Tanâtos, un génie du mal est né

 |   |  1573  mots
Parmi les parutions récentes, voici quelques albums qui se distinguent: "Tanâtos", "Oh les filles!", "Les filles", "Rock Derby", "Luc Orient", "Oncle Gabby", "Un peu avant la fortune", "Il fera beau demain", "Lady Polaris", "Le visiteur du sud" et "Le tour du monde en 80 jours".

Les lecteurs de La Tribune l'attendaient depuis de longs mois: voici enfin le deuxième volet de l'aventure de Tanâtos dont le premier est paru en feuilleton quotidien dans notre journal l'été dernier. Ce deuxième tome, Le jour du chaos, met un terme à l'histoire commencée dans L'année sanglante, et consacre cette série comme un grand succès de la transposition en bande dessinée du genre du roman-feuilleton.

Tanâtos? L'assassinat de l'archiduc François Ferdinand, c'est lui. L'assassinat de Jean Jaurès, c'est lui aussi. La guerre de 14, c'est toujours lui. Dans le registre des génies du mal, cet homme au visage perpétuellement masqué ne fait pas dans la demi-mesure... Maître du déguisement - une de ses techniques favorites consiste à tuer ses ennemis et à prendre leur place - Tanâtos est un inventeur hors pair. En cette année 1914, il a conçu machines volantes et hélicoptères d'avant-garde, moyens de télécommunications et de destruction en tout genre, entreposés dans ses nombreux repaires souterrains. Et tout cela dans un but aussi simple que terrifiant: déclancher une guerre mondiale qui lui permettra, grâce à sa mainmise secrète sur les usines d'armement, d'amasser une colossale fortune! Heureusement qu'un détective privé et un inspecteur de police particulièrement déterminés veillent...

Tanâtos, on le voit, joue avec tous les clichés du roman-feuilleton et évoque abondamment Fantômas et autres Arsène Lupin. Mais tout cela est mené avec virtuosité. Tant pour le scénario, qui mêle habilement son intrigue délirante avec la grande Histoire, que pour le dessin. Le style réaliste de Delitte restitue admirablement l'ambiance début du XXème siècle. Les machines style "science-fiction à la Jules Verne" sont particulièrement réussies, de même que les harmonies de couleurs.

Cette histoire en deux tomes est donc un grand succès, auquel on souhaite de nombreuses suites, dans la tradition de ses sources d'inspiration!

Tanâtos T. 1 et 2
Scénario Didier Convard, dessin Jean-Yves Delitte
Glénat, 12,50 euros l'album

Spécial filles
Trois petites filles bien différentes, issues de milieux sociaux variés (bourgeois, modeste, immigré), mais que rapproche une vive amitié: telle est la trame de fond de "Oh les filles!". Une histoire pleine de finesse, qui voit les trois amies grandir et affronter ensemble les drames de la vie, tout en profitant à plein des joies de leur âge. Le scénario, subtil, est servi par le dessin sensible de Lepage, qui s'exprime ici dans un registre totalement différent de celui de sa série précédente, Muchacho, qui contait une histoire de guérilleros en Amérique latine.

Des filles toujours, mais cinq au lieu de trois, et jeunes femmes plutôt que petites filles: ce sont les héroïnes de Les filles, une série d'albums repris ici en intégrale. Des albums qui réussissent l'exploit de nous faire entrer dans l'intimité qui peut unir des filles qui affrontent le monde chacune à sa façon. Les relations avec les parents, le travail, le logement et bien sûr, encore et toujours, la recherche de l'homme idéal. Et au coeur de tout cela, les relations des filles entre elles: un mélange d'intimité sans limite ("on se dit tout"), de jalousie souvent, de méchanceté à l'occasion, et d'affection sans faille. Impudique, sensible et drôle, une plongée dans la psychologie des jeunes filles modernes - vue par un homme!

Oh les filles!, T.1
Scénario Sophie Michel, dessin Emmanuel Lepage
Futuropolis, 15 euros
Les filles Intégrale
Scénario et dessin Christopher
Carabas, 20 euros Spécial Greg
C'est avec Goscinny, l'un de ces hommes-orchestres de la BD française des années 60, 70 et au-delà: Greg est l'auteur d'une oeuvre innombrable, tant comme scénariste pour de très nombreux dessinateurs, que d'auteur complet. Les Editions du Lombard ont eu la bonne idée de rééditer deux séries emblématiques de son talent.

Rock Derby est l'un des héros imaginés et dessinés par Greg, tout comme Achille Talon, mais qui est bien oublié de nos jours. A tort: ses trois premières histoires reprises ici en un gros album, demeurent aussi divertissantes aujourd'hui que lors de leur parution au tout début des années 60 dans le journal Tintin. Les exploits de ce sportif aventurier et quelque peu détective sont un régal d'humour et de fantaisie.

Registre complètement différent avec Luc Orient: là, il s'agit de science-fiction à grand spectacle, imaginée par Greg et dessinée par Eddy Paape à la fin des années 60, pour combler un manque de série de SF dans le Tintin de l'époque. Scientifique, Luc Orient entre en contact avec des extra-terrestres naufragés sur Terre et va les aider à délivrer leur planète des griffes d'un brutal dictateur qui menace d'envahir notre monde... Quarante ans plus tard, les aventures de Luc Orient ont pris un charme particulier: celui d'une SF naïve et merveilleusement désuète. A découvrir.

Rock Derby
Scénario et dessin Greg
Le Lombard, 24 euros
Luc Orient, Intégrale T. 1
Scénario Greg, dessin Eddy Paape
Le Lombard, 17 euros

Dans la tradition de Little Nemo
Ce petit album enchanteur est l'oeuvre d'un dessinateur américain nourri aux ancêtres de la BD de son pays. Souvent très sophistiquées, les planches de ce volume évoquent ainsi irrésistiblement Little Nemo. Quant à l'histoire, elle fait penser à Alice au pays des merveilles. Un régal.

Oncle Gabby
Scénario et dessin Tony Millionaire
Rackam, 14 euros


De l'inconvénient de gagner au loto
Gagner au loto, il paraît que cela peut changer la vie... C'est ce qui arrive à Etienne, le héros de Un peu avant la fortune. Il vient de gagner, mais il n'est pas pressé d'encaisser la somme. Et ces quelques jours d'attente sont propices à toutes les remises en cause: le travail, les amours, les amis... Sans parler des tentatives de vol. Un album plein de finesse, qui montre que ce n'est pas toujours drôle de gagner le gros lot!

Par la même occasion, on peut relire Quelques mois à l'Amélie, véritable chef d'oeuvre de J.-C. Denis, le scénariste de Un peu avant la fortune, mais qui assure là également le dessin. Un album paru voici quelques années, qui ressort dans une belle édition reliée, augmentée de nombreux dessins supplémentaires.

Un peu avant la fortune
Scénario Jean-C. Denis, dessin Philippe Dupuy et Charles Berberian
Dupuis, 15 euros
Quelques mois à l'Amélie
Scénario et dessin Jean-C. Denis
Dupuis, 15 euros Superman contre la pluie
C'est une histoire de super-héros. Enfin, un super-héros aux pouvoirs assez limités: juste celui de ne pas être touché par la pluie... Avec un pouvoir comme celui-là, notre (super) héros ne peut guère se rendre utile qu'en aidant les vieilles dames à faire leurs courses sans se mouiller. Et en accompagnant les véliplanchistes sur la Seine pour leur éviter d'être trempés en cet été pourri où il pleut sans discontinuer. Mais tout se complique quand notre superman, dit "anti-pluie man", tombe amoureux d'une joli fille qui, elle n'aime rien tant que danser sous la pluie en duo avec sa grenouille de compagnie. Gentiment délirant, plein de charme et de fantaisie, ce petit conte est un enchantement.

Il fera beau demain
Scénario et dessin François Duprat
Carabas, 12 euros


Tour d'Europe des ports
Réédition d'un grand album paru dans les années 80: Lady Polaris est l'oeuvre commune de Christin et Mézières, les auteurs de la série de SF Valérian. Mais ce livre-ci sort des sentiers battus: il s'agit d'un reportage et/ou d'une enquête sur le naufrage d'un cargo, le Lady Polaris, intervenu dans des conditions jamais élucidées. La recherche des survivants amène les auteurs à visiter de nombreux ports d'Europe. Avec au bout du compte un très beau livre mêlant reportage et fiction, textes rédigés et nombreuses illustrations.

Lady Polaris
Scénario Pierre Christin, dessin Jean-Claude Mézières
Casterman, 14,75 euros

A la découverte du paradis socialiste de Kim Jong Il
Voici un étonnant album, qui tient plus du reportage que de la création littéraire. Il s'agit en fait du journal de bord d'un ingénieur sud-coréen envoyé travailler sur un chantier en Corée du Nord. Avec comme résultat 230 pages d'anecdotes surréalistes sur la vie quotidienne dans le paradis socialiste. Le côté "document" du livre est renforcé par la présence de nombreux textes informatifs sur la Corée du Nord. Au total, le récit est très intéressant, mais il faut bien reconnaître que la dimension BD souffre d'un graphisme particulièrement laid.

Le visiteur du sud, T. 1
Scénario et dessin Oh Yeong Jin
Editions Flblb, 19 euros

Le tour du monde des classiques de la littérature
La collection Ex-Libris de Delcourt, spécialisée dans les adaptations en BD de grands romans, continue son exploration des chefs d'oeuvres de la littérature d'aventures. Après une excellente version des Trois mousquetaires, prévue en quatre volumes dont les deux premiers sont parus, voici le premier tome d'une adaptation du Tour du monde en 80 jours, qui en comptera trois. Une adaptation pleine d'humour, propre à faire redécouvrir le chef d'oeuvre de Jules Verne.

Le tour du monde en 80 jours, T. 1
Scénario Loïc Dauvillier, dessin Aude Soleilhac
Delcourt, 9,80 euros

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :