American Airlines sort du rouge au troisième trimestre

 |   |  254  mots
American Airlines semble enfin sortir de la zone de trubulences. Le plus gros transporteur aérien mondial en passagers-kilomètres transportés (PKT, principale unité de mesure du transport aérien) a publié aujourd'hui un bénéfice net de 15 millions de dollars pour le troisième trimestre 2006, contre une perte de 153 millions un an auparavant. De quoi réjouir Gerard Arpey, le patron d'AMR, maison mère de la compagnie. "Pour la première fois en 6 ans nous alignons un résultat positif sur deux trimestres consécutifs", souligne-t-il dans un communiqué.D'autant que pour ce troisième trimestre, le bénéfice a été grevé par une provision de 99 millions de dollars liée à un programme de couverture en achat de carburant. Hors éléments exceptionnels, le résultat net s'élèverait à 114 millions de dollars. Le chiffre d'affaires progresse quant à lui de 6,6% sur un an, à 5,8 milliards de dollars. La diminution des prix du carburant aura notamment permis à American Airlines d'ajuster ses tarifs en août pour contrebalancer l'effet du renforcement des mesures de sécurité en Grande-Bretagne. American Airlines estime cependant à 50 millions de dollars le manque à gagner qui en a résulté, conséquence d'une baisse du trafic. Mais, "il reste devant nous encore beaucoup de travail à accomplir", rappelle Gerard Arpey, dont la compagnie aérienne, comme l'ensemble du secteur aux Etats-Unis, a considérablement souffert des attentats du 11 septembre et des menaces terroristes qui planent désormais sur le monde.A Wall Street, le titre AMR décolle de 4,44% à 25,17 dollars.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :