Wall Street en hausse

 |  | 847 mots
Le Dow Jones clôture en hausse de 0.67% à 10 628.79 points. Le Nasdaq Composite s'adjuge 0.87% à 2 106.04 points. L'indice élargi S&P 500, de son côté, gagne 0.97% à 1 195.97 points.Après un week-end prolongé, les valeurs américaines clôturent la séance en hausse et confirment la tendance de vendredi malgré une ouverture indécise et négative dans le sillage de l'indice de l'activité manufacturière de la Réserve Fédérale de New York, qui s'est inscrit en baisse au mois de janvier à 20.1 contre 27.1 au mois de décembre et 25.3 attendu, en moyenne, par les économistes. Les investisseurs ont salué une vague de publications de résultats trimestriels globalement positifs, tandis que le pétrole clôture une nouvelle fois en hausse, mais loin de ses plus hauts de la journée.Du côté des valeurs, on retiendra Banc of America, qui clôture en hausse de 1.87% à 45.73 dollars. La banque a publié ses résultats pour le quatrième trimestre. Les revenus sont en hausse de 42% à 13.9 milliards de dollars du fait du rachat de Fleet Boston. Les bénéfices progressent et sont en ligne avec les attentes des investisseurs à 3.85 milliards de dollars, ou 94 cents par action, contre 2.73 milliards de dollars, ou 92 cents par action, un an plus tôt.Dans le secteur pharmaceutique, Abbott Laboratories recule de 0.45% à 46.04 dollars. Le groupe a publié des résultats en hausse pour le quatrième trimestre. Le chiffre d'affaires progresse à 5.65 milliards de dollars contre 4.9 milliards de dollars l'année dernière à la même époque. Les bénéfices sont en hausse à 1 milliard de dollars contre 964.1 millions de dollars il y a un an. Hors éléments exceptionnels, le bénéfice par action ressort en ligne avec les projections des investisseurs à 67 cents. Pour le trimestre en cours, Abbott Laboratories table sur un bénéfice par action de 56 à 58 cents, légèrement inférieur aux 59 cents escomptés par le marché. En revanche, pour l'ensemble de l'exercice 2005, le groupe maintient ses prévisions de bénéfice par action entre 2.47 et 2.53 dollars et de croissance de son chiffre d'affaires entre 10 et 12%. 3M abandonne 2.32% à 82.02 dollars. Le groupe a fait état, pour le quatrième trimestre, d'une hausse de ses bénéfices à 720 millions de dollars, ou 91 cents par action, contre 619 millions, ou 77 cents par action, un an plus tôt. Sur la période écoulée, les revenus sont en hausse de 7.9% à 5.1 millions de dollars. Pour 2005, le groupe table sur un bénéfice par action de 4.15 à 4.25 dollars.Dans le secteur des jeux vidéos, Electronic Arts s'adjuge 1.62% à 60.81 dollars. L'éditeur de jeux a annoncé la signature d'un accord avec la chaîne de télévision ESPN. Electronics Arts déboursera entre 750 et 850 millions de dollars pour utiliser, dans les 15 prochaines années, la marque ESPN dans ses futurs jeux vidéos.Dans le secteur de la distribution, May Department Stores bondit de 15.66% à 32.20 dollars. La chaîne de magasins a annoncé, vendredi soir, le départ de son président, Gene Kahn, qui était en désaccord avec de nombreux analystes de la place. Banc of America et JP Morgan saluent cette annonce et relèvent leurs recommandations sur le titre, passant à, respectivement, "Achat" et "Surpondérer".Dans le secteur informatique, IBM finit la séance en hausse de 0.85% à 94.90 dollars. Le fabricant d'ordinateurs publiera, ce soir après la clôture, ses résultats pour le quatrième trimestre. Les analystes tablent sur un chiffre d'affaires de 27.4 milliards de dollars et sur un bénéfice par titre de 1.76 dollar.Sur le marché des changes, le dollar poursuit sa hausse après l'annonce par le Département du Trésor d'une hausse des achats d'actifs libellés en dollars par les investisseurs internationaux au cours du mois de novembre. La devise européenne finit la séance en baisse et s'approche de ses plus bas depuis 2 mois, clôturant sous le seuil des 1.31 à 1.3025 contre 1.3101 en fin de semaine dernière. Même tendance pour la devise japonaise mais la baisse reste contenue à 102.30 yens pour un dollar contre 102.10 vendredi.Sur les marchés obligataires, le taux se tendent légèrement après les commentaires du président de la Réserve Fédérale de Philadelphie, qui souligne que la banque centrale pourra accélérer son processus de hausse des taux si l'inflation le nécessite. Le deux ans finit la séance à 3.23% contre 3.22% en fin de semaine dernière. Le 5 ans clôture à 3.72% contre 3.71% vendredi. Le 10 ans, de son côté, se détend de 1 points de base à 4.20%. Enfin, le pétrole clôture en hausse. Les analystes sont préoccupés par la prochaine réunion de l'OPEC et les élections irakiennes à la fin du mois, ainsi que par la vague de froid, qui touche actuellement l'est des tats-Unis. Le prix du baril WTI sur le New York Mercantile Exchange sur l'échéance février clôture en hausse, au-dessus de la barre des 48 dollars, à 48.38 dollars après avoir testé un plus haut en séance à 49.50 dollars.Jean-François Vouillot à New York Copyright Invest

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :