Troisième séance de perte pour le CAC 40, à 4.750 points

 |   |  687  mots
Paris signe une troisième séance d'affilée de recul, pour terminer au seuil des 4.750 points. La crise au Proche-Orient et la flambée consécutive du pétrole ont encore pesé sur le marché parisien aujourd'hui. Les tentatives de rebond de Wall Street, qui avait auparavant enchaîné trois séances consécutives de recul, n'ont pas suffi à ramener les indices européens à l'équilibre. La prudence reste de mise, d'autant plus que les prochains jours seront dominés par la montée en puissance des publications de résultats trimestriels aux Etats-Unis, ainsi que par l'intervention semestrielle du président de la Fed, Ben Bernanke, devant le Congrès.A la clôture, le CAC 40 perd 0,67% à 4748,66 points dans un volume d'affaires de près de 2 milliards d'euros échangés sur les valeurs de l'indice. A Londres, le Footsie cède 0,29% à 5.690,80 points et, à Francfort, le Dax se replie de 0,18% à 5.412,39 points. A New York, le Dow Jones progresse de 0,37% à 10.778,90 points.Le baril de brut léger américain perd 73 cents à 76,30 dollars sur fond d'escalade de la violence entre Israël et la milice chiite libanaise Hezbollah. Vendredi, les cours du WTI ont touché un nouveau record à 78,40. A Londres, le baril de Brent a atteint un pic historique ce matin à 78,14 dollars. Le billet vert se renforce à 1,2525 pour 1 euro, l'intensification du conflit au Proche-Orient mettant l'accent sur son caractère de valeur refuge.Deux batteries de statistiques ont aujourd'hui été publiées. La production industrielle a augmenté de 0,8% en juin, soit deux fois plus que prévu. Sur le trimestre, la hausse ressort à 6,6%, soit la plus forte depuis les trois derniers mois de 1999. En revanche, l'indice " Empire State " d'activité de la Fed de New York a reculé à 15,64 en juillet, contre 29,01 en juin et 20 escompté par les analystes.En hausse ce matin, EADS perd 1,89% à 20,20 euros. Le salon aéronautique de Farnborough ouvre ses portes aujourd'hui, et Airbus y présente une gamme modernisée de son futur moyen-porteur A350, dont le coût est d'environ 8 milliards d'euros. Cet appareil doit rivaliser avec le B787 de Boeing.STMicroelectronics progresse de 0,26% à 11,68 euros, soutenu par les résultats trimestriels du néerlandais Philips, dont le bénéfice opérationnel et les ventes de semi-conducteurs ont dépassé les prévisions. Les autres valeurs technologiques figurent en revanche parmi les plus fortes baisse du CAC 40. Alcatel abandonne 0,90% à 8,77 euros et Capgemini 2,23% à 39,01 alors que JP Morgan a retiré le titre de la SSII de sa " focus list ".Total recule de 1,37% à 50,50 euros. La marge de raffinage du groupe a diminué de 14% à 38,3 millions de dollars la tonne au deuxième trimestre par rapport à la même période de l'an dernier, en raison de la flambée des cours, indique la société sur son internet.En dehors du CAC 40, Casino progresse de 1,86% à 62,85 euros. Le groupe de distribution a annoncé la cession de ses principaux actifs en Pologne pour environ 884 millions d'euros. Il s'agit des fonds et des murs des hypermarchés Géant et des supermarchés Leader Price.Renault gagne 0,43% à 81,15 euros. La marque au losange, sa filiale Nissan et l'américain General Motors se sont donnés environ trois mois pour examiner une alliance éventuelle. Carlos Ghosn, le président de Renault et Nissan a rencontré Rick Wagoner, patron de GM, à Detroit vendredi.BioMérieux baisse de 0,35% à 45,85 euros. Christophe Mérieux, vice-président recherche et développement du groupe, et PDG des laboratoires Trangène, est décédé vendredi à l'âge de 39 ans. Christophe Mérieux devait succéder à son père Alain à la tête de BioMérieux en 2008. Transgène baisse de 2,21 % à 8,40 euros.Pages Jaunes prend 0,41% à 24,24 euros. Les candidats au rachat de l'éditeur d'annuaires, filiale à 54% de France Télécom, ont jusqu'à ce soir pour déposer leurs offres. Vivendi et le consortium conduit par Eurazeo avec le fonds américain KKR et Goldman Sachs font figure de favoris, selon La Tribune. Vivendi perd 1,21% à 25,31 euros et Eurazeo 0,62% à 80,05 euros.Enfin, Soitec lâche 2,33% à 20,15 euros. Le fabricant de plaques de silicium pour l'industrie des semi-conducteurs doit publier son chiffre d'affaires du premier trimestre après la clôture.Ambroise Ecorcheville Copyright Invest

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :