Davos : les meilleures citations des premiers jours

 |   |  812  mots
Copyright Reuters
A Davos on roule à 1500 tweets de l'heure. En moyenne. Qu'est ce qu'on "tweet". De tout et de rien, impressions personnelles ou informations diverses sur le Forum. Mais surtout, on s'échange les meilleures citations des Global Leaders. Les organisateurs ont créé cette année un "mur" multimédia où on peut voir en temps réel le déroulement du Forum. Petit florilège des temps forts depuis le début du WEF, mercredi matin, qui donne une idée des tendances du cru 2013. Pour en savoir plus, allez sur le "mot-dièse" comme on dit désormais pour "hashtag" : #davos ou #wef ou #weforum... Entre blogging et course d'une conférence ou d'un rendez-vous à l'autre, l'auteur de ces lignes ne "tweete" pas encore mais promet de se rattraper avant la fin (@phmabille).

. Les Banques Centrales ont acheté du temps, mais n'ont fait que repousser les problèmes qui risquent de réapparaître en encore plus gros. Axel Weber, chairman d'UBS et ex président démissionnaire de la Bundesbank, en désaccord avec la poliitique monétaire de Jean-Claude Trichet.

. Le secteur financier pèse trop lourd. Il représente les deux tiers du PIB des pays développés. Zhu Min, Numéro 2 chinois du Fonds monétaire international, agacé de la résistance des banques devant toute nouvelle régulation.

. Le secteur bancaire n'est pas trop gros, mais il a trop de levier et est trop opaque. Paul Singer, Elliott Management

. On nous reproche souvent de vouloir reconstruire l'union soviétique ; ce sont des conneries. Regardez-moi bien. Ce n'est pas vrai. Dimitri Medvedev, soudain presque menaçant, après avoir défendu le modèle économique russe critiqué de toute part à cause de sa trop forte dépendance au pétrole et au gaz.

. l'Union européenne a besoin d'Européens qui la désirent, pas le contraire (...) Il faut poser [aux Britanniques] la vraie question. Préférez-vous rester dans l'UE ou la quitter. Je ne sais pas ce qu'ils diront alors, mais pour moi l'analyse bénéfice-coût sera positive. Mario Monti, président du conseil italien.

. Jusqu'à ce que le monde agisse vraiment contre le réchauffement climatique, les futures générations seront rôties, toastées, frites et grillées. Christine Lagarde, Directeur général du FMI.

. Il est évident que l'Afrique croît. Il est aussi évident que les leaders africains en sont venus à faire les choses qu'il fallait pour faire avancer l'Afrique. Jacob Zuma, président de l'Afrique du Sud.

. L'Afrique est-elle un endroit plus risqué que n'importe où ailleurs dans le monde pour investir ? Jacob Zuma.

. L'histoire de l'Afrique a été écrite par d'autres. Il est temps de trouver des solutions à nos propres problèmes et d'écrire nous même notre propre histoire. Paul Kagamé, président du Rwanda.

. Les médias sociaux renforcent le contrôle de la popuulation sur les dirigeants chinois et c'est une bonne chose. Li Jing Tian, membre du Parti communiste chinois.

. Les attentes du peuple chinois pour plus de prospérité sont le plus gros défi qui attend les nouveaux dirigeants chinois. Kenneth Rogoff, économiste.

. Le risque de cette guerre au Mali est qu'elle s'étende à tout le Sahara. Jacques Attali.

. Les Etats-Unis et la Russie doivent désormais s'entendre pour régler la situation en Syrie. Henry Kisssinger, ancien chef de la diplomatie américaine sous Nixon.

. Le sens de mon engagement en politique, c'est de montrer que les efforts payent. Mario Monti, ex et peut-être futur président du Conseil italien si la colaition civique qu'il appelle de ses voeux l'emporte aux élections des 24 et 25 février.

. Les réformes sont "a never ending process, even for Germany" ! Mario Monti

. J'ai demandé à l'émir du Qatar pourquoi il n'avait pas investi plus tôt en Italie. Il m'a répondu par un mot, "corruption". Ce n'était pourtant pas le roi de Suède qui me parlait. Mario Monti qui a préparé une grande loi anti-corruption pour lutter contre ce fléau de l'économie parallèle qui mine l'Italie.

. Pour être optimiste, tournez-vous vers les jeunes. Cette nouvelle génération pense différemment. Facebook et Twitter sont la troisième et la quatrième nation du monde en nombre d'utilisateurs. Christine Lagarde.

. Le monde a besoin d'une augmentation de salaire. Philippe Jennings, syndicaliste et secrétaire général de UNI Global Union

. La manipulation des taux de change me soucie. On a un vrai sujet avec le Japon. Angela Merkel

. L'Europe, c'est 7% de la population, 25% du PIB et 50% des dépenses sociales du monde. Pour conserver ce modèle, il va falloir être novateur. Chaque pays doit faire ses homeworks. Angela Merkel.

Et aussi...

. L'e-education est une révolution ("a big shift") qui va changer les business model de l'éducation. Bill Gates, fondateur de Microsoft.

. Les gouvernements doivent protéger les entreprises qui innovent sinon, elles cesseront d'investir. Jean-Paul Herteman, pdg de Safran, interrogé sur les nouveaux défis posés à l'industrie par l'apparition des imprimantes 3D, ce que l'on appelle "l'internet des objets", nouvelle révolution industrielle.

. L'éducation, l'intelligence et le caractère sont les trois choses nécessaires pour faire son trou dans ce monde. Trouvez votre propre niche. Conseil de Larry Summers, ex secrétaire américain au Trésor et conseiller d'Obama.

. Si vous pensez que l'art est la cerise sur le gâteau, vous vous trompez. L'art est le gâteau... Dana Gluckstein, photographe.

. Je suis très pauvre, je ne peux pas m'acheter la matière première qui a le plus de valeur... le temps ! Paolo Coelho.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 25/01/2013 à 13:06 :
Au forum de Roland Davos les échanges sont vifs !
a écrit le 25/01/2013 à 12:21 :
Beau florilège, très représentatif, à de rares exceptions, des préoccupations des participants : je veux plus de sous ! non, encore plus !
a écrit le 25/01/2013 à 9:03 :
EXCELLENT !!!!

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :