Le CAC rebondit au-dessus de 4.000 points

 |  | 848 mots
Belle journée à la Bourse de Paris. En dépit de la faiblesse des places américaines, le marché parisien reste bien orienté. Il est soutenu par plusieurs facteurs : le repli des cours du brut, la fermeté du dollar, de bonnes statistiques économiques américaines et de la progression des valeurs bancaires après les résultats meilleurs qu'attendu de BNP Paribas.A la clôture, le CAC 40 gagne 0,91% à 4.015 points dans un volume d'affaires assez élevé de 3,97 milliards d'euros traités sur les valeurs de l'indice. A Londres, le Footsie prend 0,37% et à Francfort, le Dax avance de 0,54%. Sur le marché des changes, l'euro poursuit son repli à 1,2714 dollar. Le billet vert est soutenu par la baisse surprise du déficit commercial américain en mars, et par l'annonce d'une hausse de 1,4% des ventes au détail en avril, leur progression la plus marquée depuis septembre. Les économistes attendaient des progressions de respectivement 0,7% et 0,6%. De son côté, le département du Travail a fait état d'une hausse de 4.000 à 340.00 des inscriptions au chômage la semaine dernière, là où le marché tablait sur 325.000 demandes.L'échéance juin sur le WTI cède 95 cents à 49,40 dollars à la faveur de la forte progression des stocks de brut aux Etats-Unis la semaine dernière et de signes de ralentissement de la demande mondiale.Parmi les statistiques publiées ce matin, la France a accusé un déficit commercial de 2,379 milliards d'euros en mars, après un solde négatif de 1,7 milliard en février. En revanche, le PIB de l'Allemagne a progressé de 1% au premier trimestre, sa meilleure performance depuis quatre ans. Celui de la zone euro a quant à lui progressé de 0,5% au premier trimestre, après une hausse de 0,2% sur les trois derniers mois de l'an dernier. En glissement annuel, la croissance ressort à 1,4%, contre 1,6% au dernier trimestre 2004.Plus forte hausse du CAC 40, BNP Paribas progresse de 3,75% à 53,95 euros. La banque a publié un bénéfice net de 1,72 milliard d'euros au premier trimestre, en hausse de 56,4%. Le résultat brut d'exploitation progresse de 36,5% à 2,46 milliards d'euros et le produit net bancaire de 19,3% à 5,6 milliards. Ces résultats sont globalement supérieurs aux attentes des analystes. Dans son sillage, le Crédit Agricole gagne 3,16% à 21,25 euros et la Société Générale 1,76% à 77,90 euros.Axa prend 0,41% à 19,53 euros. La compagnie d'assurance a annoncé un chiffre d'affaires global de 19,6 milliards d'euros au premier trimestre, en normes IFRS, en hausse de 3,5% en données comparables et de 4,4% en données publiées. AGF engrange 1,45% à 62,85 euros et la CNP 0,96% à 52,55.Rhodia avance de 3,15% à 1,31 euro. Le groupe chimique a vu sa perte se contracter à 72 millions d'euros au premier trimestre, contre 92 millions un an plus tôt. L'excédent brut d'exploitation ressort à 150 millions d'euros, contre 99 millions et le chiffre d'affaires progresse de 10,8% à 1,45 milliard (+9,4% à taux de change et périmètre constants). Rhodia estime que les résultats du deuxième trimestre devraient " s'établir dans la continuité " de ceux du premier, les priorités pour cette année demeurant l'amélioration des marges et la maîtrise de la dette. Rhodia confirme viser un résultat net positif en 2006.Vivendi Universal monte de 1,86% à 24,05 euros. Sa filiale Cegetel et Neuf Telecom ont confirmé leur projet de rapprochement, qui donnera naissance au numéro deux des télécommunications fixes en France. Les actionnaires de Neuf Telecom détiendront 72% de la nouvelle entité, baptisée Neuf Cegetel, tandis que SFR, propriétaire de Cegetel, en aura 28%.Publicis s'adjuge 0,73% à 23,31 euros. General Motors a confirmé avoir attribué à Starcom Mediavest, filiale du groupe français, son budget d'achat d'espaces publicitaires aux Etats-Unis, évalué à plus de 3 milliards de dollars par an sur trois ans. En revanche, Havas recule de 1,04% à 4,77 euros. ING a dégradé le titre d'" acheter " à " alléger " en raison de sa récente surperformance.Euronext perd 2,33% à 28,13 euros. La Bourse paneuropéenne a annoncé un repli de 6%, à 222,6 millions d'euros, de son chiffre d'affaires au premier trimestre. Euronext indique que le résultat d'exploitation avant survaleur (Ebita) du premier trimestre intégrera cette baisse des revenus, mais qu'il " sera bien en ligne avec la moyenne trimestrielle de l'année 2004 et avec l'objectif 2005 ". Euronext confirme son objectif d'un Ebita de 250 millions d'euros cette année.Sodexho Alliance cède 0,31% à 25,92 euros. Le groupe de restauration collective a fait état d'un recul de 31,4% de son bénéfice net au premier semestre 2004-2005 à 67 millions d'euros. Sodexho explique ce repli par 69 millions d'euros de charges exceptionnelles. Le résultat d'exploitation est en repli de 1% à 278 millions d'euros et le chiffre d'affaires reste stable à 5,89 milliards. Pour l'ensemble de l'exercice, Sodexho vise une croissance organique de son chiffre d'affaires du même ordre que celle enregistrée en 2003-2004 (4,1%) et une hausse d'environ 5% du résultat d'exploitation, hors effet de change.Enfin, Infogrames est stable à 1,17 euro. L'éditeur de jeux vidéo a vu son chiffre d'affaires diminuer de 14% à 602,3 millions d'euros au cours de l'exercice 2004-2005, clos le 31 mars. A taux de change constants, l'activité s'élève à 624,2 millions d'euros. Le groupe indique que son résultat opérationnel 2004-2005 sera d'environ 20 millions d'euros, contre 20 à 30 millions précédemment prévu.Johan DeschampsCopyright Invest

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :