Hausse du coût des inondations de juin et juillet en Grande Bretagne

 |   |  226  mots
L'association des assureurs britanniques (ABI) a annoncé que la facture globale des inondations de juin et juillet devraient atteindre près de trois milliards de livres sterling, soit 4,4 milliards d'euros.Fin juillet, à l'issue des plus importantes montées d'eaux que la Grande Bretagne ait connu depuis 60 ans et de la pluviométrie, d'après le service météorologique britannique, la plus élevée de l'histoire pour le trimestre allant de mai à juillet, les autorités estimaient que les dégâts entre deux et trois milliards de livre sterling (3 à 4 milliards d'euros). Gordon Brown le premier ministre britannique avait alors promis de porter l'enveloppe d'aides aux communes sinistrées à 46 millions de livres (68 millions d'euros), contre 24 millions de livres auparavant.Par ailleurs, l'ABI s'attend à ce que l'année 2007 soit la plus coûteuse en matière d'indemnisations liées aux intempéries du fait des importantes inondations de cet été. En effet, 27.500 demandes d'indemnisations pour des habitations endommagées et 7000 pour des commerces ont été enregistrées en juin. Environ 17.500 demandes pour des habitations et 7500 pour des commerces se sont ajoutées après les inondations de juillet. Face à cette forte augmentation des demandes d'indemnisation, les assurances du pays ont l'intention de relever leurs primes d'assurance habitation. La semaine dernière déjà, la plus grosse compagnie d'assurance habitation avait indiqué une hausse de 10% de ses primes.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :