Mazars créé son réseau et attire les candidats en mode 2.0

Comme tous les cabinets de conseil, Mazars recrute. Et pour se différencier, il transforme sont site de recrutement en quasi-Facebook. Visite.

Dans la guerre au recrutement, Mazars se la joue cool et branché. Le site du cabinet d'audit et de conseil Mazars héberge depuis deux mois une interface communautaire sur laquelle les candidats potentiels peuvent entrer directement en contact avec des collaborateurs dont les profils ont été mis en ligne.

"Mazars c'est nous", la plate-forme communautaire hébergée sur le site du célèbre cabinet de conseil, a de sérieux airs de Facebook. Et pour cause, elle en est directement inspirée! Cette interface offre aux futurs ou jeunes diplômés potentiellement intéressés par Mazars la possibilité d'entrer en contact avec des collaborateurs de l'entreprise pour leur poser des questions sur la réalité des métiers, l'ambiance ou encore le style de management.

"Les jeunes vivent sur Internet et les sites communautaires, souligne Martin Huerre DRH de Mazars. Facebook et autres ont pris une dimension sociétale considérable, et nous voulions proposer à notre vivier de recrues un site qui leur ressemble".

Style décontracté obligatoire

"Mazars c'est nous" recense les noms et photos d'une centaine de salariés du cabinet. D'un simple clic, les internautes peuvent accéder à leurs fiches détaillées. On y trouve leur école d'origine, leur poste, mais aussi des photos, des vidéos et un "message" personnalisé à destination des jeunes.

Pour Martin Huerre, ce nouveau moyen de communication s'imposait. "Les liens entre salariés et entreprises se sont beaucoup distendus ces dernières années et les entreprises doivent parler plus "vrai", observe-t-il. Il faut sortir des sites RH classiques qui ont un peu tendance à tourner à "Mickey City" ou à des plaquettes d'information."

Sur "Mazars c'est nous", rien de cela et surtout pas de laïus sur les valeurs et les missions de l'entreprise. Ambiance amicale et style relâché sont de rigueur. "J'ai mis une photo de vacances, c'est plus glamour," écrit ainsi David D., collaborateur accompagnement comptable et financier, avant de poursuivre : "(...) Faut pas croire tout ce que l'on peut dire, le métier des chiffres et de la finance ça peut être sympa (...) Si vous avez des questions n'hésitez pas, pas de taboos entre nous."

Attirer les meilleurs

In fine, l'objectif est évidemment d'attirer les meilleurs profils possibles, dans un marché de l'emploi de plus en plus tendu. Mazars, dont l'objectif est de 300 à 350 embauches en 2008, espère notamment toucher par ce biais les jeunes qui auraient certains à priori à l'égard de l'audit, voire n'y penseraient pas, "Notamment les profils écoles d'ingénieurs généralistes," précise Martin Huerre. "Là, ils peuvent parler avec des anciens de leurs formations en toute liberté." En effet, si les profils affichés doivent correspondre à une charte, les communications entre collaborateurs et étudiants sont privées et anonymes, comme des mails.

Des retours positifs

Même s'il est encore impossible de quantifier l'arrivée des CV, la fréquentation du site est en forte progression et, selon la DRH, de plus en plus de collaborateurs souhaitent participer à l'expérience.

"Ce site a aussi des répercussions en interne, analyse Martin Huerre. Il permet aux gens de se connaître autrement qu'à travers le boulot ou les dossiers. Le côté informel leur plaît beaucoup." Le 2.0 façon Mazars semble promis à un bel avenir.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.