Leclerc veut permettre aux consommateurs de mesurer leur pouvoir d'achat

Avec son site Internet "www.mon-pouvoir-dachat.com", Leclerc entend proposer aux consommateurs de calculer leur pouvoir d'achat effectif en leur offrant une alternative aux chiffres officiels publiés par l'Insee.

1 mn

Dans sa "bataille acharnée" pour défendre le pouvoir d'achat des consommateurs, Michel-Edouard Leclerc, président du groupe de distribution du même nom, a annoncé ce jeudi le lancement d'un site Internet permettant de "mesurer et de piloter son pouvoir d'achat", pour offrir aux Français une alternative aux indices publiés par l'Insee. "Il existe un vrai décalage entre la perception qu'a le consommateur de son pouvoir d'achat et le discours macroéconomique," a-t-il poursuivi.

Le site "www.mon-pouvoir-dachat.com" permet ainsi aux consommateurs de calculer leur pouvoir d'achat effectif à partir de leurs revenus, de la répartition de leurs dépenses ou encore de la composition de leur foyer. Cet indice, mis en place par l'institut Bipe, diffère de celui de l'Insee et est censé être plus représentatif. "On a voulu confier à un institut indépendant le soin de construire un indicateur plus fiable et plus pertinent pour les consommateurs pour qu'on puisse enfin sortir des polémiques," a précisé Michel-Edouard Leclerc.

L'an passé, le PDG du groupe Leclerc s'est déjà fait remarquer en lançant un comparateur de prix, "quiestlemoinscher.com". Vivement critiqué par les distributeurs concurrents, notamment Carrefour, le site avait dû fermer ses portes pour "manquement aux règles de la publicité comparative" avant de rouvrir en novembre dernier.

Michel-Edouard Leclerc s'est également félicité de la réforme de la loi Galland qui a permis de faire baisser les prix des grandes marques dans les grandes surfaces. Votée en 1996, cette loi avait pour but de protéger les petits commerces en empêchant les grandes enseignes de pratiquer des "prix anormalement bas". "Je vais me battre pour la poursuite de cette réforme et pour aller vers la liberté du distributeur à répercuter ses marges au consommateur," a-t-il annoncé. La lutte pour le pouvoir d'achat des ménages n'est donc pas près de se terminer.

1 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.