Les jeunes diplômés parient sur les sites des entreprises

 |   |  293  mots
Les étudiants de grandes écoles parient d'abord sur les sites d'entreprise pour réaliser le volet matériel de leur recrutement. Mais, auparavant, ils ont effectué leur "sourcing" en se renseignant très précisément sur leurs entreprises préférées. C'est ce qu'indique une étude réalisée par Quatre vents, cabinet de Conseil en marketing et communication, auprès de 20.000 étudiants des 120 meilleures grandes écoles d'ingénieurs et de commerce. Une très grande majorité de ces jeunes, précisément 61,7% des élèves d'écoles de commerce et 59,7% des futurs ingénieurs, privilégient une candidature via le site web de recrutement des entreprises. Pour les autres vecteurs, c'est un peu la bérézina. Les sites de petites annonces d'emploi ne sont cités que par 18,4% des élèves, les salons de recrutement par 9,4%. Quant aux réseaux de socialisation du type Facebook, leur attractivité est totalement anecdotique. Ils ne sont cités que par 1,3% des jeunes concernés. Bref, les entreprises sont dans le vrai lorsqu'elles améliorent leurs sites et les rendent plus dynamiques. Cependant, pour ces jeunes, aller sur ces sites ne représente qu'un passage à l'acte final. Auparavant, ils se sont livrés à une véritable étude de marché qui leur a permis de savoir exactement dans quelle entreprise ils souhaitaient travailler. Pour mener leur "sourcing", 44,2% d'entre eux se sont d'abord renseignés via le site stage/emploi de leur école ou le service des stages. Ensuite, 39% d'entre eux se sont renseignés lors des forums de recrutement de leur école. Les événements inter-écoles et le sponsoring d'associations sont le troisième vecteur le plus efficace avec 38% de suffrages. Les parrainages de promotions (16%) et le partenariat avec l'administration (10%) ferment la marche.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :