Baisse inattendue de la production industrielle en Allemagne

 |   |  300  mots
Le recul de la production au dernier mois du second trimestre de l'année, selon les chiffres provisoires du ministère de l'économie publiés en données corrigées des variations saisonnières, montre que le consensus des économistes s'est largement trompé, en ayant tablé sur une progression de 0,5%. Une explication d'ordre statistique provient de la correction à la hausse des données pour avril et mai. Il doit ressortir globalement pour le second trimestre un léger mieux de 0,1% pour cet agrégat économique, note la Commerzbank. Dans le détail, le secteur manufacturier accuse un recul de 0,5%, ce qui reflète un tassement des commandes industrielles en provenance de l'étranger tel qu'enregistré à fin 2006. La tendance pour les mois à venir demeure positive, ce qu'atteste un rebond spectaculaire de 4,6% des commandes industrielles au mois de juin 2007, dopées par des commandes à l'exportation qui ont rebondi à elles seules de près de 9%.La construction affiche quant à elle un repli sensible de 2,1%. La phase de normalisation après un hiver anormalement doux doit approcher de son terme. Mais des taux d'intérêts plus élevés et les coûts à la construction en hausse devraient encore peser sur l'activité pour les mois à venir, note la Commerzbank, qui s'attend à une stagnation de la production dans ce secteur sur le reste de l'année. L'Office fédéral de la statistique doit publier une première estimation de la croissance du PIB le 14 août, des chiffres plus détaillés devant suivre le 23 août. La Bundesbank et le ministère des Finances estimaient tous deux en juillet, dans leur bulletin mensuel respectif, que la croissance trimestrielle s'était sans doute inscrite durant la période avril-juin un peu en deçà de celle de 0,5% observée le trimestre précédent.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :