Avis de coup de froid sur les marchés

 |   |  246  mots
Tous les yeux de la planète économie sont tournés ce vendredi vers les marchés boursiers après la journée noire qu'ils ont connue hier. A Wall Street, le Dow Jones a plongé de 3,03%, redescendant à 11.453,42 points, un étiage jamais atteint depuis septembre 2006, il y a près de deux ans.A Paris, le CAC 40 avait dévissé de 2,43% à 4426,29 points. De part et d'autre de l'Atlantique, les investisseurs continuent à émettre des craintes concernant le secteur financier toujours touché par la crise des subprime comme en témoignent l'augmentation de capital du bancassureur belgo-néerlandais Fortis ou le nouveau renflouement à hauteur d'un milliard d'euros de la banque de financement et d'investissement Natixis par ses deux maisons-mères, les Banques Bopulaires et les Caisses d'Epargne.Mais les grandes valeurs sont aussi attaqués sur fond de flmabée des pruralentissement économique et de moindre consommation en Occident. Le titre General Motors a ainsi dévissé à Wall Street. A Paris, c'est Carrefour qui a bu le bouillon.Ce vendredi matin, les places asiatiques piquent elles aussi du nez. A Tokyo, le Nikkei a perdu 2,01% à 13.544,36 points. A noter le recul du titre Sony de 4,35% à 4830 yens. Son plan de développement stratégique a apparemment déçu les investisseurs.En Chine, l'indice composite de Shanghai a plongé de 5,29%. Il a perdu 153,42 points à 2.748,43 points.A Bombay, l'indice phare la plus vieille Bourse d'Asie, le Sensex a ouvert en recul de près de 4% : -3,83% exactement, en recul de 552,81 points à 13.869,01 points.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :