La Chine promet une fois de plus d'oeuvrer à la réduction de son excédent commercial

 |   |  288  mots
Le président chinois Hu Jintao veut favoriser les importations, comme le lui a demandé le président Bush.

"La Chine ne recherche pas de gros excédent commercial", vient de déclarer le président chinois Hu Jintao, à l'occasion du sommet de l'Apec à Sydney, regroupant les pays d'Asie et du Pacifique. Certes, les faits, pour l'instant, lui donnent tort : l'an dernier, l'excédent commercial de la Chine avec le reste du monde s'est affiché à 177,5 milliards de dollars, un record. Une tendance qui se confirme depuis le début de cette année, puisque l'excédent commercial s'est situé à 24,36 milliards de dollars en juillet dernier, soit une hausse de 66,7% par rapport à juillet 2006.

Mais il n'empêche, la Chine - et depuis plusieurs mois - est sous pression, en particulier de la part des Etats-Unis, dont le déficit commercial avec son partenaire chinois ne cesse de s'alourdir. Dernière demande en date, celle du président Bush en personne, qui a appelé ce mercredi, au cours du même sommet de l'Apec, les consommateurs chinois à acheter davantage de produits "made in the USA".

Mais si la Chine voit bien, grâce à son spectaculaire rattrapage économique, l'émergence d'une classe moyenne, comptant des millions de personnes, elle n'a pas encore en mesure d'absorber dans de fortes proportions les produits sophistiqués et à coût élevé que produisent les Etats-Unis. Une politique, à base de droits de douane allégés, par exemple, pourrait cependant aider à la meilleure pénétration des produits américains sur le marché chinois. Mais les effets ne seront pas forcément immédiats. Et seront sans doute modérés.

Les pressions américaines, sous diverses formes, devraient donc se poursuivre. Washington cherche aussi depuis plusieurs mois à ce que Pékin réévalue le yuan, sa monnaie, afin de renchérir ses prix à l'exportation.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :