Suez en dessous des attentes au premier semestre

 |   |  289  mots
Suez a profité au premier semestre 2006 des hausses des prix de l'électricité et du gaz. Toutefois, le groupe français spécialisé dans l'énergie et dans l'environnement enregistre un chiffre d'affaires inférieur aux attentes des analystes.

Suez fait moins bien que ce qu'attendaient les analystes financiers. Le groupe français d'énergie et d'environnement a enregistré un chiffre d'affaires de 22,4 milliards d'euros contre 20,3 milliards au premier semestre 2005. Le chiffre d'affaires est en progression brute de 10,2%, et il enregistre une croissance organique de 9,5%. Suez se félicite de cette bonne croissance organique, qui s'établit bien au-delà du haut de la fourchette des objectifs du groupe qui était de 4 à 7%.

Toutefois à 22,4 milliards d'euros, ce chiffre d'affaires est inférieur aux attentes des analystes interrogés par l'AFP qui misaient sur une fourchette entre 22,76 et 23 milliards d'euros. En réaction à ces résultats, le titre Suez a clôturé en baisse de 2,50 % à 31,65 euros, à la Bourse de Paris.

L'activité au premier semestre 2006 a été tirée par la branche "énergie". En Europe, l'activité a été dynamisée par la hausse des prix de l'électricité et du gaz et par l'essor des ventes hors du Bénélux. Ainsi le chiffre d'affaires de la division "Énergie Europe" s'établit à 8,39 milliards d'euros au 30 juin 2006, ce qui représente une hausse brute de 19,1 %.

Bon semestre également pour la filiale belge Electrabel, qui est chargée des ventes de gaz. Suez l'a rachetée l'an passé. Electrabel est leader du marché du Benelux. La société a réalisé un chiffre d'affaires consolidé de 7,084 milliards d'euros au premier semestre, soit une hausse de 15,2% comparée à la même période de 2005. Toujours dans l'énergie, à l'international, Suez a enregistré de bonnes performances commerciales en Amérique du Nord, en Amérique Latine et en Asie/Moyen Orient.

Outre ces résultats, l'actualité de Suez, c'est sa fusion programmée avec GDF. Le débat parlementaire sur le sujet est attendu cet automne.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :