Areva, plombé par l'EPR en Finlande, chute en Bourse

Une nouvelle provision, la septième, de 550 millions d'euros au premier semestre cause une chute de 79% du bénéfice net sur la période à 161 millions d'euros. En Bourse, le certificat d'investissement perd 5,99% à 376,85 euros, à la clôture.
(Crédits : © 2009 Thomson Reuters)

Le groupe nucléaire public français Areva continue à faire les frais des problèmes et retards sur le chantier du réacteur nucléaire de nouvelle génération EPR d'Olkiluoto en Finlande.

Ils entraînent une nouvelle provision, la septième, de 550 millions d'euros au premier semestre qui cause une chute de 79% du bénéfice net sur la période à 161 millions d'euros contre 760 millions un an plus tôt.

La dégringolade est encore plus marquée en matière de résultat opérationnel en recul de 97%, de 539 à 16 millions d'euros. Et ce malgré un programme d'économies de coûts de 600 millions d'euros pour cette année dont 427 millions dès ce premier semestre.

Areva précise que l'ensemble des provisions pour ce chantier s'élèveront à 2,3 milliards d'euros "à terminaison". Le coût initial de cet EPR était estimé à trois milliards d'euros. Il devait démarrer en 2009, date repoussée à mi-2012.

Le groupe a par ailleurs précisé avoir cédé ses participations dans GDF Suez et dans Total. Des cessions qui lui ont sans doute permis de limiter la casse.

En Bourse, le certificat d'investissement perd 5,99% à 376,85 euros, à la clôture.

(retrouvez le communiqué d'Areva)

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 2
à écrit le 09/10/2009 à 13:41
Signaler
Dans une démarche engagée pour le développement durable je déplore le mauvais pilotage des projets clients. Les engagements internationaux sollicitent un management d'expertises,des processus et des solutions informatiques représentatives des enjeux....

à écrit le 09/10/2009 à 13:41
Signaler
Faut il en arriver a une perte abyssale avant de confier Areva a un vrai chef d'entreprise au lieu d'un politique inexpérimenté.

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.