Forte hausse à la Bourse de Paris, qui termine proche des 3.200 points

 |   |  380  mots
La Bourse de Paris a encore accéléré son rebond après l'ouverture de Wall Street, mais toujours dans un volume d'échanges faible. Le CAC signe une hausse de 2,04% à 3.194 points en fin de journée.

Schneider Electric enregistre la meilleure performance de la séance avec un gain de 4,45% à 55,17 euros. L'ensemble des valeurs industrielles a enregistré un beau rebond ce lundi. 

Lafarge termine la journée en hausse de 3,69% à 48,25 euros. Son concurrent Saint-Gobain prend 3,79% à 24,40 euros. Et Bouygues gagne 3,05% à 27,73 euros.

Vallourec grimpe de 3,32% à 87 euros. Le titre profite de la remontée des cours du brut. Total, la première capitalisation du CAC gagne 2,53% à 38,97 euros.

Le groupe de services aux collectivités, Veolia affiche un gain de 3,64% à 21,36 euros. Son concurrent, Suez Environnement prend 2,33% à 12,71 euros.

Air France ne semble pas trop secoué par l'amende des autorités canadiennes pour entente sur les prix. Le titre est dans le vert, gagnant 3,04% à 9,23 euros. Et Axa prend 3,84% à 13,92 euros.

EDF est en progression de 2,83% à 34,93 euros. L'électricien a porté sa participation dans l'autrichien Estag de 20 à 25%. Le groupe a racheté la participation de GDF Suez, qui n'avance lui que de 0,67% à 26,92 euros.

Le laboratoire pharmaceutique Sanofi-Aventis se reprend en fin de journée et termine en hausse 1,47% à 41,45 euros. Le groupe a tenté de rassurer sur son antidiabétique Lantus. Les marchés n'ont pas trop tenu compte des dégradations de recommandation de JPMorgan et d'Exane.

Hors CAC 40, Club Méditerranée prend 0,94% à 10,75 euros. Le groupe va pourtant fermer "Club Med World", son centre de conférence et de loisirs parisien. Mais Gemalto est très bien orienté après le relèvement de recommandation de Natixis. Le titre grimpe de 4,54% à 24,88 euros.

Il n'y a qu'une valeur dans le rouge à la clôture ce lundi. C'est Alcatel-Lucent qui cède 2,32% à 1,77 euro.

La grosse actualité baissière se trouve sur le SBF 120, avec le fort repli de Ciment Français. Il chute de 5,57% à 60,72 euros. Le groupe a abandonné son projet de fusion avec Italcementi.

M6 affiche une petite baisse de 0,31% à 12,90 euros. Nicolas de Tavernost, son président, a déclaré aux Echos que le chiffre d'affaires du groupe allait baisser de plus de 11% au deuxième trimestre. Un recul plus important que celui du premier trimestre.

Sur les marchés pétroliers, les cours du brut repassent la barre des 70 dollars. Le baril de WTI américain s'échange contre 71,14 dollars et celui de Brent de la mer du Nord contre 70,72 dollars.

Du côté des devises, l'euro vaut 1,4056 dollar.

(également disponible en vidéo)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :