La Banque de France relève sa prévision de croissance du troisième trimestre à 0,5%

1 mn

La Banque de France, dans son enquête mensuelle de conjoncture, a revu à la hausse à 0,5% sa prévision de croissance pour le trimestre en cours, contre un chiffre de 0,4% initialement annoncé. A la fin du troisième trimestre, l'acquis de croissance, c'est-à-dire le taux de croissance assuré à la fin de l'année, même dans l'hypothèse d'une croissance nulle au dernier trimestre, serait de 2,2%, non loin de ce qu'espère le gouvernement, à savoir une croissance annuelle proche de 2,5%. Publié ce matin également par l'institution, l'indicateur du climat des affaires dans l'industrie a en revanche reculé en septembre à 102, après 106 en juillet. L'indice 100 correspond à la moyenne de long terme. Selon les chefs d'entreprise interrogés, l'activité industrielle s'est accrue en septembre après le palier de juin et juillet."Le taux d'utilisation des capacités de production a légèrement progressé et s'établit au dessus de sa moyenne de longue période", indique la note de conjoncture. Le courant de commandes nouvelles a augmenté tant sur le marché intérieur qu'à l'étranger et les carnets de commandes restent jugés supérieurs à la normale. Enfin, les perspectives d'activité pour les prochains mois dans l'industrie automobile sont orientées à la baisse. "Le tableau est à peu près le même que dans les autres pays de la zone euro, à savoir une perception positive de la situation actuelle et une détérioration des attentes dans les prochains mois", note Dominique Barbet, chez BNP Paribas.

1 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.