EBay cède le contrôle de sa société chinoise à Tom Online

 |   |  303  mots
Décidément, l'Asie réussit plutôt mal au géant américain de la vente sur Internet. Après un premier échec au Japon en 2002, le site de ventes aux enchères eBay décide de fermer son principal portail en Chine et transfère ses activités dans une coentreprise avec la société pékinoise Tom Online, spécialisée dans le multimédia et les télécommunications. Dans un communiqué, eBay confirme les informations parues la veille dans le Wall Street journal. La société californienne abandonne en effet l'exploitation de son site chinois, jusqu'ici géré en nom propre, à une société commune dont Tom Online détiendra une majorité de contrôle de 51% du capital. De son côté, eBay maintiendra sa participation à 49%. EBay va investir 40 millions de dollars dans cette alliance et Tom Online 20 millions de dollars.Au regard du formidable potentiel de croissance de la zone Asie, la décision prise par eBay de replier ses positions sur le marché chinois peut paraître surprenante. "Elle souligne combien il est difficile pour les groupes américains de s'adapter aux spécificités des différentes cultures de consommation et d'affronter la concurrence locale", écrit le Wall Street Journal. Avec le site Tom Online qui revendique 75 milions d'utilisateurs réguliers et propose déjà des services de vente en ligne, eBay espère mieux appréhender le consommatreur chinois et peut être mieux accélérer le développement de son service de paiement en ligne PayPal.La Chine forme aujourd'hui le deuxième plus gros marché mondial sur Internet en nombre d'utilisateurs, après les Etats-Unis. Mais à en croire les analystes de Deutsche Bank, les activités d'eBay en Chine ne pèsent pour le moment que 3% du chiffre d'affaires total du groupe.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :