Le héros du Women's Forum

 |  | 348 mots
Lecture 2 min.
Women's Forum
Women's Forum (Crédits : DR)
Ian Zakrocki aura été le héros involontaire du Women's Forum Brazil. Jeune père, en congé parental, il a accompagné sa femme Krista J. Pilot, senior director, en charge de la stratégie de la communication de Pepsico. Rencontre.

Alors que le nombre de figures masculines parmi les 500 participants de la deuxième édition du Women's Forum au Brésil reste inférieur à 20 %, un homme a marqué de sa présence et insufflé une énergie toute positive à la manifestation. Ian Zakrocki a fait le voyage pour Sao Paulo avec sa femme, Krista J. Pilot, directrice en charge de la stratégie de la communication du groupe Pepsi. 

Pourquoi ce déplacement ? Tout d'abord, pour une raison toute simple : celle-ci allaite entre deux interventions ou sessions leur petite fille âgée de quatre mois et demi. Le couple revendique le droit à une parentalité assumée et moderne. Travaillant dans l'architecture, Ian Zakrocki a choisi de se mettre en congé professionnel pour profiter de la naissance de leur enfant et ainsi épauler sa femme en pleine ascension professionnelle. "Je suis heureux, dit-il. Le choix s'est imposé naturellement. Krista travaille beaucoup, ainsi nous conservons ensemble notre équilibre." Krista, de son côté, ne tarit pas d'éloge "J'ai le meilleur mari du monde. Il m'encourage. Et lorsque je culpabilise, c'est lui qui me rassure et me pousse à aller de l'avant." répète-t-elle.

Autour d'eux, les sourires ne sont pas feints. Le plaisir de voir ce couple qui assiste avec leur petite-fille, l'un ou l'autre se levant pour la bercer à tour de rôle dés que perce le moindre trouble, à l'approche d'une future tétée, a été partagé par toutes et tous. Un cadre supérieur français serait-il capable de faire de même ? A quand un couple et leur bébé à Deauville ? Aucune participante n'aura-t-elle accouché dans les quelques semaines qui précèderont l'édition ? Les pdgs français rencontrés à Sao Paulo le reconnaissent, il nous reste du chemin à parcourir. Les Américains une nouvelle fois ont un temps d'avance. Et au Brésil ? Andrea Alvares, directrice générale de PepsiCo Brazil, en convient, les Brésiliens ne sont pas du tout prêts à cette inversion des rôles et partage des tâches. "Un jour peut-être. J'espère, en tout cas."

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :