Wall Street en hausse

 |  | 1063 mots
Lecture 5 min.
Les marchés d'actions américains marquent une pause et clôturent la séance en légère baisse. En l'absence de publications de statistiques économiques, les opérateurs se sont concentrés sur l'actualité en provenance des entreprises. H.J. Heinz est en hausse après avoir publié ses résultats trimestriels, tout comme Tech Data Corporation, qui bondit de plus de 10%, ou encore Deere & Co, qui s'adjuge près de 6%. Sur le front de l'économie, la Réserve Fédérale au publié, en début d'après-midi, les " minutes " de sa réunion du 1er novembre dernier au cours de laquelle la banque centrale avait relevé de 25 points de base ses taux directeurs à 4%. La FED souligne que l'économie américaine croit à un rythme correct mais que l'inflation demeure un risque majeur et que l'impact des ouragans sur l'économie n'est que limité. Cependant, certains membres du comité de politique monétaire expriment quelques craintes pour la première fois, estimant que le risque de voir l'économie américaine affectée par des hausses de taux supplémentaires s'accroît. Les opérateurs saluent le communiqué, estimant que le cycle de hausse des taux touche à sa fin.Le Dow Jones clôture en hausse de 0.47% à 10 871.43 points. Le Nasdaq Composite progresse de 0.53% à 2 253.56 points après avoir touché, en séance, un plus haut annuel à 2 257.77 points. L'indice élargi S&P 500, de son côté, s'adjuge 0.51% à 1 261.22 points après avoir testé un nouveau plus haut annuel à 1 261.90 points.Du côté des valeurs, on retiendra H.J. Heinz, qui clôture en hausse de 1.77% à 35.68 dollars. Le fabricant de ketchup a publié ses résultats pour le deuxième trimestre. Les revenus sont en hausse à 2.34 milliards de dollars contre 2.2 milliards de dollars l'année dernière à la même époque. Les bénéfices progressent à 203.8 millions de dollars contre 199 millions de dollars un an plus tôt. Hors éléments exceptionnels, le bénéfice ramené à une action ressort à 62 cents contre 54 cents attendus par les analystes. Dans le secteur informatique, Tech Data Corporation bondit de 10.21% à 38.42 dollars. Le distributeur de logiciels et de matériel informatique a publié des résultats en baisse mais supérieurs aux attentes. Les revenus pour le troisième trimestre progressent à 5.08 milliards de dollars contre 4.77 milliards de dollars. Les bénéfices sont en baisse à 22.9 millions de dollars, ou 40 cents par action, contre 37.8 millions de dollars, ou 64 cents par titre, il y a un an. Hors charges de restructuration, le bénéfice par action ressort à 53 cents contre 45 cents pressentis par les opérateurs. Pour ce qui est du trimestre en cours, Tech Data Corporation souligne que ses revenus devraient s'inscrire en hausse entre 5.3 et 5.45 milliards de dollars pour un bénéfice par action de 63 à 69 cents.Dans le secteur des semi-conducteurs, Micron Technology progresse de 3.31% à 14.67 dollars. Le fabricant de puces électroniques profite des commentaires de Merill Lynch, qui passe à l'achat sur le titre avec un objectif de cours à 20 dollars.Dans le secteur de la distribution, Brown Shoe s'adjuge 9.45% à 39.95 dollars. La chaîne de magasins de chaussures a publié ses résultats pour le troisième trimestre. Les ventes sont en hausse à 618 millions de dollars contre 515 millions de dollars enregistrés l'année dernière. Les bénéfices progressent à 19.8 millions de dollars contre 18.6 millions de dollars un an plus tôt. Hors éléments exceptionnels, le bénéfice par action ressort à 1.21 dollar, dépassant ainsi les 1.04 dollars attendus en moyenne par les opérateurs. Toujours dans le secteur de la distribution, Albertson's finit la séance sur une baisse de 0.24% à 24.60 dollars. La chaîne de magasins spécialisés dans la distribution alimentaire a publié des résultats en baisse en raison des intempéries, qui ont touché le sud des États-Unis. Le chiffre d'affaires pour le troisième trimestre est en hausse à 9.95 milliards de dollars contre 9.97 milliards de dollars l'année dernière. Les bénéfices sont en baisse à 77 millions de dollars contre 110 millions de dollars un an plus tôt. Hors éléments exceptionnels, le bénéfice par action ressort à 24 cents contre 27 cents attendus par les investisseurs. Le groupe en profite pour affiner sa fourchette de prévision de bénéfice pour l'ensemble de l'exercice entre 1.37 et 1.40 dollar contre 1.37 à 1.47 dollar auparavant et 1.32 dollar attendu par le marché.Deere & Co finit la séance sur une hausse de 6.98% à 67.40 dollars. Le fabricant de machines agricoles a publié, pour le quatrième trimestre, des résultats en baisse mais supérieurs aux attentes. Le chiffre d'affaires est en baisse de 1% à 5.18 milliards de dollars. Les bénéfices reculent à 233 millions de dollars, ou 96 cents par action, contre 357 millions de dollars, ou 1.41 dollar par titre, un an plus tôt et 79 cents anticipés par les opérateurs. En ce qui concerne l'exercice 2006, Deere table sur une contraction des ventes mondiales de l'ordre de 5 à 10% en raison de la hausse des charges des agriculteurs et de la suppression de certains avantages fiscaux portant sur l'achat de matériels. Le fabricant précise que ses bénéfices pour 2006 devraient être de l'ordre de 1.5 milliard de dollars, ou 6.15 dollars par action, en-dessous des 6.27 dollars escomptés par les investisseurs.Sur le marché des changes, le dollar finit la séance en baisse après la publication des minutes de la Fed. Certains membres se disent inquiets de l'impact sur l'économie américaine de hausses de taux supplémentaires. La devise européenne finit la séance en hausse, au-dessus de la barre des 1.18, à 1.1811 contre 1.1726 la veille. Même tendance pour la devise japonaise, qui clôture en hausse à 118.85 yens pour un dollar contre 118.95 lundi.Sur les marchés obligataires, les taux se détendent, les opérateurs tablant sur un changement de politique monétaire. Le 2 ans finit la séance à 4.30% contre 4.38% la veille. Le 5 ans clôture à 4.33% contre 4.38% lundi. Le 10 ans, de son côté, se détend de 5 points de base à 4.42%. Enfin, le pétrole clôture en hausse. Les opérateurs estiment que le froid qui touche les États-Unis et l'Europe devrait doper la demande de pétrole brut. Le cours du baril WTI sur le New York Mercantile Exchange sur l'échéance janvier clôture en hausse, au-dessus de la barre des 58 dollars le baril, à 58.84 dollars contre 57.70 dollars la semaine dernière.Jean-François Vouillot, à New York Copyright Invest

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :