Forte progression de la Bourse de Paris

 |   |  506  mots
Le CAC 40 gagne 3,11% à 3.379 points. Air France finit dans le vert malgré l'accident de son vol Rio-Paris.

La Bourse de Paris affiche ce soir une forte progression, dans le sillage de la séance à Wall Street. A la clôture, le CAC 40 gagne 3,11% à 3379 points.

ArcelorMittal poursuit son rally après avoir pris plus de 11% la semaine dernière. Le titre avance de 10,02% à 25,63 euros, porté par la hausse des cours des métaux. C?est la plus forte progression de l?indice parisien. ArcelorMittal, gros fournisseur d?acier pour l?automobile, profite aussi du regain d?intérêt des investisseurs pour le secteur. D?autant plus que l?actualité a été chargée aujourd?hui avec l?annonce officielle du dépôt de bilan de General Motors.

Les valeurs automobiles s?affichent donc aussi ce soir parmi les plus fortes hausses du CAC. Peugeot s?envole de 9,64% à 23,38 euros. Son concurrent Renault prend 9,11% à 29,52 euros.

Le secteur de la construction reprend des couleurs après avoir terminé dans le rouge la semaine dernière. Saint-Gobain bondit de 7,16% à 27,30 euros. Lafarge prend 6,52% à 51,11 euros. Vinci progresse de 5,2% à 35,63 euros. Et Bouygues gagne 5,06% à 30,43 euros.

Les valeurs pétrolières ont très bien réagi aujourd?hui grâce à l?envolée des cours de l?or noir. Vallourec progresse ainsi de 6,32% à 94,08 euros et Total prend 2,87% à 41,92 euros.

De son côté, Danone progresse de 1,3% à 33,58 euros. Le groupe a connu une semaine dernière difficile après l?annonce de son augmentation de capital de 3 milliards d?euros. La souscription des nouvelles actions a d?ailleurs commencé aujourd?hui. Par ailleurs, Danone a précisé qu?il ne rachèterait pas son homologue italien Parmalat, alors qu?il y a eu beaucoup de rumeurs à ce sujet.

Dans le rouge à mi-séance, Air France-KLM est repassé en territoire positif pour finir en hausse de 0,31% à 33,58 euros. La compagnie a annoncé être sans nouvelle d?un de ses vols assurant la liaison Paris Rio et comptant 228 personnes à bord. Selon toute vraisemblance, l?avion se serait craché en mer après avoir été foudroyé.

La nouvelle a surtout pesé sur le cours de BNP Paribas. Des rumeurs de marché évoquent en effet la présence de dirigeants de la banque au sein de l?avion, et notamment celle du directeur général Baudoin Prot. Le groupe a formellement démenti mais cela n?a pas suffi à rassurer. Ce soir, l?action BNP Paribas chute de 1,95% à 47,80 euros, alors que toutes les autres valeurs financières sont dans le vert. C?est aussi, et de loin, la plus forte baisse du CAC.

Seules deux autres valeurs terminent dans le rouge. Il s?agit de Suez Environnement en baisse de 0,66% à 12,71 euros et de Unibail-Rodamco qui chute de 0,15% à 113,20 euros.

Sur les marchés pétroliers, le baril de WTI américain a touché les 68 dollars aujourd?hui avant de reculer un peu ce soir. Il s?échange contre 67,59 dollars. Le baril de Brent de la Mer du Nord vaut lui 67,10 dollars. Sur le marché des devises, l?euro est repassé en dessous de 1,42 dollar. 1 euro vaut 1,4180 dollar.

(également disponible en vidéo sur votre site latribune.fr)

 

 

 

 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :