La Bourse de Tokyo cède plus de 1% sur des craintes de scandales financiers

 |   |  228  mots
La Bourse de Tokyo a fini en baisse de 1,09% ce mardi, les démêlés comptables de Nikko Cordial ayant détourné les investisseurs du secteur du courtage. Par ailleurs, les investisseurs ont pris leur bénéfice après plusieurs séances consécutives de hausse des cours. Ils ont également joué la prudence avant une intervention mardi après-midi du gouverneur de la Banque du Japon et en raison de la dégringolade de la Bourse de Bangkok. Cette dernière a en effet baissé de 12% L'indice Nikkei a perdu 185,23 points à 16.776,88 et le Topix plus large, 19,92 points, soit 1,2%, à 1.645,40. Le marché a largement ignoré la décision de la Banque du Japon de laisser sa politique monétaire inchangée, un statu quo attendu. La Banque du Japon (BoJ) a annoncé ce matin que les neuf membres de son comité de politique monétaire avaient décidé, à l'unanimité, de maintenir le taux directeur inchangé à 0,25%.Nikko Cordial, numéro trois du courtage dans l'archipel et l'une des valeurs du Nikkei, a chuté de 14,09% à 1.219 yen, le groupe étant menacé d'une lourde amende et d'un retrait de la cote à la suite de soupçons sur ses comptes.Dans son sillage, l'indice sectoriel du courtage a cédé 3,04%. Victimes de prises de bénéfice après leur récente progression, Japan Tobacco a abandonné 5,65% à 534.000 yen et Mitsubishi Estate 3,24% à 2.990 yen.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :