Chevènement se rallie à Ségolène Royal

 |   |  300  mots
C'est une excellente nouvelle pour Ségolène Royal: Jean-Pierre Chevènement a retiré dimanche sa candidature à la présidence de la République et apporté son soutien à la candidate du Parti socialiste.Le président d'honneur du Mouvement Républicain et Citoyen (MRC) a fait cette annonce après la conclusion d'un accord politique avec le PS en vue des élections de 2007, accord qui vise à "définir un programme de législature qui constitue une alternative durable à une politique de la droite", selon un communiqué."Personne ne me forçait à être candidat. Personne ne me force à retirer ma candidature (...) au profit de Ségolène Royal", a déclaré Jean-Pierre Chevènement devant des militants de son mouvement réunis en convention nationale à Paris. Il a ajouté qu'il le faisait "en pleine conscience pour ouvrir la voie à un dynamisme positif au premier tour".Soucieux d'éviter une dispersion des voix de gauche comme au premier tour de la présidentielle en 2002, le premier secrétaire du PS, François Hollande, avait appelé l'ancien ministre de l'Intérieur à renoncer à briguer une nouvelle fois l'Elysée.Jean-Pierre Chevènement avait obtenu 5,3% des voix lors d'un premier tour qui avait vu s'affronter huit candidats de gauche, ce qui, selon le PS, avait contribué à l'élimination de Lionel Jospin et à l'accès de Jean-Marie Le Pen, président du Front national, au second tour face à Jacques Chirac.Le volet électoral de l'accord entre les deux formations prévoit des ententes pour les législatives de juin avec dix circonscriptions réservées à des candidats du MRC soutenus par le PS, qui seront donc des candidats communs aux deux partis.Le MRC s'engage en outre à ne pas présenter de candidat dans les circonscriptions où le député sortant est soutenu par le PS.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :