Pierre et Vacances décidera en juin l'implantation de son 5ème Center Parcs français

 |   |  378  mots
Le site qui sera décidé cet été se situera en région Rhône-Alpes, au sud de Lyon. Il serait ainsi le premier site de cette marque implanté dans la moitié Sud de la France. Il pourrait ouvrir ses portes d'ici 2011 à 2012, estime le dirigeant du groupe.

Pierre et Vacances décidera dés "fin juin" prochain de l'implantation de son cinquième Center Parcs en France, indique Gérard Brémond à la Tribune à l'occasion d'une visite du chantier du Center Parcs d'Ailette, dans l'Aisne.

Le site qui sera décidé cet été se situera en région Rhône-Alpes, au sud de Lyon. Il serait ainsi le premier site de cette marque implanté dans la moitié Sud de la France. Il pourrait ouvrir ses portes d'ici 2011 à 2012, estime le dirigeant du groupe.

D'ici là, le groupe Pierre et Vacances compte mener un rythme soutenu d'ouverture de nouveaux Center Parcs. Cette filiale apporte une contribution significative aux profits du groupe grâce à une marge opérationnelle de 7,7 % en 2006 pour un chiffre d'affaires de 515,8 millions d'euros qui représente un peu plus d'un tiers de l'activité consolidé du groupe.

Le prochain site sur la liste est celui de l'Aisne. Il reste deux mois de travaux pour cette destination loisirs située à une centaine de kilomètres à l'Est de Paris. Il sera inauguré le 2 juillet prochain.

Son investissement s'est élevé à 260 millions d'euros, dont 32 millions d'euros de financements publics. Le solde n'est pas à la charge de Pierre et Vacances. Selon la formule qui a fait le succès du groupe dans le secteur des résidences de tourisme, les cottages ont déjà tous été revendus à des investisseurs particuliers. Pierre et Vacances leur versera un loyer et se chargera de leur commercialisation. Les équipements collectifs, dont le dôme qui abrite les activités aquatiques, ont été refinancés auprès d'institutionnels qui toucheront également un loyer.

Ce site de l'Aisne devrait contribuer positivement aux résultats de Pierre et Vacances d'ici de 2 à 3 ans, c'est-à-dire dés qu'il dépassera un taux d'occupation de 75 à 78 %. A titre de comparaison, les deux Center Parcs déjà exploités en Sologne et en Normandie dépassent un taux de 90 %.

Mais sans attendre la montée en puissance de ce site de l'Aisne, Pierre et Vacances commence déjà à travailler sur la vente sur plan des cottages de son futur 4ème Center Parcs national, installé cette fois en Moselle. Son inauguration est programmée en 2010, après un investissement de 220 millions d'euros dont le montage financier est calqué sur celui de l'Aisne.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :