Détenu à 45% par EDF, l'allemand EnBW passe la barre du milliard de profit

 |  | 205 mots
Lecture 1 min.
Le troisième groupe d'énergie outre-Rhin a quasiment doublé ses profits en 2006. Son chiffre d'affaires a cru de 22,8% à 13,2 milliards d'euros.

Le troisième groupe d'énergie allemand EnBW, détenu à 45% par EDF, annonce ce mardi avoir enregistré un bénéfice net record d'un milliard d'euros l'an dernier, grâce aux mesures de réduction de coûts. Son profit 2005 s'élevait à 531 millions. Le bénéfice d'exploitation a augmenté quant à lui de 10,2% à 1,47 milliard et le chiffre d'affaires de 22,8% à 13,2 milliards.

Le groupe de Karslruhe souligne notamment l'impact positif des mesures d'économies. "Avec un résultat record pour la troisième année consécutive et le bouclage de notre plan de réduction de coûts TOP FIT, nous avons jeté des bases solides pour l'avenir", se félicite le patron d'EnBW, Utz Claassen.

Dans le détail, le chiffre d'affaires dans le coeur de métier du groupe, l'électricité, a progressé de 18,7% à 9,6 milliards. Il a bondi de 31,2% dans le gaz et de 51% dans les services (nettoyage etc).

EnBW a investi 630,1 millions d'euros l'an dernier, dont les deux tiers pour augmenter ses capacités de production d'électricité. Il va également construire une nouvelle centrale au charbon à Karlsruhe pour plus d'un milliard d'euros.

Le groupe va proposer lors de son assemblée générale de porter le dividende de 1,06 à 1,14 euro par action.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :