Rafi Haladjian (Sen.se) : "Nous sommes à la fin de l'internet des objets"

 |   |  297  mots
Rafi Haladjian, l'inventeur du lapin Nabaztag  Copyright LeWeb
Rafi Haladjian, l'inventeur du lapin Nabaztag Copyright LeWeb (Crédits : LeWeb12)
Au Web12', le créateur du lapin Nabaztag a prévenu: l'internet des objets... serait déjà derrière nous! Désormais, il faudait laisser la place aux outils "intelligents" devenus de véritables "agents" car ils sont capables de fournir de façon indépendante des données fiables.

Pour l'inventeur du lapin Nabaztag, l'un des précurseurs français des gadgets connectés, l'internet des objets, c'est déjà fini! "Nous sommes à la fin de l'internet des objets et au début d'autres choses", a ainsi lancé Rafi Haladjian lors de son allocution sur le podium du Web'12. Le fondateur de Violet, qui a développé la plateforme Sen.se, détaillait sa vision d'un nouveau marché en train d'éclore.

Pour lui, l'industrie du "data" n'en n'est qu'à ses balbutiement car la collecte des données passe encore principalement par une action consciente des utilisateurs. Avec les objets "intelligents", elle deviendra automatique, donc plus précise et plus utile. Il a notamment pris l'exemple de Fitbit, un podomètre connecté pour les sportifs qui souhaitent connaître leur progression. Avec cet outil, plus besoin de s'arrêter pour enregistrer ses foulées, la distance parcourue etc... l'outil le fait automatiquement. Même pour ceux qui affichent une "paresse éhontée". Aussi les données collectées sont-elles plus justes et plus précises. 

"Les terminaux mobiles deviennent des agents"

Plus largement, il a défendu le modèles d'objets devenus "intelligents" qui gardent une mémoire de l'information et évoluent en permance de façon à intégrer les modes de vie des utilisateurs. "Après être devenus nos esclaves, les terminaux mobiles deviennent des agents intégrés à notre écosystème", a-t-il ainsi affirmé. 

Rafi Haladjian devait présenter son nouveau produit, mais il est arrivé les mains vides. Le lancement de cet objet, qui ne sera "pas vraiment un animal", a-t-il prévenu, a pris un peu de retard, mais sa commercialisation reste prévue pour le deuxième trimestre 2013.

 

>> LeWeb'12 : suivez les interventions EN DIRECT sur notre blog Tendances web

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 06/12/2012 à 8:54 :
encore une phrase vide et virtuelle
a écrit le 05/12/2012 à 20:45 :
les gens ont deja du mal avec le datamining, alors ft rester extremement prudent ....

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :