Hollande devance Ségolène pour dénoncer les choix économiques de Sarkozy

 |   |  445  mots
François Hollande est le premier des responsables socialistes à faire savoir que les vacances sont finies. Alors que l'université d'été du PS se tient à la fin du mois à La Rochelle, et que Ségolène Royal d'un côté, Arnaud Montebourg de l'autre, font leur rentrée politique le week-end prochain, le Premier secrétaire à tenu conférence de presse samedi au siège de la fédération socialiste de Toulon. François Hollande s'en est vivement pris à la politique économique de Nicolas Sarkozy, dont les Français ignorent le coût réel du fait du "défaut de transparence" de la présidence de la République, estime-t-il. Ainsi, "on ne nous dit pas ce qu'est la situation de l'endettement du pays", a affirmé le Premier secrétaire du PS, en présence du président du Mouvement des jeunes socialistes (MJS), Razzye Hammadi.Mais le député-maire de Tulle pense que les Français devraient bientôt se voir présenter la "facture" de la politique Sarkozy, "peut-être dès la rentrée". François Hollande est en effet persuadé qu'au plus tard après les municipales de mars 2008 seront mises en place les franchises médicales, "la TVA dite sociale, en fait anti-sociale" et "la contribution qui va être imposée sur tous les Français, compte tenu du déficit de la Sécurité sociale, la CRDS" (contribution au remboursement de la dette sociale). Le Premier secrétaire du PS a également accusé Nicolas Sarkozy de ne pas dire la vérité en ce qui concerne la croissance. "L'économie française ne se porte pas bien avec une croissance faible qui sera inférieure à 2% en 2007, contrairement à toutes les prévisions qui ont été affirmées", a-t-il déclaré.Royal entend jouer un rôle "important" dans l'avenir du PSL'ancienne candidate socialiste à l'élection présidentielle s'estime plus que jamais incontournable dans le processus de rénovation de son parti. Après une trève estivale faite d'autocritique - elle reconnaît avoir commis des "erreurs" pendant la campagne dans un entretien au Journal du dimanche - et de bonnes résolutions - le temps des réglements de comptes est révolu -, Ségolène Royal fera sa rentrée politique le 25 août dans son fief de Melle (Deux-Sèvres), sous la forme d'un pique-nique informel. Puis elle interviendra en ouverture des travaux de l'université d'été du PS à La Rochelle, le 31 août. Après, elle devrait participer au processus de rénovation du PS, qu'elle prédit "forcément long" et au sein duquel elle entend jouer un rôle "important".

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :