Volkswagen double ses bénéfices au premier trimestre 2007

 |   |  389  mots
Le groupe automobile allemand a vu son bénéfice net multiplié par plus de deux au premier trimestre de son exercice 2007 à 740 millions d'euros. Les réductions de coûts portent leurs fruits pour le constructeur, qui avait également fait état hier de solides ventes mondiales, en progression de 7,9% sur la période.

Alors que les constructeurs automobiles français font grise mine, leur homologue Volkswagen (qui détient aussi les marques Audi, Skoda et Seat) peut avoir le sourire. Le groupe allemand a présenté ce mercredi après-midi un bénéfice net plus que doublé à 740 millions d'euros contre 327 millions un an plus tôt.

Le bénéfice d'exploitation avant éléments exceptionnels, qui sert d'étalon pour les prévisions internes du groupe, a grimpé quant à lui de 57,7% sur la période à 1,08 milliard d'euros, pour un chiffre d'affaires de 26,64 milliards d'euros, en hausse de 5,1%, précise Volkswagen dans son communiqué.
La forte hausse des résultats sur un an doit être relativisée, note le constructeur, qui rappelle que le premier trimestre 2006 avait été très faible.

Les réductions de coûts portent leurs fruits pour le constructeur. Volkswagen a lancé fin 2005 un vaste plan de redressement chez sa marque éponyme en Allemagne, qui doit entraîner 20.000 suppressions d'emplois d'ici 2009. Il a réduit également les effectifs sur le site de Bruxelles en Belgique et s'apprête à faire de même chez sa filiale espagnole Seat.

Pour ne rien gacher, le groupe de Wolfsburg a également fait état hier soir de solides ventes mondiales. annonçant une hausse de 7,9% au cours du premier trimestre 2007 avec un record de 1,47 million d'unités écoulés. "Toutes les marques ont contribué à ces excellents résultats, preuve que nous sommes en passe de réaliser nos objectifs de ventes pour l'année, malgré des conditions de marché difficiles" s'est réjouit Martin Winterkorn, le président du directoire du constructeur.

En effet, en Allemagne, les livraisons de voitures de marque Volkswagen ont reculé de 11%, conséquence, entre autres, d'un relèvement de trois points de la TVA au 1er janvier. Mais parallèlement, ces ventes ont progressé de 23% en Chine. La région Amérique du Sud/Afrique du Sud se distingue également avec une hausse globale de 21,5%.

Les ventes de la marque espagnole SEAT ont gagné 1% au niveau mondial, à 108.000 engins livrés, grâce à de bonnes performances en Europe de l'Ouest. Quant aux ventes d'Audi, elles sont en hausse de 9,4% à 248.000 unités.

Les ventes du constructeur avaient progressé de 9,4% à 5,7 millions d'unités en 2006, et Volkswagen prévoit une légère amélioration de ses ventes sur l'exercice en cours.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :