Wall Street clôture en hausse

 |  | 703 mots
Sur le front de l'économie, le Département du Commerce a annoncé que les stocks des grossistes avaient progressé de 1.1% au mois de novembre contre une hausse de 0.9% attendue par les économistes. Les indices, après un période de baisse de plus d'une semaine, clôturent en hausse avant la période des publications de résultats pour le quatrième trimestre, qui débutera, ce soir, avec Alcoa et en attendant Apple Computer et Intel plus tard dans la semaine. Le Dow Jones clôture en hausse de 0.16% à 10 621.03 points. Le Nasdaq Composite progresse de 0.40% à 2 097.04 points. L'indice élargi S&P 500, de son côté, s'adjuge 0.34% à 1 190.24 points.Du côté des valeurs, on retiendra Alltel, qui clôture en baisse de 2.44% à 54.75 dollars. L'opérateur télécom a annoncé le rachat de Western Wireless pour un montant de 6 milliards de dollars en cash et actions. L'ensemble ainsi créé sera le numéro cinq américain de la téléphonie mobile. Western Wireless finit la séance en progression de 2.33% à 37.37 dollars. Dans le secteur des médias, New Corp recule de 2.08% à 17.85 dollars. Le groupe de Rupert Murdoch, qui détient déjà 82.1% du capital de Fox Entertainment, a annoncé le rachat des actions des minoritaires. Les actionnaires de Fox se verront proposer 1.9 action News Corp pour 1 action Fox. Le titre Fox Entertainment bondit de 9.80% à 34.28 dollars. Hollywood Entertainment finit la séance en hausse de 6.21% à 13.86 dollars. La chaîne de magasins de location de vidéos et DVD, qui était sous le coup d'une offre d'achat hostile de Blockbuster, a accepté la contre-offre de Movie Gallery, qui propose 1.2 milliard de dollars, dont 350 millions de dollars de reprise de dettes. Movie Gallery clôture en hausse de 4.98% à 20.02 dollars. Dans le secteur agro-alimentaire, Pilgrim's Pride bondit de 10.55% à 32.28 dollars. Le producteur de viande de volailles a revu à la hausse ses prévisions de bénéfices pour le premier trimestre et table désormais sur un bénéfice par action de 68 à 73 cents contre 50 à 60 cents initialement prévus et 59 cents par titre escomptés, en moyenne, par les analystes. Altria progresse de 1.30% à 62.20 dollars. Le groupe profite des commentaires de Morgan Stanley, qui revoit à la hausse son objectif de cours sur le titre de 62 à 68 dollars. La banque d'affaires souligne que les perspectives du groupe en ce début 2005 sont les plus solides depuis de nombreuses années. La banque maintient, par ailleurs, sa recommandation sur le titre à "Surpondérer". Dans le secteur des semi-conducteurs, Advanced Micro Devices s'adjuge 1.05% à 20.13 dollars. UBS relève sa recommandation sur le fabricant de microprocesseurs et passe de "Réduire" à "Neutre", soulignant une valorisation adéquate. La banque précise cependant qu'il sera difficile à Advanced Micro Devices de se différencier de son concurrent Intel.Enfin, Alcoa clôture en baisse de 0.72% à 30.47 dollars. Le producteur d'aluminium publiera, ce soir après la clôture, ses résultats pour le quatrième trimestre. Le marché anticipe des revenus de 6.1 milliards de dollars pour un bénéfice par action de 41 cents. Sur le marché des changes, le dollar marque une pause après une semaine de hausse et clôture en légère baisse. La devise européenne clôture en progression, à 1.3080 contre 1.3046 en fin de semaine dernière. Même tendance pour la devise japonaise, qui est en hausse à 104.20 yens pour un dollar contre 104.87 vendredi.Sur les marchés obligataires, le taux se tendent légèrement. Le deux ans finit la séance à 3.21% contre 3.19% en fin de semaine dernière. Le 5 ans clôture à 3.73% contre 3.71% vendredi. Le 10 ans, de son côté, se tend de 1 point de base à 4.27%. Enfin, le pétrole clôture finalement en baisse. Le baril a franchi, en début de journée, la barre des 47 dollars, au plus haut depuis 6 semaines, dans le sillage de l'inquiétude des opérateurs après l'annonce par différentes compagnies pétrolières présentes en Norvège d'une baisse de leur production de l'ordre de 12% en raison de la tempête, qui a touché le Nord de l'Europe. Le prix du baril WTI sur le New York Mercantile Exchange sur l'échéance février clôture finalement à 45.33 dollars contre 45.33 vendredi.Jean-François Vouillot à New YorkCopyright Invest

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :