Forte baisse de General Motors à New York après la cession de titres de Kirk Kerkorian

 |   |  236  mots
Les investisseurs n'ont pas apprécié la cession d'une partie des titres de Kirk Kerkorian dans le capital de General Motors (GM). A la clôture de Wall Street, le titre GM a enregistré l'une des plus fortes baisses (-4,6 % à 31,09 dollars). Le raider milliardaire américain Kirk Kerkorian a annoncé mercredi qu'il avait cédé une partie de ses titres GM. Il est passé de 9,9% du capital à 7,4% en cédant 14 millions de titres (il en garde encore 42 millions), selon les informations qu'il a transmises aux autorités de régulation boursière américaines.Kirk Kerkorian a peu apprécié l'échec des discussions entre General Motors et Renault qu'il avait lui-même provoquées à la suite d'une rencontre cet été avec le patron de Renault et Nissan, Carlos Ghosn. Ce dernier s'était montré très intéressé par un tel projet d'alliance.Mais la direction de General Motors n'avait consenti que du bout des lèvres à discuter avec Renault. Et avait abouti à la conclusion que les synergies seraient minimes - Carlos Ghosn paraissait d'un avis différent - et qu'un accord ne pouvait aboutir au mieux qu'à un partenariat limité. Du coup, les deux parties avaient préféré se séparer sans conclure.Cet échec avait tellement agacé Kirk Kerkorian qu'il avait demandé à Jeremy York, son représentant de son fonds d'investissement Tracinda au conseil d'administration General Motors de quitter ce cénacle.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :