Les résultats semestriels de Rentokil plombés par des annulations de commandes

 |   |  265  mots
Rentokil peine a redevenir profitable. Les recettes du groupe britannique ont certes progressé de 21% à 1,06 milliard de livres (1,56 milliard d'euros) grâce à plusieurs acquisitions, mais le bénéfice net recule de moitié à 65,5 millions de livres (95,8 millions d'euros). La profitabilité du spécialiste de la désinsectisation a souffert de l'annulation de plusieurs commandes pour un montant total de 82,9 millions de pounds (122,3 millions d'euros) principalement en Grande Bretagne. Rentokil est surtout encore en période de restructuration. Il se recentre notamment sur son activité historique, la désinsectisation, ainsi que sur les produits à destination des toilettes. Le britannique s'est également tourné vers la livraison de colis. Pour ce faire, le groupe devrait mettre la main sur Target Express Holdings pour 210 millions d'euros. Rentokil deviendrait alors le deuxième livreur de colis en Grande Bretagne.Par ailleurs, pour accompagner son recentrage, le britannique a réalisé près d'une centaine d'acquisitions depuis 2006, dont une cinquantaine au premier semestre 2007 pour un montant de 96 millions de pounds (141,5 millions d'euros). Si le groupe supprime beaucoup d'emplois et se sépare des branches les moins performantes, il n'arrive toujours pas à enrayer la baisse de son bénéfice net observée depuis un an et demi. Toutefois, le PDG de Rentokil, Doug Flynn, reste confiant et espère retrouver la croissance dés 2008. Selon lui, les premiers effets de la restructuration se feront sentir dés la deuxième partie de l'exercice 2007. Un discours qui a du mal à convaincre les actionnaires. Le titre recule en effet de 1,56% à 170,30 pounds à 13h à la bourse de Londres, alors que l'indice FSE 100 affiche une progression de 1,02%.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :