GenOway chute, le groupe attaque en justice Cellectis

 |   |  216  mots
La société de biotechnologies GenOway lance une action en justice contre Cellectis en raison de la résiliation d'une licence. GenOway perd plus de 7% tandis que le titre Cellectis est stable.

La société de biotechnologies GenOway lance ce mardi 6 janvier 2009 une action en justice contre Cellectis et réclame une compensation financière pouvant atteindre plusieurs millions d'euros. GenOway accuse Cellectis d'avoir essayé de résilier avant son échéance une licence qu'elle détient depuis 2001, a-t-elle expliqué dans un communiqué.

Cette licence détenue par GenOway permet l'utilisation d'une certaine technologie pour la fabrication et la vente de modèles animaux et cellulaires. Elle devrait arriver à échéance en septembre 2009, selon le communiqué de GenOway. Mais GenOway accuse Cellectis d'essayer de résilier cette licence avant son échéance officielle et de le priver de ses droits.

De son côté, Cellectis, société de biotechnologie spécialisée dans l'ingénierie du génome, a annoncé, lundi 5 janvier, qu'elle entend "obtenir réparation du préjudice qu'elle estime avoir subi du fait de l'exploitation hors licence par Genoway".

Dans son communiqué, Cellectis a également précisé que la résiliation de la licence non-exclusive sur certaines utilisations de la recombinaison homologue qu'elle avait concédée à Genoway en 2001 est effective depuis depuis le 30 décembre dernier .

Les deux titres cotés sur Alternext onr réagi ce mardi. GenOway perd 7,75% à 1,31euro tandis que le titre Cellectis est en légère hausse de 0,14%à 6,96 euros.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :