Le revenu universel est en marche

 |   |  449  mots
(Crédits : Reuters)
Est-ce l'approche de l'anniversaire de la Déclaration des droits de l'homme d'août 1789 qui fait émerger le revenu universel ?

Quel que soit son nom - comme « le revenu de vie » -, le revenu universel consiste par principe à donner à chaque habitant d'un pays la même somme à vie. Début juillet, l'aide des étudiants boursiers a été revalorisée et élargie aux étudiants autonomes en rupture familiale, soit 200 millions d'euros pour 80.000 bénéficiaires.

Le même jour, l'Insee a mis en avant l'accroissement de la pauvreté (14,3% des Français en 2011, en hausse de 0,3% sur 2010, ont des revenus inférieurs à 60% du niveau de vie médian) et l'écart entre les 10% les plus pauvres (-0,8% en niveau de vie de 2010 à 2011) et les 10% les plus aisés (+2,1%). Cette hausse de la pauvreté est marquée chez les actifs (un quart des SDF travaille) et les chômeurs, elle recule chez les retraités.

Le même jour, la Dares (Direction de l'animation de la recherche, des études et des statistiques) publiait « Les métiers en 2022 », prédisant un accroissement des professions de santé et des services aux personnes, métiers essentiellement à basse rémunération, souvent à temps partiel.

Pour les autres métiers, la Dares est trop optimiste - même dans son hypothèse « crise », avec un chômage à 9,7% et 1% de croissance - et confirme la rupture entre les métiers à valeur ajoutée et ceux sans.

Des riches plus riches, des pauvres plus pauvres

La France ne s'en sortirait pas sans l'un des systèmes de redistribution les plus réducteurs d'inégalités au monde. Près de 40% des plus pauvres vivent de plus de 50% de revenus redistribués. Fin décembre 2013, 2,3 millions de foyers percevaient le RSA (+7,2% en un an).

Les salaires, jusqu'à 1,6 SMIC, sont largement aidés. Les aides existent pour le logement, la santé, le chômage, la vieillesse, etc. Mais les prestations - 6 milliards d'euros, selon le rapport Fragonard de décembre 2012 -, qui concernent plus de 2 millions de personnes, ne sont pas toutes distribuées.

C'est que la redistribution est très complexe. Prenons le problème de zéro : créons une aide pour tous et pour tout sans condition, un revenu de base.

L'économie administrative serait considérable. Le droit au revenu pour tous est accompagné d'un devoir pour celui qui ne travaille pas : aider la collectivité pour gagner sa fierté et non vivre d'aumône. Reste que cette aide pour tous doit être accompagnée d'un logement pour tous.

Là aussi il faut inverser la logique : « Faire payer les riches », c'est les encourager à participer à la construction de logements !

Le revenu universel est une économie.

Je repars en plongée.

_______

L'ouvrage le plus récent de Philippe Cahen :
Les Secrets de la prospective par les signaux faibles, Éditions Kawa, 2013.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 05/08/2014 à 23:16 :
C'est dingue ce que vous pouvez être égoïstes!
J'ai une idée qui vous plaira surement : La moitié des "profiteurs" creusent une tranchée, et l'autre moitié la rebouche! Ça vous file la trique hein?
a écrit le 05/08/2014 à 19:38 :
Oui, pourquoi pas ... Dans tous les cas le principe est à discuter.
a écrit le 05/08/2014 à 18:02 :
le monde change et peu le voit Vieux modèle vieille recette, vieille idéologie .Soit on s'allège et on décolle. Soit ...donc Soit on bosse tous ensemble pour le bien de tous soit on crêvera tous ensemble.Je prefere la compassion et l'altruisme au rejet , à la défiance et à la haine de l'autre.
a écrit le 05/08/2014 à 10:41 :
moi je touche la aah allocation adulte handicapé
apres avoir lu quelques comentaire
je voudrais quand meme rapeler qui il a des gens dans se pays qui ont besoin de la solidarité pour vivre cela est inscrie dans les droit de l'homme
toute personne malade doit etre aidé ne loublier jamais
et ne ceder pas au populiste repoussé votre egoisme parce que il y a des gens qui ont vraiment besoin d'etre aider soutenu et de vivre convenablement on ne pense jamais a nous sa c'est dangeureux pour notre democratie voila jespere que se comentaire sera publier merci de faire entendre cette voie la et pas toujour le meme son de cloche des gens qui vivent bien et que leur egoisme empeche la reflection face a des gens malade ou qui sont dans la misere et qui on besoins detre aidé salut
Réponse de le 05/08/2014 à 12:09 :
Le revenu universel viendrait en plus de l'allocation handicapée.
Réponse de le 05/08/2014 à 14:10 :
Que de fautes d'orthographe en si peu de lignes!!!
Réponse de le 05/08/2014 à 18:25 :
Vous avez très bien parlé ! Votre commentaire est parfait, paroles de sagesse .. et de lucidité ...
Réponse de le 05/08/2014 à 18:28 :
La solidarité n'a rien à voir avec la démocratie.
Réponse de le 05/08/2014 à 19:30 :
Vous avez entièrement raison ! Des paroles pleines de sagesse et de conscience des réalités ...
Réponse de le 05/08/2014 à 22:46 :
un pays d'assistés en somme
Réponse de le 06/08/2014 à 0:58 :
merci de ce salutaire rappel.
Réponse de le 06/08/2014 à 22:24 :
Non, la charité publique n'est pas un droit de l'homme.
Les DDH c'est le droit d'être égoïste et de conserver pour soi sa propriété, pas de payer les factures des autres...
a écrit le 04/08/2014 à 16:16 :
Vous avez raison, je me suis "battu" toute ma vie pour construire une famille et la nourrir . J'ai travaillé pour moi , pas pour engraisser des fainéants . ( soins gratuits, hôpitaux gratuits aides de toutes sortes pour petits futés ) alors que moi je paie pour tout. J'ai une petite retraite et je préfère la garder pour moi: je vais quitter ce pays; vous avez gagné.
Réponse de le 04/08/2014 à 18:39 :
Je vous comprend ! ...
Réponse de le 04/08/2014 à 20:32 :
Quand on a pris au riche ce qu'il a, alors qui paye pour le pauvre? Ce pays bouffé par le marxisme est amoral. Il faut dégager et laisser les socialistes distribuer leur argent aux socialistes... Ça leur fera plaisir de pratiquer leur "solidarité" entre eux. Il est vrai que c'était pas prévu programme....
Réponse de le 04/08/2014 à 22:36 :
Le parti pris contre le revenu de base se comprendrait si toute personne désirant travailler pouvait le faire avec un revenu permettant de vivre...Mais vous savez parfaitement que ceci n'est pas possible. Il n'y a donc pas d'autre solution...
a écrit le 04/08/2014 à 15:42 :
A force de lire tous les commentaires sur les ,riches et les pauvres, j'ai une questioj simple:
qui sont les riches pour vous ?
Réfléchissez-y car vous vous rendrez compte que la plupart d'entre vous ne font de loin pas partie des pauvres !!
Réponse de le 05/08/2014 à 18:31 :
Bonne question effectivement ...
a écrit le 04/08/2014 à 12:38 :
Ah non c'est pas le gorafi :O
C'est vrai qu'il n'y a pas de limite à la bêtise dans ce pays ....
a écrit le 04/08/2014 à 11:12 :
Payer les gens pour qu'ils ne fassent rien d'autre que vivre, c'est les démotiver, leur enlever toute raison de se battre pour survivre. Meilleure façon de les rendre tristes, obèses et dépressifs. Meilleure façon aussi de tuer les vrais emplois : pourquoi les actifs se crèveraient-ils pour payer les rentes des oisifs. On aurait ainsi une société bien nourrie, paresseuse et faible, prête à être envahie par les affamés bloqués aux frontières.
Réponse de le 04/08/2014 à 13:47 :
Tout à fait. Pourtant l'idée est honorable, mais depuis que Friedman a tué l'Etat, Marx les religions, et Freud le libre arbitre, que reste t'il comme motivation aux individus si ce n'est eux même? Dans notre monde contemporain, ce système n'a aucune chance de fonctionner.
Réponse de le 04/08/2014 à 14:15 :
"se battre pour survivre" : C'est une négation de la civilisation. L'homme ne devrait plus avoir à se battre. Vous n'avez rien retenu des deux guerres mondiales du XXe siècle ? L'avidité conduit inexorablement à l'auto-destruction. Quand on voit des milliardaires faire des safaris d'espèces protégées, ont imagine bien leur mentalité du chacun pour soi et l'enfer après moi. Les gens sont triste et dépressifs car stressés, obèses car ils n'ont plus les moyens de s'acheter des produits de qualité, malades par la pollutions omniprésente dans l'eau, l'air et la nourriture...
Votre raisonnement est totalement biaisé par la doctrine fondamentaliste ultra-libérale, il n'y a aucune liberté dans votre pensé...
Réponse de le 05/08/2014 à 8:57 :
Le libéralisme est la définition meme de la liberté :) bouffer ou etre bouffé, c'est toi qui choisis ton rôle. Ce genre de niaiseries me fait marrer, dans l'idéal je suis d'accord l'homme ne devrait plus avoir à se battre, mais, bienvenue dans la réalité mon gars !
Réponse de le 06/08/2014 à 9:40 :
Justement, le débat est de changer cette réalité ! N'avons-nous pas quelques millénaires d'histoire qui peuvent nous servir à faire évoluer l'Homme...
Bouffer ou être bouffé, si je bouffe c'est qu'un autre est bouffé. Et de quel droit puis-je condamner quelqu'un ? Est-ce que je vaux mieux que lui ? (encore faut-il que ça aie du sens). Et qu'est-ce qui me dit qu'un jour, quelqu'un d'autre ne me bouffera pas moi ?
On a le choix de changer ce genre de réalité. Un peu de volonté suffit...
a écrit le 04/08/2014 à 10:13 :
OUI cela devient urgent.
une mère de famille qui élevé ses 3 enfants pendant 20 années, "répudiée à l'occidentale" qui a travaillé en travailleur indépendant, ensuite et qui aujourd'hui a une retraite de moins de 340 €.
Une éducation chrétienne qui ne l'avait pas préparé à ce monde d'une dureté terrible, qui n'a pas pensé à réclamé prestation compensatoire, et équité des revenus à la retraite....... et qui aujourd'hui dans sa précarité, tremble pour ses petits enfants, et pleure sur tous ces immigrés qui meurent pour venir en Europe, qui ne peut plus les accueillir dignement.
A quand des mandats politiques bénévoles ???
a écrit le 04/08/2014 à 10:11 :
Cela s'appel de l’électoralisme donner l’aumône a défaut de donner du travail pour ce faire élire. Qui va payer tout pas les politiques!!!
a écrit le 04/08/2014 à 9:10 :
Vive le meilleur des monde.
Même le communisme russe n'est pas allé si loin, et là la France, sans le savoir, est aussi un bon élève, ce qui explique le fonds de notre situation.

Occupons nous d'abord de résoudre nos problèmes réels présents, sans pousser la théorie " ad absurdum ". Les Français ont besoin d'être plus pragmatiques.
a écrit le 04/08/2014 à 8:39 :
Quelle honte!!!! Le système français c'est la pauvreté pour tous. La redistribution excessive c'est la fin de l'investissement et de l'entreprise. On ne consomme pas ce qu'on ne produit pas. Le social c'est la dépendance de l'état, du système, du pouvoir. C'est la soumission du peuple. Jeunes gens, fuyez ce pays qui vous trompe et qui vous emprisonne dans la pauvreté.
Réponse de le 04/08/2014 à 8:50 :
Le France est en train de devenir LE pays où seul le parasitisme social et la fainéantise sont officiellement encouragés, valorisés ! Le monde entier va nous envier.
Vive le socialisme !
Réponse de le 04/08/2014 à 10:56 :
Le socialisme n'est pas mort : il bouge encore !!!
(Mais non, ce sont les vers qui le rongent).
Réponse de le 04/08/2014 à 11:42 :
@ milou2 Je ne sais pas mais à vous lire on a vraiment l' impression qu' il y a 5 millions ou + de demandeurs d' emploi et 11 millions de personnes pauvres et ... autant de paresseux ou de profiteurs ?
Réponse de le 05/08/2014 à 9:00 :
Euh, j'ai envie de dire ... On produit quoi nous concretement ?
Ouaip, voila. On consomme, c'est tout.
a écrit le 04/08/2014 à 8:06 :
Un tel système fonctionne sur la tête autrement dit ne tiendra pas longtemps, car plus on développe la redistribution plus il y a de pauvres, plus les riches partent, plus le pays fait de la dette plus de 100 % du pnb, Monsieur Toutologue dirait que l'apogée sera atteint vers 2015-2017.
Réponse de le 04/08/2014 à 11:36 :
" plus les riches partent " ? Vous voulez dire qu' ils partent avec le magot ? parce qu' ils tiennent à leur fric ? dans tous les cas ils leur en restera toujours suffisamment pour être désignés comme riches ... Non ?
a écrit le 04/08/2014 à 7:50 :
Avec cet argent on devrait faire construire les logements par et pour les pauvres...et non pas leur donner...
Réponse de le 04/08/2014 à 12:08 :
@ milou2 Vous voulez dire un système de bagnes avec travaux forcés ? Faut leur faire payer à ces s...... C'est çà le truc ? Le remède ?
Dans nos sociétés personne ne donne rien à personne ou seulement les miettes ... et comme vous le savez surement, les miettes c'est pour les oiseaux !
Réponse de le 05/08/2014 à 22:52 :
mais bien sur construire des logements pour les pauvres avec tout l'argent que les riches volent en travaillant, en faisant des études, en prenant des risques, mais quelle charmante idée, un pays d'assistés qui eux même finissent par couler le pays, pitoyable
a écrit le 03/08/2014 à 23:59 :
Quelle rigolade. Avec le vote des étrangers, on va pouvoir définitivement remplacer ces mauvais français qui refusent de voir leur pays et leur civilisation disparaître.
Voilà à quoi correspond ce type de projet.
a écrit le 03/08/2014 à 20:45 :
"Des riches plus riches, des pauvres plus pauvres" encore une phrase qui ne repose sur rien. Les pauvres sont plus pauvres c'est exact. Mais les riches sont plus pauvres en France. Les riches sont plus riches oui mais à l'étranger. A titre personnel, m'appauvrir encore plus pour financer une rente pour les pauvres, non merci.
Réponse de le 04/08/2014 à 0:11 :
A l'échelle mondiale, le capitalisme a apporté le bien être à plusieurs milliards d'hommes (notamment les chinois depuis 15 ans).
C'est la vérité qu'ils veulent nous cacher avec leurs phrases bidon...
a écrit le 03/08/2014 à 20:24 :
Si les pauvres sont plus pauvres, c'est qu'ils n'ont pas les capacités intellectuelles de devenir riche et de s'en sortir par leurs propres moyens.
Réponse de le 03/08/2014 à 22:56 :
On ne dit pas " de devenir " mais ... pour devenir.
" de devenir riche " - On met un s à riche - puisqu' ici c'est au pluriel.
Par conséquent, apprenez déjà à écrire et à formuler correctement les choses ...
Réponse de le 04/08/2014 à 0:08 :
les pauvres n'ont pas eu la chance d'avoir des parents riches qui leur ont fait faire de bonnes études dans les bonnes écoles.
Réponse de le 04/08/2014 à 5:51 :
Tout à fait exact ! C'est une vérité incontournable !
Réponse de le 04/08/2014 à 6:03 :
Les " capacités intellectuelles " n'ont rien à voir là dedans ; nous sommes dans un système et dans un système (économique ) il y a des pouvoirs ( richesses ) des privilèges etc ... Ceci explique cela ...
Réponse de le 04/08/2014 à 12:19 :
@ Marie Réflexion de niveau cp et encore ... Zéro ! Totalement absurde ou pire ...
a écrit le 03/08/2014 à 19:38 :
Le peuple étant devenu un consommateur, c'est peut être à travers sa consommation qu'il pourra changer le monde. Acheter en connaissance de cause, à des entreprises locales ou à des petits producteurs. Privilégiez la proximité et l'échelle humaine. Réfléchissez bien à qui vous donnez votre argent. Ne pas se fier aux labels mais chercher l'info soi-même, via le net ou le tel. Boycottez les entreprises qui se moquent des salariés, ou qu'elles soient dans le monde. Boycottez les entreprises qui jouent avec notre santé. Boycottez les banques qui spéculent avec nos vies. C'est facile de faire le tri, nos achats sont souvent les mêmes. Je ne dis pas que c'est possible pour tout mais au moins sur une grosse partie. Puisque que les puissants ne réfléchissent que par l'argent alors essayons de les responsabiliser à travers ce que nous leur donnons (ou pas).
Réponse de le 04/08/2014 à 0:10 :
et le revenu universel dans tout ça , vous en pensez quoi ??
Réponse de le 04/08/2014 à 9:45 :
Si les entreprises et les actionnaires étaient plus responsables envers le reste de la population, les salariés seraient mieux payés, les bénéfices ne seraient pas en grande partie confisquées par le capital, la pauvreté diminuerai et on aurait pas besoin d'en arriver à des solutions de revenu universel.
Redonner de la valeur au travail, c'est pas de Sarkozy mais de Karl Marx !
a écrit le 03/08/2014 à 19:07 :
Un revenu ("de base") universel n'est qu'un découvert bancaire qui retombe à zéro en fin de mois!
a écrit le 03/08/2014 à 18:28 :
dans 20 ans, si la france n'a pas encore fait faillite, le plus dur sera de trouver des gens pour remplir les caisses ( pendant que d'autres se contenteront plutot d'encaisser ' leur part').... et ca ca va pas etre facile !!!!!!!!
Réponse de le 04/08/2014 à 12:49 :
Dans tous les cas et quelque soit le système ; la " part " de beaucoup, c'est toujours les miettes ...
a écrit le 03/08/2014 à 17:14 :
Il faut surtout repartir à l'ecole! Cet article n'est bien rédigé et les idées sont pauvrement articulées. Très ambiguë... il écrit comme il kause, el m'sieur...
a écrit le 03/08/2014 à 15:12 :
Il y a eu 447 milliards d'euros de prestations hors maladie en France en 2013. Divisé par 65 millions de français, ça fait 575 euros par mois. Pourquoi pas ?
Réponse de le 04/08/2014 à 11:41 :
Et là, tu as tous ceux qui touchent moins dans leur pays qui arrivent demain !
a écrit le 03/08/2014 à 15:04 :
Belle idée humaniste,mais qu'en pensent ceux qui payent des impôts, et toutes les taxes dont le gouvernement est si friand ,pour le redistribuer à tous les planqués qui vivent aux crochets de la société !!!
Réponse de le 03/08/2014 à 17:03 :
Le revenu de base équivalent au RSA est déjà maladroitement distribué aujourd’hui sous diverses formes : RSA, ASS, API, PPE, emplois d’avenir, quotient familial (un conjoint qui ne travaille pas dans un foyer aisé de la tranche à 30% touche l’équivalent du RSA par ce biais), bourses des étudiants…Malheureusement non seulement c’est une gestion complexe coûteuse et souvent injuste aux limites, mais en plus les trous qui existent sont « désincitatifs au travail » : n’en bénéficient pas les jeunes et la plupart des salariés touchant entre 1 et 2 SMIC. La généralisation du revenu de base permettrait non seulement de supprimer ces usines à gaz mais aussi de réellement baisser le coût du travail faiblement qualifié sans dégrader le revenu disponible des personnes en supprimant les trappes, niches et autres discontinuités : une opportunité donc pour remettre les personnes dans le travail et pour simplifier notre administration. Au final il suffirait d’une grande CSG redistribuée à tous à parts égales. L’IRPP pourrait ainsi disparaître ainsi que 80% des allocations CAF.
Réponse de le 03/08/2014 à 20:02 :
Bonjour Théophile
pourrait-on entrer en contact pour un projet d'écriture collaborative ?
ou si vous avez un blog ?
ps: si oui, je verrai quel contact vous laisser - c'est un message test
Réponse de le 04/08/2014 à 8:23 :
Bonjour econo
OK
Réponse de le 04/08/2014 à 11:46 :
Petite erreur : Le quotient familiale permet une réduction d'impot sur le revenu... pas de toucher des allocations.
Les gens ne touchent rien, ils paient moins d'impot... sur ce qu'ils touchent.
E vu ce que fait Hollande, les familles paient déjà 600€ de plus en 2014 et très certainement 600€ de plus encore en 2015.
alors, 1200€, on est loin des 450€ par mois du RSA !
Réponse de le 04/08/2014 à 12:45 :
@ k " pour le redistribuer à tous les planqués etc " Vous voulez parlez de qui ?
Tout le monde ou presque paient des impôts ( locaux par exemple ) et des taxes ( TVA ) alors ... Vous dites "vivre aux " C'est une façon de voir les choses ... Pour beaucoup c'est davantage - survivre - !
Réponse de le 04/08/2014 à 22:30 :
@testatio : Une allocation n'est jamais qu'un impôt négatif. Je redis qu'une personne qui ne travaille pas mais est mariée à quelqu'un de riche (foyer de la tranche à 30%) amène bien avec elle un revenu de base qu'on lui donne avec le quotient familial. si elle n'était pas là cette somme disparaîtrait alors que les revenus primaires sont les mêmes
Réponse de le 05/08/2014 à 14:00 :
Bonjour Théophile
voici donc un mail temporaire (valable 1 semaine) : xabigafo-6676@yopmail.com
indiquez-y moi un mail où vous joindre. Merci
a écrit le 03/08/2014 à 14:54 :
J'ai moi aussi LA SOLUTION: Rendons tous le monde PAUVRE! Cela aura l'avantage de faire disparaître les pauvres (dans la masse anonyme, ils n'apparaissent plus).

Ben quoi ? J'ai bien le droit de proposer mon idée débile... D'autres ont le droit de l'exposer dans les médias...
Réponse de le 03/08/2014 à 18:31 :
ca reduit les inegalites !!!!!!! c'est ce que les socialistes font ( et c'est ce que lenine suggerait deja dans les annees 20! rien de neuf, donc!); vaut mieux fabriquer des gentils pauvres que des sales riches, pas vrai ;-) vive la france ( c'est le seul pays a avoir cette mentalite...)
a écrit le 03/08/2014 à 12:05 :
GRANDE IDEE HUMANISTE SI UN PAYS ET ASSEZ RICHE POUR LE FINANCE QU IL LE FASSE ? DE TOUTE FACON PRODUIRE POUR PRODUIRE EST UN NON SENS? ILS FAUT FAIRE EVOLUER CETTE GRANDE IDEES ???
a écrit le 03/08/2014 à 11:49 :
le bilan est nul !
Réponse de le 03/08/2014 à 15:21 :
Mais non, c'est pas le but, au lieu de payer un impot tu le paierais en consommant.
Réponse de le 03/08/2014 à 17:06 :
Oui si vous êtes autour du revenu moyen de 2000 euros avec une CSG redistribuée de 50%. Mais dans les 1000 euros il faut compter la CMU, la protection des personnes par la police et le chèque scolaire jusqu'au bac pour les enfants, donc en cash ça fait sensiblement moins...
Réponse de le 05/08/2014 à 10:25 :
d'où vient l'argent ?
a écrit le 03/08/2014 à 11:46 :
Le prétexte, c'est la baisse de l'inflation ou si l'on préfère la hausse du ralentissement du renchérissement du coût de la vie...
Ceux qui font les relevés de prix doivent avoir la vue bouchée;le marketing n'a de cesse d'effacer de la mémoire collective le prix de référence connu. C'est le troisième gratuit, ce qui augmente les volumes et ne diminue pas le prix qui a été augmenté en conséquence auparavant.Le poids et volume est changé sur plusieurs années avant: une boîte de thon passe ainsi de 140 gr nets à 96 gr toujours au même prix avec en plus une promo 3éme gratuit plus 5% le mardi et un e ristourne de 0.25 sur le prochain achat etc etc

Bien malin qui connaît en tant que client le prix de vente réel d'une voiture tant l'offre client est diverse avec ristourne entretien offert etc et surtout un crédit au "ras des pâquerettes "comme ils disent.Ça a commencé dans les meubles dans les années 80 où des salons voyaient leur prix cassés de 50 % seulement aujourd'hui messieurs dames...
Ils prennent les gens pour des gogols viendra un jour où il ne faudra pas les plaindre.
1% retirez votre argent car bientôt avec la déflation c'est vous qui devrez des intérêts à votre banque!
a écrit le 03/08/2014 à 11:02 :
Ca c'est sûr qu'il va bien falloir répartir un beaucoup mieux... Quand on travail et que tous les matin on voit d'un côté le patron qui s'en met plein les poches et peux s'offrir un porsche par moi; et de l'autre un chômeur devant sont écran plat géant qui a droit a tellement d'aide qu'il ne voit pas pourquoi il travaillerait; nous qui n'arrivons pas a boucler les fin de mois a pays pour les deux premiers et qui nous demandons comment on va devoir financer une dacia d'occasion pour garder son bouleau, c'est que dans le pays il y a un gros soucis...
Je ne veux pas dire que les aides doivent être supprimer et qu'il ne faut pas de riche; mais seulement que la tranche qui souffre le plus est normalement celle qui devrait avoir une vie correcte et là c'est loin d'être le cas.
Réponse de le 03/08/2014 à 17:10 :
C'est justement cette catégorie (travailleur pauvre ou chômeur VOULANT REELLEMENT TRAVAILLER) qui a tout à gagner avec le revenu de base
Réponse de le 05/08/2014 à 23:43 :
c'est sur que pour garder son bouleau, vaut mieux pas être gland (de chêne) ...
a écrit le 03/08/2014 à 11:00 :
et que va t-on faire des centaines de milliers de fonctionnaires qui s'occupent de la distribution des aides actuelles ?
Réponse de le 03/08/2014 à 17:16 :
Ils toucheront le revenu de base et pourront enfin se consacrer à des activités plus utiles ?
Réponse de le 03/08/2014 à 17:19 :
Excellente question : déjà ne pas les remplacer quand ils partent et ensuite les redéployer vers pôle emploi, la lutte contre la fraude et la gestion des logements sociaux (car le revenu de base ne règle pas à 100% le pb du logement)
a écrit le 03/08/2014 à 10:46 :
Le riche est un mal nécessaire. L'appauvrir ou le faire partir, c'est affamer les pauvres.
Faut-il tous devenir pauvres ou accepter les écarts de richesse mais permettre à tous de s'élever dans l'échelle sociale?
Réponse de le 03/08/2014 à 14:39 :
Air connu, il ne faut pas confondre, riches, souvent des héritiers, et, entrepreneurs.
Réponse de le 03/08/2014 à 17:13 :
La société est-elle une société d'individus ou plutôt une société de familles ?
Je travaille uniquement pour moi ou pour ma famille ?
Si je travaille pour ma famille, l'héritage est légitime.
Réponse de le 03/08/2014 à 17:13 :
Le revenu de base financé par une grande CSG (qui ne dépasseraît pas 50% pour comprendre les services publics de base) n'empèche pas qu'il y ait des gens très riches. Ce n'est pas le but de l'opération.
Réponse de le 03/08/2014 à 17:17 :
Rien ne justifie de gagner plus de 50 fois le salaire d'un autre. Rien.
Réponse de le 03/08/2014 à 18:05 :
Rien ne justifie que Bob gagne plus de 50 fois le salaire d'un vietnamien ou ethiopien, rien.
Réponse de le 04/08/2014 à 0:14 :
D'accord avec Bob, les écarts de revenus actuels sont totalement injustifiés. c'est du grand n'importe quoi, faut pas étonner que l'économie se sclérose.
Réponse de le 04/08/2014 à 6:43 :
Effectivement OUI ; Question de justice et d'équilibre !
Réponse de le 04/08/2014 à 11:51 :
C'est ce que fait l'Europe en alignant tout le monde sur les revenus des pays les plus pauvres.
Et vous êtes nobreux a rejeter l'europe...

Moi, a me dérange pas qu'un gars touche des dizaines de millions. Tant qu'il le dépense en France, ca fait un boulot pour moi. C'est quand il l'investit en Bourse ou pour s'acheter une villa dans un pays étranger que là ya un problème.
Réponse de le 05/08/2014 à 22:56 :
Le libéralisme est la définition meme de la liberté, bouffer ou etre bouffé, c'est toi qui choisis ton rôle.
a écrit le 03/08/2014 à 10:34 :
Encore une rivalité qui resurgit. La France ne finira pas de se diviser sur des analyses superficielles.
Je ne suis ni de droite ni de gauche mais je vais donner mon avis.
Juste il faut savoir pourquoi les riches sont de plus en plus riche et les pauvres de plus en plus pauvre.
Le fléau qui ronge cette société est simple. Nous ne consommons plus de produits français car nous voulons toujours le moins chère et changer souvent. Nous sommes assez stupide pour ne pas comprendre que même le commerçant doit gagner sa vie et donc avoir une marge. Résultat, les gens adorent consommer sur le net, donc plus de magasin, plus de production en France. Les commerces ferment ou licence pour ne pas mourir et les entreprise ferme ou se délocalise pour répondre à l'ATTENTE des français. Un patron ce qu'il souhaite c'est vendre ces produits et avoir le meilleur prix pour ne pas que son voisin lui rafle le contrat. Bien sur son salaire restera toujours confortable mais ne soyons pas bête, car même si il ne se payait pas cela ne sauverai pas l'entreprise. Et entre nous personne ne voudrai d'un poste de patron sans être payé. Donc pour que les pauvres soient de moins en moins pauvre il faut garder plus longtemps ces objets, exiger d'acheter français, de se lever le weekend et de se bouger pour aller en boutique, respecter le commerçant qui sera ravis de vous conseiller. Car nos gouvernements sont content que vous achetiez si le net et que vous consommiez beaucoup de produit d'import car cela vous donne la sensation d'avoir un pouvoir d'achat. De casser les pseudo monopole pour augmenter la concurrence même si cela baissera la qualité. L'erreur c'est nous, par notre consommation, pas celui qui est en haut de la pyramide des salaires, lui ne fait que s'adapter.
Réponse de le 03/08/2014 à 16:46 :
Je ne suis pas entièrement d'accord avec vous. Saviez vous que le label Made in France peut être obtenu par le simple fait d'exécuter la dernière étape de fabrication en France. Par exemple, le collage d'un autocollant sur un jouet en France alors que tout le reste du produit a été fait en Chine, permet à l'industriel (honnête devant la loi) d'étiqueter sa production Made in France. Et comme, l'industriel est vraiment très honnête (devant la loi), il peut empocher une marge plus confortable sur ces produits soit disant plus "équitables". Si cela vous intéresse ou que vous êtes dubitatif, je vous invite à regarder un documentaire sur Arté concernant le fameux label Max Havelarr (Titre : Le business du commerce équitable). C'est affligeant et symptomatique du mal qui ronge notre monde.
Réponse de le 04/08/2014 à 11:55 :
C'est peut etre la loi qui est mal faites, non ?
Comment des elus ont ils pu voter une tel loi de cette facon ? Le "fabriquer en France" devrait être le fabriquer en France... mais si le francais ne trouve plus de produit en France, il sera pas content !
En même temp, vu le nombre d'usine... faudrait s'en douter que plus ren n'est produit en France !
a écrit le 03/08/2014 à 9:07 :
La redistribution ne fait que panser les plaies d'une société malade à l'économie malade. Nécessaire, elle n'est pas le remède qui lui porte les doux noms d'innovation, création et entreprise. Le travail sans qualification est mort en France, plombé par son cout. Equation sans solution..
a écrit le 03/08/2014 à 4:04 :
et c'est pour cela que le PIB moyen par habitant en France ne cesse de baisser depuis quelques années ... Peut être qu'il ne fait pas bon vivre en Suisse ( pays très inégalitaire ) mais si c'était vrai ça se saurait ....
a écrit le 02/08/2014 à 22:40 :
Merci Picketty, c'est fou comme certaines personnes veulent rester aveugles devant l'impasse du néo libéralisme. L'argent est concentré et il ne circule plus... l'économie se meurt. Ca n'a rien à voir avec les immigrés, les fainéants ou les socialistes ! Arrêtez de défendre une idéologie basée sur la cupidité et le mépris de votre prochain. On regrette tous l'abbé Pierre ou Coluche ? Pensez vous qu'ils feraient les louanges du néo libéralisme ! Renseignez vous, au lieu de répétez ce que vous distille quotidiennement BetaFM et les autres médias détenus par ceux qui profitent réellement du système. Avec internet, personne ne peut rester idiot sans le vouloir...
Réponse de le 02/08/2014 à 23:31 :
Partager c'est multiplier les égoïsmes et attiser la cupidité. Non. Mieux vaut ne rien partager.
Pour le bien même des gens.

Du reste on partage plus de 57% du pib, depuis quoi ? 40 ans, et le résultat ?8 millions de pauvres.

L'échec du socialisme est sans appel.
Réponse de le 03/08/2014 à 8:49 :
l'immigration , ce sont quand même les dirigeants des grandes sociétés qui la veulent , n'en déplaise à l'extrême gauche, ça permet de mettre en concurrence la main d'oeuvre et de payer des salaires moins élevés
Réponse de le 03/08/2014 à 17:22 :
Tout à fait, c'est également le rôle de la construction de l'Europe libérale. Un nivellement par le bas des acquis sociaux, l'élimination des taxes, la mise en concurrence des peuples et maintenant peut être une guerre.... Arrêtez de dire que les pauvres sont le problème, qui a envie d'être pauvre ? Qui a envie de vivre sa seule vie à gratter les fonds de tiroir ou faire la queue dans les agences caritatives ? Avez vous si peu d'estime envers votre prochain, que vous puissiez penser que certains hommes et femmes sont ainsi faits ? Vous montrez du doigt le pauvre qui touche des allocations mais tournez la tête quand la finance ravage la planète... N'est ce pas de l'aveuglement ? Qui est le plus coupable, le pauvre qui n'a pas reçu beaucoup d'instruction et qui fraude pour vivre ou le riche qui a été dans les meilleures écoles et qui fraude aussi pour s'enrichir...
Réponse de le 03/08/2014 à 17:24 :
Il ne s'agit pas de partager mais de rendre à César ce qui appartient à César : une partie significative du PIB appartient à tous (richesses du sol, brevets logiciel, taux d'intérêt lié à la circulation de l'argent...). Cette rente accaparée comme aurait pu le dire Proudhon par les propriétaires depuis la fin des chasseurs cueilleurs doit être restitué à tous, c'est tout...
Réponse de le 04/08/2014 à 6:09 :
Effectivement " l'argent est concentré " ; Tout à fait d'accord avec vos commentaires. La richesse est un pouvoir et " l'argent appelle l'argent " ! Ceci explique cela ...
a écrit le 02/08/2014 à 22:04 :
je connais des personnes qui vivent dans des caravanes à l'année, 500 euros par mois , qui acceptent tous les boulots qui se présentent , qui sont dans la précarité la plus complète mais ne rechignent devant aucun boulot, ils se déplacent dans des véhicules pourris, et personne les aides et pourtant ça se passe en CORREZE
Réponse de le 02/08/2014 à 23:44 :
Oui, mais ces gens sont pauvres, donc on s'en fou, les pauvres n'étant qu'un prétexte pour gaver l'électorat de gauche..
a écrit le 02/08/2014 à 20:50 :
Il y a plus de 100000 SDF dans notre pays et c'est un crime contre l'humanité de laisser les gens à la rue, sans toit , sans intimité , sans l'espoir de se refaire et tout le monde s'en fout, on accueille des immigrés dans nos logements sociaux et on sacrifie 100000 personnes
Réponse de le 03/08/2014 à 10:50 :
Les hébergements pour les SDF existent. Hélas, ils ont été dévoyés pour servir aux clandestins car on peut y rester sans papier et indéfiniment. Résultat, on construit de nouveaux hébergements d'urgence avec les mêmes effets...Comme souvent, de bons sentiments détournés..
a écrit le 02/08/2014 à 20:45 :
les riches étaient bien plus imposés autrefois qu'aujourd'hui. Et la pauvreté se développe à une vitesse exponentielle de nos jours. ;;;;;
Réponse de le 04/08/2014 à 6:14 :
Exact ! Comment contredire à ces réalités sans avoir recours au mensonge ou à l' hypocrisie ?
a écrit le 02/08/2014 à 20:14 :
"La France ne s'en sortirait pas sans l'un des systèmes de redistribution les plus réducteurs d'inégalités au monde"
Lire ce genre de bétises est toujours réjouissant.
Hé Msieur Cahen, elle est en faillite la France, au cas où tu ne le saurais pas...
Réponse de le 03/08/2014 à 13:30 :
Mais sans système de redistribution il y aurait des émeutes ou, tout du moins, des troubles autrement plus graves... C'est bien cela le problème !
Réponse de le 03/08/2014 à 15:22 :
Pourquoi bêtise ? C'est si difficile que ça de comprendre que si les riches deviennent de plus en plus riches il ne reste plus rien pour les autres ?
Réponse de le 04/08/2014 à 6:17 :
Bien parlé Carlos !
a écrit le 02/08/2014 à 19:52 :
Tant qu'on trouve des cons pour payer les factures des parasites sociaux, oui.

Mais comme justement ce système est condamné..
a écrit le 02/08/2014 à 19:17 :
Le revenu de base c'est l'avenir, une suite logique à notre système actuel.
C'est une avancée énorme..et l'on y viendra.
Réponse de le 03/08/2014 à 10:51 :
Ce sera une formidable incitation au travail au noir.. La métropole va devenir comme la Réunion
Réponse de le 03/08/2014 à 17:22 :
Merci pour cet éclairage, Yannick. Votre argumentation très élaborée vient de me faire réviser mon opinion.

Ah, j'y pense, pouvez-vous la développer, tout de même ? Merci d'avance.
a écrit le 02/08/2014 à 19:02 :
il faut nommer un haut comité a l'égalité des chances.imposons une échelle de revenus de 1 a 3 en france.taxe pour les propriétaires de leurs logements au profit de ceux qui vivent dans la rue.partage des ressources de la société avec les nouveaux migrants.le monde est UN!
Réponse de le 02/08/2014 à 20:18 :
Je veux bien devenir président de ce comité, avec chauffeur et secrétaire (mignonne si possible).
J'aiderai à mettre en place cette taxe.
a écrit le 02/08/2014 à 15:11 :
Je suis pour un revenu universel afin que chacun puisse faire ce qu'il veut de sa vie et qu'une nouvelle société voit enfin le jour, une société qui n'a pas comme unique but de faire de l'argent avec de l'argent... La société actuelle doit finir, trop de gens passent leur vie à faire des boulots sans aucun intérêt, l'homme est réduit à l'animalité par la cupidité des possédants. A tous ceux qui n'ont pas compris que l'homme ne doit pas asservir les autres hommes pour son propre confort, lisez Le Capital de Karl Marx et vous comprendrez que vous êtes les prophètes du néo libéralisme qui ravage actuellement notre monde.
Réponse de le 02/08/2014 à 15:39 :
Il s'est cassé la figure une fois en URSS, une autre en Chine et un 3 eme exemple superbe en Corée du Nord... Donc la 4ème sera en France?
Réponse de le 02/08/2014 à 16:26 :
Avec la réduction de moitié du nombre de pauvres dans le monde et la quasi éradication de la faim typique des années 70, j'ai l'impression que le bilan du néo libéralisme est plutôt bon. En 2014, le globe va connaître une croissance de 3,5%, un des records depuis la Renaissance. Pas mal non ?
Réponse de le 02/08/2014 à 20:47 :
La croissance ne sert qu'à produire des richesses qui sont captées par les plus riches car leur avidité ne connait aucune limite, ...
Réponse de le 02/08/2014 à 23:37 :
Karl marx n'a écrit que des conneries, réfutés depuis 1850 au moins ( oui, avant même qu'il publie, c'est dire). La gauche elle même a acté ce simple fait dans la seconde moitié du XIX siècle.

Sans le fanatisme du psychopathe Lénine, on ne parlerait pas plus de marx à gauche que de Fourier ou Proudhon, et jamais dans le reste du monde.
Réponse de le 02/08/2014 à 23:39 :
Pour qu'un riche d'enrichisse d'un euro, faut bien qu'il enrichisse la société d'un euro au moins..
Réponse de le 03/08/2014 à 9:17 :
a david , que je sache vous etes consommateur vous aussi ? accepteriez vous d'avoir le ventre vide faute de camions qui vous apporte vos marchandises indispensables ? , que les salariés de l'agro-alimentaire produisent a perte pour rien ? , il faut sortir de l'utopie , nous sommes dans un système mondial et on a pas trouvé mieux , le communisme a echoué lui aussi et le consommateur veut toujours le moins cher que moins cher .. alors d'ici là ..
a écrit le 02/08/2014 à 14:41 :
Mais quand arrêtera t'on de faire croire de telles sornettes aux gens??
C'est criminel!
Réponse de le 03/08/2014 à 17:29 :
Renseignez-vous car ce mécanisme est mondialement connu, étayé par les plus grands économistes, soutenu en France par les jeunes dirigeants....
a écrit le 02/08/2014 à 14:38 :
Donc si je travaille, on me pique tout pour donner à ceux qui ne foutent rien, ne se fatiguent pas... C'est ça?
Vive le socialisme!!
Il s'est cassé la figure une fois en URSS, une autre en Chine et un 3 eme exemple superbe en Corée du Nord... Donc la 4ème sera en France?
Réponse de le 02/08/2014 à 23:43 :
Vous oubliez la Grèce et l'Allemagne de Hitler..

Il semblerait aussi que ce soit finalement le Socialisme aussi qui soit le grand responsable de la chute de Rome.

L'homme n'apprend donc rien de l'histoire, contrairement au croyances des apôtre du politiquement correctes...
a écrit le 02/08/2014 à 14:23 :
Je suis pour un revenu universel afin que chacun puisse faire ce qu'il veut de sa vie et qu'une nouvelle société voit enfin le jour, une société qui n'a pas comme unique but de faire de l'argent avec de l'argent... La société actuelle doit finir, trop de gens passent leur vie à occuper des boulots sans aucun intérêt. L'homme est réduit à l'animalité par la cupidité des possédants. A tous les imbéciles qui n'ont pas compris que l'homme ne doit pas asservir les autres hommes pour son propre confort, lisez Le Capital de Karl Marx et vous comprendrez que vous êtes les prophètes idiots du néo libéralisme.
a écrit le 02/08/2014 à 13:38 :
Je suis contre !
Remplacer le RMI par le revenu universel ACCROITRA la pauvreté , car si tout le monde reçoit un revenu les prix vont augmenter !
Réponse de le 02/08/2014 à 20:16 :
Bien vu cher Botul.
Si on donne 10 millions d'euros à chaque français, il n'y aura pas plus de riches car la baguette coutera 10.000 €.
Et au passage les épargnants seront ruinés...mais c'est peut être le projet de l'oligarchie.
Réponse de le 03/08/2014 à 17:20 :
Non, puisque la compétition perdurera (rappeler ça à des libéraux, mon cœur saigne).

Dites, l'alcool lors du repas dominical, faudra penser à freiner un chouille, les copains.
Réponse de le 04/08/2014 à 0:08 :
Non quoi? Les prix ne vont pas augmenter? Grace à la compétition?
Vous êtes aussi clair que Keynes mon cher Bob (l’éponge)
Allez sans rancune ami stalinien (de jardin).
a écrit le 02/08/2014 à 13:24 :
je suis pour le revenu universel . comme ça je ne serais plus obligé de travailler.je vais profiter de la pêche de mon jardin . et quand le système s'écroulera j’aurais un beau potager pour manger et je serais en forme pour aller travailler.
Réponse de le 03/08/2014 à 17:33 :
Car vous pensez que la pèche et la cueillette ne sont pas un travail !!! Essayez pour voir
a écrit le 02/08/2014 à 13:19 :
Article tout a fait réaliste et au résultat inévitable. Je nomme cela pour ma part "La fin du chômage" pour mieux marquer les esprits. Considérant que chacun recevrait un revenu égal à 80% du smic contre une disponibilité immédiate au travail, le chômage n'existerait plus. Ce revenu qui pourra être considéré comme "universel" ne concerne pour mon analyse que les français et que ceux répondant aux critères de disponibilité s'étant fait connaître en ce sens. Il y aura ce plancher sur lequel les évolutions de salaire se construiront. la situation de paupérisation actuelle étant inacceptable.
Réponse de le 02/08/2014 à 13:35 :
Vous partez d'un postulat erroné que tout le monde dispose de compétences "universelles" ce qui est une totale aberration.
Réponse de le 03/08/2014 à 9:20 :
le chômage est un marché de l'offre et de la demande comme le reste , le consommateur lui en bout de course veut le moins cher que moins cher , l'offre et la demande universel , alors un revenu universel ne changera rien au système loin de là ..
a écrit le 02/08/2014 à 13:19 :
Le revenu universel pour tous !A quel niveau ? Si on compare deux personnes seules ,l'une au SMIC à 1100€ /mois, l'autre au RSA 410 €/mois que constate t'on !Celui qui est au RSA à droit à 100 % de l'allocation logement ,les factures eau électricité gaz lui sont au 3/4 payées,sa complementaire maladie lui est payée,il a les transports gratuit dans sa ville et 10 voyages payés annuellement dans la region par la SNCF ,il peut profiter de tous les colis alimentaires de toutes les associations caritatives ,beaucoup d'entrées de spectacle lui sont gratuites ainsi que les locations culturelles,et dans les villes riches ils ont des avantages supplementaires .Le smicard n'a rien de tout ça et quand on fait les comptes l'écart est trés faible à son avantage .Il entretient une voiture pour bosser avec tout ce que cela comporte comme gros frais ,il n'a droit à aucune aide sociale,il se leve le matin à 6 h pour rentrer le soir à 7 h en en bavant sous la coupe de patrons ou agents de maitrise emmerdant ,il est creuvé ,usé ,demoli et tout ça pour avoir au final 50 € de plus par mois que celui qui a le RSA ?????Qui se pose ce genre de question surrement pas celui qui a écrit l'article .Seule solution augmenter le SMIC ,mais qui va prendre en charge cette augmentation qui ne saurait etre un petit % sans faire perdre de la competitivité aux entreprises !Pas les entreprises dont on sait que les 3/4 des PME ne font aucun benef et les autres qui n'ont meme pas les moyens de renouveler correctement leur outil de travail et d'investir suffisamment (pour la plupart pas les plus grosses ) !Donc c'est la collectivité qui doit payer pour augmenter le SMIC en pompant sur les salaires revenus et retraites ,une uniformisation ,un lissage vers le bas vers un égalitarisme au ras des paquerettes de la quasi pauvreté pour tout le monde,d'autant que d'autres pays ,à l'affut nous pomperont petit à petit notre substance économique dans un engrennage fatal ou il faudra accelerer toujours et toujours ce processus !Il n'y aura plus de d'écart ,les jalouseux serront content ,et puis comme ça c'est passé en URSS les autres en auront mare et se tourneront les pouces !Pourquoi s'emmerder hein !On fait le strict minimum ,on pantoufle ,on se glande ,on ne s'investit pas dans le boulot,on refuse les responsabilités et on ne se sent responsable de rien ,on a pas d'idée et si on en a on les garde pour soi,on méprise ceux qui sont responsable de ça et on ne les frequente pas ni au boulot ni ailleurs ,qu'ils se demmerdent ,et adviendra ce qui pourra......
Réponse de le 03/08/2014 à 3:04 :
Salauds de nantis de RMIstes, toujours à piquer tout l'argent et à vivre grassement sur le dos du contribuable...
Réponse de le 03/08/2014 à 9:23 :
vous n'avez jamais connu quelqu'un au RSA , sur l'allocation logement il paie , mais pas de gratuité a 100% c'est faux , enfin sur les aides sur l'énergie et l'eau non plus , il paie aussi , il doit être aussi surveillé par l'organisme social sur ses conditions de ressources alors s'il travaille dans le mois il sera pénalisé par le système , il suffit de parler a des acteurs sociaux pour s'apercevoir que c'est pas non plus le paradis que vous décrivez , ni pour le smicard non plus , les deux boivent la tasse
Réponse de le 03/08/2014 à 13:36 :
En fait le problème est qu'entre quelqu'un qui bosse au SMIC à temps partiel (en gros jusqu'à 80 % d'un temps plein...) et quelqu'un qui est au RSA à fond, l'écart de train de vie est assez réduit pour une activité sans commune mesure! Idem pour un couple dans la même situation.

C'est un effet de seuil que le passage du RMI au RSA a voulu limiter mais vu la complexité du système on y a peu gagné ... mais l'effet de seuil est loin d'être négligeable! Comment indiquer à quelqu'un qu'en travaillant à 80 % d'un temps plein il va augmenter son train de vie de 10 à 20 % seulement ? Bref pas simple ...
Réponse de le 03/08/2014 à 17:51 :
A ha ha ha : Le revenu de base viserait justement à résorber l’écart que vous citez entre quelqu’un qui ne travaille pas et quelqu’un qui travaille : les deux recevraient LA MEME AIDE universelle…par contre du coup on n’a pas besoin de maintenir un SMIC net à 1100 euros car il suffit de le fixer à hauteur de cette somme moins le revenu de base…ce qui baisse le coût de l’emploi faiblement qualifié (beaucoup plus sûrement que les baisses de charges à ce niveau de salaire qui ont en outre l’inconvénient de maintenir les personnes au SMIC toute leur carrière), donc permet d’arbitrer contre la machine et contre l’importation…en remettant ainsi des gens qui sont au RSA dans le travail, etc…
Réponse de le 05/08/2014 à 13:16 :
Sauf que votre truc n'est pas finançable...

On baisse le SMIC de 500 €, on instaure une allocation de 500 €. Et les charges sociales dégringolent, donc la sécu sera financée par qui ? Par l'Etat ? :)

On aurait du pétrole ...
a écrit le 02/08/2014 à 12:59 :
On marche sur la tête une fois de plus
a écrit le 02/08/2014 à 12:55 :
"aider la collectivité pour gagner sa fierté et non vivre d'aumône."

Cela existe déjà et cela s'appelle: "la fonction publique". Et c'est bien de cette maladie que souffre la France, trop de fonctionnaires, pas assez de productivité... Pour endiguer le chômage et la misère qui l'accompagne il existe un remède de cheval qu'aucun politique français n'aura le courage d'appliquer: "la suppression des allocations familiales". Cette allocation est bien plus qu'une aide aux familles, c'est désormais un revenu de substitution incitant à la multiplication de la pauvreté.
a écrit le 02/08/2014 à 12:27 :
et le tour est joué !
Réponse de le 02/08/2014 à 12:48 :
pourquoi travailler au noir si l'aide est universelle et que vous en bénéficiez même si vous avez des revenus imporyants? Apparemment vous n'avez rien compris au principe de ce revenu. Il s'agit de donner à tout le monde un revenu minimum et de supprimer en parallèle toutes les aides et bien évidemment tous les fonctionnaires qui vont avec. Faire un virement à chaque citoyen est bien plus aisé que nos systèmes actuels où les dossiers sont compliqués à monter. Je pense que l'on pourrait faire d'énormes économies.
Réponse de le 02/08/2014 à 13:59 :
@réfléchissez avant de réagir svp

Travailler plus pour gagner plus, c'est tout réfléchi! Avec un revenu universel pour tous c'est l'hyperinflation assurée.
Réponse de le 02/08/2014 à 23:54 :
Supprimer des fonctionnaires, vous n'y êtes pas!
Réponse de le 04/08/2014 à 19:44 :
Pas d'hyperinflation,c'est sûr.Le revenu universel est donné à tout le mode,donc tous ceux qui travaillent paieront plus d'impôts. Presque toutes les aides et allocations actuelles disparaissent y compris les allocations chômage (les cotisations chômage,du coup disparaissent aussi).Il n'y a plus de problème des retraités pauvres,car ils toucheraient le revenu d'existence.Les étudiants n'auraient plus à travailler pour financer leurs études,avec donc plus de temps pour étudier et finir plus vite leurs diplômes,etc,etc.Les répercussions d'une telle mesure sont énormes,mais c'est une bonne réponse pour faire face au fait qu'il y a de moins en mois de postes de travail et qu'il y aura de moins en moins.Les personnes qui ne trouvent pas d'emploi,il faut qu'elles puissent vivre aussi!.
Réponse de le 04/08/2014 à 20:12 :
Adolf Hitler était graphiste.
Réponse de le 10/08/2014 à 15:12 :
Ce genre de raisonnement sur le Revenu Universel m'esaspère au plus haut point.

On va faire un rapide calcul mental, 1000 € par mois à 50 millions de francais 50 parce que c'est facile pour le calcul mental, et on obtiendra un bon ordre de grandeur
Donc 50 millions de fois 1000 € donne 50 milliards à distribuer chaque mois, et en 12 mois 600 milliards.

Or les recetes fiscales de 2013 n'atteignent même pas 400 milliards (394 ) il manque donc à peine 200 milliards pour donner une réalité à vos Co.... utopistes.

C'est pas grave on va taxer les riches, êtes vous sûrs que les riches sont :

1) suffisamment nombreux pour fournir cette ressource fiscale supplémentaires et même tout simplement.
2) suffisamment riches même pris tous enesembles pour les fournir ?

L'ensemble des français estime que c'est les hausses fiscales de quelques dizaines de milliards par an de ces dernières années, sont déjà à la limite du supportable alors 200 milliards de plus ????

Alors quoi ?
On va emprunter les 200 milliards qui manquent, comme on emprunte déjà pour payer les fonctionnaires? Et rembourser avec de l'argent que l'Etat n'a pas ? Et ensuite on accusera Les banquiers ? la finance ?

Toutes ces utopies reposent sur une imposture, celle qui fait croire que les riches sont suffisamment riches pour pouvoir fournir aux pauvres de quoi les rendre moins pauvres.
La richesse n'est qu'un concept de concentration, si on la dilue on la fait tout simplement disparaître sans aucun bénéfice pour personne.
On peut estimer à juste raison qu'il est anormal que des individus concentrent autant de richesse, mais il est totalement faux de croire qu'ils en ont suffisamment pour résoudre le problème.

Même Billou ne pourrait pas fournir à lui seul deux mois complets de revenu Universel aux Français , or c'est l'homme le plus riche du monde (ou l'un des plus riches). Et je ne suis pas sûr qu'en France on trouve beaucoup de Bill Gates.
Réponse de le 11/08/2014 à 10:43 :
Déjà on sort de l'UE par l'article 50 du TUE, après on verra. On arrivera à rien avec des discours pro-libéraux. On a déjà assez de larbins à Bruxelles, pour nous dire qu'il faut sauver les riches, parce qu'ils sont en voie de disparition. 80% de nos lois sont votés à Bruxelles, et pourtant à chaque élection, on revote pour des européistes ou des eurosceptiques, ce qui relève de la manipulation médiatique. Ne vous étonnez pas si dans 10 ans, on en soit toujours à la même discussion

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :