Yahoo explique à ses actionnaires pourquoi il a dit non à Microsoft

 |   |  251  mots
Alors que Yahoo doit tenir l'assemblée générale de ses actionnaires le 1er août, le portail Internet commence à organiser sa défense après son refus controversé de se vendre au géant des logiciels pour 47,5 milliards de dollars.Il tente notamment de convaincre ses actionnaires de soutenir son conseil d'administration et sa direction face au milliardaire Carl Icahn qui a pris une participation au capital et demande le départ des dirigeants, notamment le directeur général Jerry Yang, coupables à ses yeux d'avoir rejeté le mariage avec le géant des logiciels.Yahoo détaille dans une note aux investisseurs diffusée via le gendarme boursier américain, la SEC, Securities and Exchange Commission, les raisons de son refus. Il estime que la stratégie de négociation de Microsoft alimentait les doutes sur le sérieux de son offre."Notre conseil reste la meilleure équipe, et la plus qualifiée, pour créer de la valeur pour les actionnaires" souligne-t-il. Legg Mason Capital, troisième plus gros actionnaire institutionnel de Yahoo, a indiqué vendredi qu'il ne savait pas encore s'il se rallierait à Carl Icahn ou resterait fidèle à la direction actuelle de Yahoo. Après son refus d'être racheté par Microsoft, Yahoo a conclu un accord non exclusif avec Google portant sur les liens publicitaires ciblés. Il en attend 450 millions de dollars annuels de cash-flow au cours de la première année et n'exclut pas de conclure d'autres accords de ce type.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :