Les ventes mondiales de Renault continuent de faire marche arrière

 |   |  244  mots
Le constructeur au losange a vu ses ventes mondiales reculer de 5,6% au mois de mars, avec 236.848 véhicules écoulés. Renault, qui s'attendait à un premier trimestre 2007 "difficile", mise sur le lancement de 26 nouveaux modèles en trois ans, dont sa dernière Twingo, pour redresser ses courbes de ventes.

Pour Renault, les mois se suivent et se ressemblent. Le constructeur automobile au losange a annoncé ce jeudi matin un recul de 5,6% de ses ventes mondiales en mars, par rapport à la même période de l'année précédente. Ainsi, il aura écoulé sur le mois 236.848 véhicules, sous ses trois marques Renault, Dacia et Renault Samsung Motors.

Cette baisse fait suite à celle de 4,6% subie en février, reflétant les mauvaises performances enregistrées par le groupe en France. Les ventes du constructeur sur son marché domestique ont baissé de 11,9% en mars et de 9,5% depuis le début de l'année.

Au total, depuis le mois de janvier, les ventes mondiales de véhicules publiées par Renault reculent de 3,8% à 597.847 unités, et même de 4,5% si l'on ne prend en compte que les seules voitures particulières.

"En Europe, le premier trimestre 2007 reste orienté à la baisse, conformément aux prévisions. La nouvelle Twingo, présentée début mars et commercialisée à partir du mois de juin, constitue le premier véhicule de la reconquête engagée par la marque Renault", rappelle le constructeur dans un communiqué.

Après la Twingo, Renault compte sur la nouvelle Laguna en septembre pour relancer ses ventes. Ces deux véhicules occupent une place de choix dans le programme de 26 lancements de nouveaux modèles et silhouettes dans les trois ans à venir prévu dans le plan stratégique "Contrat 2009" du constructeur.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :