Najat Vallaud-Belkacem : "les femmes sont des hommes comme les autres"

 |   |  678  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters
Au Women's Forum à Deauville, la Ministre des droits des femmes et porte-parole du gouvernement, Najat Vallaud-Belkacem a encouragé les 1200 femmes et la centaine d'hommes de toutes les nationalités à ne pas se laisser enfermer dans les stéréotypes.

Du haut de ses 35 ans, elle en a imposé au parterre de femmes par ses propos frappés au coin du bon sens. Sans masculinité conquérante et sans féminité affichée, la Ministre des droits des femmes et porte-parole du gouvernement, Najat Vallaud-Belkacem est venue au Women's Forum de Deauville assurer et rassurer : « nous pouvons diriger des pays, mener des équipes, remporter des batailles, mettre en mouvement des masses immenses. Ils peuvent manager différemment, s'occuper des enfants, organiser la vie de la maison ». Cette jeune femme porteuse d'un nouveau souffle, considère que « les femmes sont des hommes comme les autres » et inversement. Et se sent appartenir à « la troisième génération de droits pour les femmes, celle des droits effectifs pour toutes et tous et du changement profond des mentalités ». La première génération ayant été la conquête des droits civils et politiques, l'effacement des discriminations, la fin de l'infériorité juridique des femmes ; la deuxième génération, celle des droits spécifiques aux femmes liés à leur condition, comme la liberté de disposer de son corps.

L'enjeu désormais est clair : la mixité. A la condition que l'égalité soit bien effective. Or dans le monde professionnel l'égalité des rémunérations tarde à se réaliser. En France, les femmes perçoivent encore des salaires inférieurs en moyenne de 27% à ceux des hommes. Quant aux métiers , parmi les 87 branches professionnelles en France seules 11 emploient la moitié des femmes actives. « A l'origine : des stéréotypes qui figent les parcours scolaires en fonction du sexe plus qu'en fonction des envies ou des compétences, explique la Ministre. Des stéréotypes qui donnent aux garçons toutes ces qualités informelles : prendre la parole en réunion, avoir l'audace de demander une augmentation de salaire, repostuler à un emploi après avoir essuyé un refus. Le fameux plafond de verre, c'est la conjugaison de l'auto-censure et des discriminations qui prennent racines dans les stéréotypes ». Cheval de bataille du nouveau ministère des Droits des femmes : agir dès le plus jeune âge par l'éducation à l'égalité entre les femmes et les hommes. Mais aussi « sanctuariser » le congé maternité et faire en sorte que le congé paternité soit pris. « Ce qui freine les recruteurs, c'est justement de penser que la jeune femme devra à un moment s'absenter de son poste. Donc il est important que les hommes le prennent pour casser cette croyance », estime la benjamine du gouvernement qui réfléchit avec son équipe sur la difficile articulation des temps de vie privée et professionnelle.

Selon elle, le plus bel atout de la cause féminine ce sont les hommes : « plus de 70% d'entre eux sont inconscients des discriminations que subissent les femmes. Ce que je trouve formidable, c'est quand les hommes ses saisissent du sujet. Car ils sont moins idéologues. Les femmes qui défendent l'égalité, c'est suspect peut-être. Et pourtant, tout le travail que l'on peut faire en entreprise pour faciliter la vie des femmes bénéficiera aussi aux hommes ».

Mais ces derniers, en particulier les dirigeants d'entreprise et les recruteurs, grands absents du Women's Forum, auront raté la mise en garde de Najat Vallaud-Belkacem : « attention au risque de valoriser les femmes en raison de soi-disant compétences spécifiques dites compétences « féminines ». Il y a une mauvaise raison de promouvoir la femme en fonction de ces qualités présupposées. De la théorie qui dirait que certaines différences fondamentales assignent les femmes à des postes en particulier ». Et d'appeler à considérer qu'hommes et femmes puissent avoir les mêmes qualités, tordant le coup aux stéréotypes véhiculés par la société. « La plus grosse réforme de ce quinquennat, ce sera la refondation de l'école, et donc de combattre et déconstruire les clichés appris dans les salles de classe. L'égalité, cela s'apprend du CP à la Terminale. L'Ecole reste le n?ud de l'égalité hommes-femmes ».
 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 14/10/2012 à 20:52 :
J'aime la posture de la Ministre et le ton de l'article de la tribune. Je suis atterrée du niveau des commentaires machistes bas de gamme que je lis .
Vous noterez que la ministre intègre positivement les hommes dans sa réflexion et dans sa démarche..
Alors pourquoi tant de commentaires bas et dénigrants qui finalement ne dénigrent que ceux qui les écrivent ?
a écrit le 11/10/2012 à 15:48 :
En effet, elle est tout à fait aussi inutile que Montebourg et pas mal d'hommes du gouvernement précédent. Bien joué !
a écrit le 11/10/2012 à 15:07 :
de se complaire dans des commentaires derrière son écran, elle est très bien !
Réponse de le 11/10/2012 à 15:23 :
Je me vois contraint de changer d'avis devant un plaidoyer aussi richement argumenté :)
Réponse de le 11/10/2012 à 16:22 :
que vous ne constatiez pas l'étendu de la valeur circoncis des commentaires, sinon vous ne diriez pas cela.
Réponse de le 11/10/2012 à 16:26 :
votre réponse est du même acabit. C'est du pur harcèlement que vous pratiquer .. Le cerveau d'un macho est tout aussi pauvre...mais de quoi est fait le machisme sinon de venir de façon arrogante dans des forum de femmes ou il n'ont rien d'autre à dire que de rependre leur fiel dans le seul but de la jouissance de nous soumettre
a écrit le 11/10/2012 à 15:05 :
On va encore nous pondre une loi sur la discimination positive ou un truc dans le genre... Rien n'empeche aujourd'hui les femmes d'avoir les mêmes postes ou salaires que les hommes. Je suis toujours surpris des chiffres cités sur l'écart de rémunération hommes/femmes pour un poste équivalent. Ces chiffres me semblent bien élevés et ne correspondent pas aux multiples personnes que je rencontre. Et, au risque de faire hurler les féministes, je ne trouve pas choquant un écart de 5 % entre un homme et une femme car une femme occupe son poste de travail 5 % de moins qu'un homme si elle a deux enfants (2 ans d'arrêts entre la grossesse et les congés divers sur une carrière de 40 ans).
Réponse de le 11/10/2012 à 15:59 :
Gagné Bob c est parce qu il y a des hommes comme vous qu il y a des féministes comme nous. Nous ne sommes pas des agresseures mais des défenseures. Les enfants sont le fruit d un couple et ont aussi par la politique familiale une incidence en dehors de la sphère privée. Les enfants sont l avenir d une société, il est normal que la société ne discrimine pas les femmes en retour d ailleurs le congé maternité fait partie du code du travail Quand il faudra vous payer votre retraite vous serez bien content de pouvoir compter sur eux. Vous ne voulez voir que ce qui vous arrange, l égalité salariale est décrétée depuis 1972 et rien n a vraiment évolué
Nous ne sommes pas une minorité visible mais vos alter egos avec le même droit de vivre et travailler sur cette planète. Nous ne voulons plus être vos subordonnées votre vision conservatiste de la société conçue par et pour les hommes changera par la nouvelle approche de la parentalité partagée et une articulation vie familiale /vie professionnelle androgyne.
Réponse de le 11/10/2012 à 16:20 :
L'androgynie voilà la valeur massue, nions les différences, partons du résultat final pour sélectionner à l'entrée. Ca revient à dire aux coureurs d'un 100 mètres qu'ils doivent tous franchir la ligne d'arrivée en même temps. On passera naturellement sur les néologismes, le français parfois approximatif et l'absence de ponctuation sous peine de passer pour de dangereux phallocrates; ce faisant le ton deviendra naturellement condescendant mais au fond n'est ce pas ce qui nous est demandé?
Réponse de le 11/10/2012 à 16:31 :
ok avec taranis ...sans femme, sans enfant, no future... mon cher bob, vous etes bien content d'avoir une femem pour vous faire des enfants... elever un enfant est aussi, voir plus, dur que de travailler.... les femmes sont fortes, et du fait qu'il y ai une inegalité, lorsqu'elle accedent au pouvoir, elles sont bcps plus dures que les hommes.... elle devraient meme etre reumerer pour elever un enfant... ou l(homme s'il retse a la maison pour... apres la difference de salaire, (la myenne , qu'on s'entende bien) vient des anciens salaires des femmes qui etaient vraiement en dessous des hommes.et la oui, on se retrouve avec une moyenne inferieure... . mais aujour'dhui, dans la realité, a l'embauche , une femme est payée autant... et cette enternelle question, sera de moins en moins d'actualité, avec le depart en retraite des femmes qui plombent la moyenne des salaires (et pourtant elles auraient merité bien plus, car a l'epoque, c'etait quasi toujours la femme qui mettait sa carriere de cote.... )
Réponse de le 11/10/2012 à 17:10 :
Merci, je sais bien que sans femmes, pas d'enfants.... Je ne pense pas être un macho mais je pense simplement qu'une entreprise n'a pas à entrer dans ce genre de débat et doit rémunérer au mieux la peformance. Pour moi, une entreprise ne doit pas faire de morale (même si certaines en font pour des raisons marketing) mais doit simplement produire et gagner le l'argent independamment des choix faits par ses collaborateurs (trices), si utiles socialement qu'ils puissent être.
Réponse de le 11/10/2012 à 17:55 :
EON : je n ai pas la chance d avoir connue l école ni même d être née en France, mes « oncles » ont fait mon éducation, malgré tout je suis fière de savoir me servir d un ordinateur pour défendre mon vécu et d être maintenant dans une institution refuge ou j aide de mon mieux les victimes de violence et de discrimination. Mille excuses pour mon impolitesse littéraire de ne pas être très adroite Regarder la génération Y ses codes sont déjà androgynes, c est ce que l on appelle la confusion des genres.
Je suis un peu nunuche je le reconnais volontiers mais j aime bien apprendre. Androgyne ne veut pas dire Homofeminus , c est simplement une nouvelle façon de décrire ces nouveaux rapports entre garçons et filles sur des valeurs de plus en plus communes. Nous pouvons peut être dire aussi gynandre c est français ca. Désolée sans rire, je suis très respectueuse des hommes qui m ont tout appris et de ceux qui veulent bien m apprendre encore. Mais j ai une certitude c est que l homme et femme ne sont pas aujourd?hui hui de êtres humains de même valeur et je trouve çà injuste peut être sans raison, mais j ai aussi connue la barbarie la plus vil de l homme pour sa simple jouissance.Je pense défendre la vie avant tout
a écrit le 11/10/2012 à 14:24 :
Que des machos sur ce site !
Réponse de le 11/10/2012 à 14:39 :
Victimologie : 1er symptone de la population France qui adore se plaindre et se morfondre comme "victime".
Réponse de le 11/10/2012 à 15:27 :
Oui en france on n'apprécie que ce qui est petit, qui boîte, qui va mal, qui ne fait d'ombre a personne, qui ne réussit pas trop donc il faut se plaindre sinon on va vous suspecter de réussir.
Réponse de le 11/10/2012 à 16:13 :
Les seules victimes sont les machos qui voient leur primauté remise en questions par l émancipation des femmes eduquées. C était si facile d avoir un sexe faible pour pouvoir exhiber son phallus.
Certes nous avons quand même nos victimes : 122 femmes mortes sous le coup de leur conjoint ou compagnon et 100000 viols par an, sans compter les agressions sexuelles ou verbales, les violences au travail, les mariages forcés et les mutilations sexuelles. Un jour cela arrivera à l une de vos proche Et vous vous souviendrez alors de vos fanfaronnades
Réponse de le 11/10/2012 à 16:35 :
par contre les maux que vous decrivez (viols, deces suite violence) n'est pas un probleme d'egalité , mais de tares de certains hommes!!! mais, il y aussi, et bcp moin parlé dans les medias, des hommes qui se font battre par leur femme... je ne comprends pas comment, car si l'homme met une mandale a sa femme (une vrai mandale j'entends) elle se releve pas..
mais bon, ... , le probleme des femmes, est, qu'elles ne veulent pas l'egalite, mais la superiorite .... lolol j'attends les repliques assassines des femmes
Réponse de le 11/10/2012 à 17:27 :
Bien sur que la violence contre les femmes est un problème d égalité, c est bien la représentation de la supériorité masculine qui donne le droit a ces hommes d assouvir leur agressivité. Les machos c est comme les chauffards c est toujours les meilleurs. La prostitution la pornographie font du corps des femmes un simple objet de désir. C est un problème de structure de société dans laquelle la femme et réduite à des stéréotypes c est un tout on ne peut avoir d égalité sans mener tous les aspects d front, c est donc sur l éducation par la mixité qu il faut agir pour que les prochaines générations est le respect mutuel des genres, des races et des cultures
J espère que vous faites de l humour, sur l'envie de supériorité de femmes et que vous confondez avec le dernier mot. J ai vue le cadavre d une femme tuée à coup de poings je n esquisserai pas le moindre rictus sur votre fantasme.Nous sommes vos mères vos compagnes vos filles et vos épouses c'est vivre à vos côtés que nous souhaitons de tout notre c?ur.Le féminisme n'est pas un but , mais une solidarité pour nous faire accepter.
Réponse de le 11/10/2012 à 17:57 :
quel fantasme. ! ? lisez tous mes commentaires, et vous verrez que je prends la defense des femmes..;calmez vous, lisez , comprenez ! je ne fais point de l'humour sur l'envie de superiorité des femmes ... par contre il est vrai que bcp d'homme ne veulent pas de l'egalite, de peur (en fait je ne sais pas , peur de quoi ? ) mais avec la generationY , comme il est a la mode de les appeler ainsi, cette inegalite est en train de disparaitre, et sera (a quelques exeptions pres) disparue... cette violence que vous decrivez envers les femmes, je le repete car convaincu, releve plus dun probleme psychia.(soumission, rejet, ect... que d'un probleme juste d'egalite... !
Réponse de le 15/10/2012 à 11:29 :
Toujours pas d accord mon cher Hades je suis trop marquée (c'est pas pour avoir le dernier mot:), Votre vision est trop courte, j'ai du vécu depuis mes 9 ans, et je viens de émanciper de l exploitation qu ils ont fait de mon corps, après de longues années me voilà autonome. L images et le rôle de la femme dans notre société n est pas égalitaire et c est elle qui génère les violences, le chemin sera encore long et les régressions reviennent avec les peurs, vous trouvez refuge dans vos certitudes ,tant mieux si cela vous soulage, comme beaucoup vous vous persuadez que tout va bien et tout au moins que tout va s arranger seul avec le temps. Encore faux, toute notre société s est construite sur cette différence des sexes avec une discrimination insidieuse Nous tombons les barrières matérielles une à une, mais reste la plus importante celle de la reconnaissance et du respect. Pourquoi serions-nous toutes des masochistes. Je n ai jamais entendue une petite fille dire : plus tard je veux faire femme battue, boniche ou putain. Il n y a pas de fatalité au destin, je n ai rien demandée et pourtant j ai subie d être considérée comme une marchandise et un objet de luxure. Aidez nous encore davantage. Bisous
a écrit le 11/10/2012 à 14:11 :
Yasmina Benguigui qui prend un jet privé a 140.000 euros pour aller au forum de la francophonie en Afrique fait comme Joyandet en son temps. Donc oui, la femme est un homme comme les autres !
a écrit le 11/10/2012 à 13:55 :
Cette femme m'énerve au plus haut point... Non contente d'avoir un ministère complètement futile, elle parle en pensant avoir l'expérience d'une vie. D'ailleurs pour une "porte-parole" elle à un peu de mal à s'exprimer je trouve dès que les questions deviennent trop précises voire dérangeantes, le stress monte vite... Navrant pour un "ministre" !
Réponse de le 11/10/2012 à 14:27 :
Je ne la trouve pas à la hauteur non plus.
Réponse de le 11/10/2012 à 14:40 :
Vous aussi Jules si vous allez par la vous êtes totalement inutile, comment pouvez vous positionner en tant qu homme sur l utilité de ce ministère, niez vous aussi l inégalité des genres ? Cette femme à certainement plus d expériences que vous pour parler de la défense du droits des femmes qui ont fait l objet d un consensus mais pas toujours appliqués depuis la loi de 1972
Je regrette qu elle soit porte parole du Gouv. car c est une cause universelle qu elle défend . Sa vivacité de langage m agace aussi un peu. Pour nous épauler il en faut beaucoup car les attaques fusent pour nous maintenir sous la ligne . Par contre les moyens restent au niveau du gouvernement, y avoir une femme pour faire évoluer les français vers une société mixte reste une ambition politique.
Réponse de le 11/10/2012 à 14:52 :
Elle n'a aucune experience dans le secteur prive comme tous les politiciens francais donneurs de lecons et faiseurs de morale... Tous nourris aux rateliers de la Republique
Réponse de le 11/10/2012 à 15:06 :
La passionaria dans son éternelle croisade pour la discrimination génético-positive, faire loi pour niveller la société autour d'un clivage hommes-femmes c'est enterriner durablement une lutte des classes devenue lutte des sexes alors même que la condition de la femme a plus évolué (dans les pays industrialisés) ces 50 dernières années que durant les 2 millénaires précédents et ce non pas du fait de lois (hors celles qui donnaient de facto les mêmes droits que les hommes -> droit de vote entre autres, et "émancipatrices" : droit à l'avortement, plus besoin de la bénédiction du conjoint pour travailler ou ouvrir un compte) mais d'évolutions sociétales, comportementales et de moeurs. Vouloir réguler par des quotas c'est appréhender les problématiques à l'envers, c'est purement et simplement de la démagogie dénué de toute valeur réelle et fondatrice.
Réponse de le 11/10/2012 à 15:30 :
@ taranis, je suis inutile autant que vous pouvez l'être. Quand je parle de ministère "futile", c'est que je ne vois pas pourquoi il y aurait un ministère de ce genre. Dans ce cas, créons le Ministère des droits des handicapés, un pour le droit des immigrés, un pour le droit des enfants maltraités, faisons aussi un ministère pour que les hérissons puissent traverser la route sans se faire écraser !. Pour ce genre de problèmes, il y a les associations, le droit des femmes et l'égalité des sexes n'est pas quelque chose de négligeable, loin de là, mais ça n'a rien à faire dans un ministère d'Etat !! Dans le cas présent (pour mon avis du moins), ce ministère n'existe que pour l'image qu'il donne à notre chère président (et à son gouvernement) !
Réponse de le 11/10/2012 à 16:40 :
Jules Votre avis reste votre avis ,mais il il y a toujours eu une structure pour défendre le droit des femmes dans tous les gouvernement depuis 40 ans. La régression que les associations ont fait remonter depuis quelques années ont par leur militantisme aboutit a obtenir une ministre de plein droit; Elle est donc utile autant que nécessaire j-'aurais moi aussi souhaité m'en passer. Chaque cause est examinée et hiérarchisée ainsi et prise en charge par ou dans un ministère.Sans rancune nous sommes surement tout deux utile à quelqu'un. Bise
Réponse de le 11/10/2012 à 17:07 :
Sans rancune ;)
Réponse de le 11/10/2012 à 17:30 :
mdr un ministere pour les herissons.. ! ca m('a bien fait rire celui la . !
Réponse de le 11/10/2012 à 19:13 :
elle ne s'était pas trop fatiguée avant d'etre nommée ministre:elle était adjointe au maire de lyon chargée de la culture.bref pas une lumière.a rajouter a la liste des sylvia pinel,fleur pellerin et yamina benguigui.une belle brochette de planquées
Réponse de le 15/10/2012 à 14:42 :
Vous non plus vous vous n?êtes pas foulé pour rechercher son cursus Monsieur DD. Ce qui est dit dans votre bistrot avec vos potes n?est pas forcement exact. Elle a exercée pendant 5 ans l activité de Chargée de mission pour la démocratie de proximité, la lutte contre les discriminations, la promotion des droits des citoyens, et l accès à l emploi et au logement puis effectivement elle a enchainé 4 ans comme déléguée aux grands évènements, à la vie associative et à la jeunesse ce qui un peu plus large que le simple aspect culturel sur une agglomération comme Lyon. N en déplaise aux misogynes les femmes sont travailleuses.
a écrit le 11/10/2012 à 13:07 :
Ce n' est pas évident dans de nombreux pays . Elle devrait se recycler !
a écrit le 11/10/2012 à 13:03 :
le Women's Forum est un evenement de premier plan prise par toutes les entreprises. Il faut se rejouir qu'il ait eu en France. Le discours de la ministre etait plutot pas mal et encore une fois il est preferable que notre pays vehicule une image positive dans ce domaine...
Réponse de le 11/10/2012 à 14:34 :
excellent commentaire.les français n'apprécient pas suffisament les grands talents de leurs représentants politiques
Réponse de le 11/10/2012 à 15:48 :
Grands et nombreuxtalents qui sont proportionnellement égal au coût que représentent ces nombreux élus que le monde vous envie chers Francais ... Exportez donc vos politiciens pour reduire le deficit de votre balance commerciale si ils sont aussi doués que vous le pensez !
Réponse de le 11/10/2012 à 17:28 :
petite meprise, mon propos n'etait pas une eloge aux elus, mais a l'evenement et au discours plutot bon de cette ministre, ce qui contribue a donner une bonne image de notre pays. Pour ce qui des elus, mon jgt serait plus severe qd je vois que certains parlementaires n'ont pas pris part au vote sur le traite, je pense qu'il serait simple de faire des economies....
a écrit le 11/10/2012 à 12:39 :
La panne d'argument intelligible conduit au truisme, comme le démontre Najat. Mais comment peut-on être aussi mauvais ?
Réponse de le 11/10/2012 à 13:21 :
Si vous êtes un homme obtus les visions féministes vous semblent inintelligibles, d ailleurs c est sa faute à ELLE comme d hab. Heureuse tout de même que vous reconnaissez que l égalité homme-femme devient un sujet banal sans doute puisque son naturel ne peut plus échapper à la raison.
Je vous laisse le libre choix de votre opinion sur la valeur de la personne de la ministre, quant à vous vous n êtes même pas en panne vous n avez rien pour avancer, vous n avez rien démontré du tout Cette critique brute et violente devient à priori uniquement sexiste.
Réponse de le 11/10/2012 à 14:36 :
Il n'y a rien à démontrer. Najat, qui ne peut s'empêcher de débiter des fadaises dès qu'un gros micro mou se présente devant elle, se suffit par elle même. Le féminisme est tout aussi stupide que le machisme, puisqu'au fond, c'est la même chose : une délirante volonté de puissance envers son prochain. Féminisme et machisme sont l'un et l'autre immoraux. Pour cette raison, les deux échouent dans la misère humaine. C'est pathétique ! Réveillez-vous !
Réponse de le 11/10/2012 à 15:33 :
Je suis réveillée , toujours debout et fière de vous tenir tête .Ce n est plus un à priori, chatouillons un peu votre virilité et vous voila débusqué, Vous êtes totalement ignare sur le sens des mots: dire que le machisme et féminisme c?est la même chose c?est comparer la dictature fasciste à la démocratie. Si pour vous l?égalité homme-femme premier article des droits de l?homme est immoral, rejoignez les Talibans vous pourrez chassez au fusil les écolières et jouir de votre toute puissance.
Réponse de le 11/10/2012 à 15:49 :
Marrant de revenir toujours à la guerre des sexes avec des arguments aussi percutants que "chatouiller votre virilité" "rejoignez les talibans"... faute de fond on fait dans la provocation outrancière ça sent la bon la frustration tout ça, je comprends mieux, pour que vous arriviez à avancer il faut surement une loi en effet.
Réponse de le 11/10/2012 à 16:54 :
Quand une femme non consentante se débat elle minaude , quand elle défend sa dignité elle fait la guerre des sexes. Vous débitez des idioties sur les femmes dans tout le forum pour prendre votre pied ; Partez et laissez nous discuter entre adultes responsables. Oui les lois sont des rempart à la violence et la discrimination contre nous . La seule frustration que j'ai c'est de renoncer à vous en convaincre

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :