge 5.56% à 32.29 dollars. Le fabricant de puces pour la téléphonie mobile a publié, pour le deuxième trimestre, des résultats en forte hausse et supérieurs aux attentes du marché. Le chiffre d'affaires est stable à 3.24 milliards de dollars. Les bénéfices sont en progression à 628 millions de dollars contre 441 millions de dollars l'année dernière. Hors charges exceptionnelles, le bénéfice ramené à une action ressort à 32 cents contre 29 cents pressentis par les analystes. Texas Instruments précise, par ailleurs, que son conseil d'administration s'est prononcé en faveur d'une hausse de 20% du dividende annuel à 12 cents et d'un plan de rachat d'actions d'un montant de 2 milliards de dollars. Enfin, pour le trimestre en cours, le fabricant souligne tabler sur des revenus de l'ordre de 3.29 à 3.56 milliards de dollars et sur un bénéfice par action de 31 à 35 cents. Netflix bondit de 12.09% à 19.01 dollars. Le spécialiste de la location de DVD en ligne a, au cours du deuxième trimestre, doublé ses bénéfices à 5.7 millions de dollars comparés à 2.9 millions de dollars un an plus tôt. Hors éléments exceptionnels, le bénéfice par action ressort à 14 cents, nettement au-dessus du penny anticipé par les opérateurs. Les revenus sur la période progressent de 37% à 164.5 millions de dollars. Netflix précise que l'exercice 2005 devrait être bénéficiaire contre un déficit initialement pressenti. Le chiffre d'affaires pour l'année en cours devrait être de l'ordre de 678.1 à 688.1 millions de dollars.Dans le secteur de la chimie, DuPont décroche de 6.56% à 41.15 dollars. Le groupe a publié des résultats en forte hausse mais inférieurs aux prévisions du marché. Les revenus pour le deuxième trimestre sont en hausse à 8.12 milliards de dollars contre 7.73 milliards de dollars l'année dernière. Les bénéfices progressent à 1.02 milliard de dollars contre 503 millions de dollars un an plus tôt. Hors éléments exceptionnels, le bénéfice par action est de 90 cents contre 96 cents attendus par les marchés. DuPont précise qu'au titre de l'exercice 2005 son bénéfice par action devrait ressortir, hors éléments exceptionnels, entre 2.64 et 2.68 dollars, en-dessous des 2.76 dollars escomptés par les analystes. Dans le secteur des biotechnologies, ImClone Systems cède 2.42% à 34.23 dollars. Le laboratoire a annoncé, pour le trimestre écoulé, une hausse de ses bénéfices à 26 millions de dollars contre 24 millions de dollars il y a un an. Hors éléments exceptionnels, le bénéfice par action s'établit à 37 cents contre 34 cents pressentis par les investisseurs. Le chiffre d'affaires sur le trimestre s'inscrit en hausse de 25% à 92.4 millions de dollars. Northwest Airlines clôture la séance sur une progression de 9.66% à 4.88 dollars. La compagnie aérienne a creusé ses pertes au cours du deuxième trimestre à 225 millions de dollars, ou 2.59 dollars par action, contre 182 millions de dollars, ou 2.11 dollars par action, enregistrés un an plus tôt. Hors éléments exceptionnels, la perte par action ressort à 3.21 dollars contre 3.29 dollars pressentis par les opérateurs. Le management de la compagnie précise également qu'il cherche à établir un plan de réduction de ses dépenses salariales afin de réaliser 1.1 milliard de dollars d'économies, faute de quoi la compagnie se verrait dans l'obligation de se placer sous la protection de la loi sur les faillites. Enfin, Amazon.com clôture en baisse de 0.55% à 37.74 dollars. Le distributeur en ligne publiera, ce soir après la cloche, ses résultats trimestriels. Le marché table sur des revenus de 1.73 milliard de dollars et sur un bénéfice par action de 10 cents. Sur le marché des changes, le dollar est en hausse après les déclarations de la Banque Centrale chinoise, qui souligne qu'elle ne réévaluera pas à nouveau sa devise dans un futur proche. La devise européenne finit la séance en baisse à 1.2016 contre 1.2068 la veille. Même tendance pour la devise japonaise, qui clôture en baisse et repasse au-dessus de la barre des 112 yens pour un dollar à 112.43 contre 111.45 lundi.Sur les marchés obligataires, les taux se détendent très légèrement. Le 2 ans finit la séance à 3.94% contre 3.95% la veille. Le 5 ans clôture à 4.06% contre 4.07% lundi. Le 10 ans, de son côté, se détend de 2 points de base à 4.23%.Enfin, le pétrole finit la séance en hausse avant la publication, demain, de statistiques sur le niveau des réserves. Le cours du baril WTI sur le New York Mercantile Exchange sur l'échéance septembre clôture en hausse, au-dessus de la barre des 59 dollars, à 59.20 dollars contre 59 dollars la veille.Jean-François Vouillot, à New York Copyright Invest

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :