La Bourse de Paris réduit ses pertes à l'issue d'une semaine difficile

 |   |  392  mots
Nouvelle séance de baisse à la Bourse de Paris qui n'aura signé qu'une seule séance dans le vert cette semaine. Le CAC 40 termine ce soir en recul de 1,5% à 4.163 points. Sur la semaine, le CAC 40 perd 3,73%. Les marchés attendent toujours un accord sur le plan Paulson qui tarde à être adopté outre-Atlantique.

Dans ce contexte, le secteur financier a de nouveau été attaqué. Dexia signe la plus forte baisse du CAC, perdant 7,53% à 10,07 euros. Crédit Agricole recule de 6,13% à 14,40 euros, Axa de 1,4% à 23,29 euros, et Société Générale subit un recul de 1,23% à 65,04 euros.

Toujours dans le secteur bancaire, mais sur le SRD, Natixis abandonne 4,85% à 2,55 euros.

Seule exception : BNP Paribas, qui a renversé la tendance et finit même ce soir parmi les plus fortes hausses du CAC. Le titre prend 1,57% à 68,26 euros. Des rumeurs de marché évoquent un possible rachat par BNP Paribas de la banque belgo-néerlandaise Fortis.

On revient sur les baisses avec Alstom qui a enfoncé le seuil technique des 60 euros, pour tomber ce soir à 58,60 euros, en baisse de 4,72%. Sur la semaine, le titre perd près de 10%.

Alcatel-Lucent est également dans le rouge. Le titre cède 4,19% à 2,92 euros. L'équipementier télécom a été débouté de son appel face à Microsoft et ne recevra donc pas l'indemnité de 1,5 milliard de dollars qu'il avait obtenue en première instance.

Le secteur de la construction affiche également des replis marqués partout en Europe. A Paris, Bouygues abandonne 4,53% à 33,49 euros, Lafarge cède 4,03% à 76,39 euros et Vinci perd 3,75% à 33,78 euros.

Sur le SRD, Eiffage recule de 4,62% à 40,29 euros.

Les valeurs automobiles souffrent pour leur part d'une série d'abaissement d'objectifs de cours par Merrill Lynch. Peugeot cède 2,99% à 27,69 euros, Michelin 2,02% à 46,04 euros, et son concurrent Renault 1,58% à 47,32 euros.

Sur le SRD, Valeo pâtit également d'un abaissement de recommandation, toujours par Merrill Lynch. L'action de l'équipementier automobile recule de 2,53% à 23,16 euros.

Du côté des hausses cette fois, outre BNP Paribas comme on l'a vu, Cap Gemini signe également une très belle séance. L'action gagne 2,62% à 34,62 euros. C'est même la meilleure performance du CAC. Le titre profite des solides résultats trimestriels publiés hier soir par la société de conseil en management Accenture.

Sur le SRD, TF1 décroche de 7,01% à 12,87 euros. L'action, qui a pris 20% sur un mois, subit des prises de bénéfices alors que le marché publicitaire s'annonce difficile au second semestre.

Pour finir, comme d'habitude, un détour par les devises et les marchés pétroliers. L'euro est passé sous 1,46 dollar, à 1,4590 dollar. Du côté du pétrole, le baril de WTI vaut 105,66 dollars à New York et celui de Brent s'échange contre 102,33 dollars.

 

 

 

(également disponible en vidéo)
 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :