La production trimestrielle de BP marque un reflux

 |   |  336  mots
Dans ses prévisions pour le troisième trimestre de l'exercice 2006, BP s'attend à un tassement de 0,6% de sa production, comparée à la même période un an plus tôt. La compagnie pétrolière britannique affirme avoir souffert de plusieurs facteurs, dont notamment la fermeture partielle du champ pétrolier de Prudhoe Bay en Alaska. Le numéro deux mondial du secteur estime que sa production au troisième trimestre devrait s'établir à 3,8 millions de barils de pétrole par jour, contre 3,824 millions de barils par jour il y a un an à la même période et 4,02 millions au deuxième trimestre, indique BP dans son rapport d'activité. Un niveau de production inférieur à 2005, année pourtant marquée par le passage des ouragans Rita et Katrina, qui avaient endommagé les installations pétrolières du Golfe du Mexique et du sud des Etats-Unis. Alors que la plupart des analystes tablaient sur une fourchette plus haute, comprise entre 3,9 et 4 millions de barils, le pétrolier précise dans son rapport d'activité que sa production d'or noir est pénalisée par les cessions, les opérations de maintenance et des "interruptions opérationnelles". Ainsi entre les mois de juillet et septembre, BP a été fortement perturbé par la fermeture du gisement de Prudhoe Bay en Alaska, le plus important des Etats-Unis avec une production de 400.000 barils par jour, en raison de problèmes de corrosion sur des oléoducs. Depuis fin septembre, l'exploitation du champ pétrolier a repris plus tôt que prévu à un débit de 300.000 barils par jour et devrait revenir à la normale "d'ici fin octobre", souligne le groupe. La part de la production de BP dans le cadre du consortium pétrolier TNK-BP en Russie est attendue en baisse à 950.000 barils par jour au troisième trimestre, contre 999.000 barils l'an dernier. Une manne actuellement convoitée avec avidité par les compagnies d'Etat russe Gazprom et Rosneft.A la mi-séance de la Bourse de Londres, le titre gagne 0,26% à 570 pence.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :